Presses de la cité

  • Quelque part sur l'île de Terre-Neuve, une fascinante histoire de survie entre enfer et paradis.Evered et Ada sont encore des enfants quand leurs parents sont emportés par la maladie, les laissant seuls dans l'anse isolée où la famille a toujours vécu. Livrés aux caprices d'une nature tour à tour généreuse et hostile, le frère et la soeur, qui ignorent tout du monde, vont tenter de survivre, suspendus à la venue de
    L'Espérance qui rythme leur existence autant que les saisons. Au fil des années qui les voient traverser le pire, ils restent unis par l'inébranlable loyauté qui les attache l'un à l'autre. Mais avec l'âge s'épanouit le mystère de leur propre nature, qui pourrait bien avoir raison de leur indéfectible lien...
    Un roman initiatique sublime et féroce, dont les héros sont déchirants d'humanité.
    FINALISTE DU GILLER PRIZE ET DU PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL

  • En quelque trois cents pages, Elizabeth George fait de vous un auteur de roman policier. God save the Queen... du crime !
    Pour nombre d'écrivains, le défi majeur consiste à saisir la première étincelle d'inspiration pour en faire un livre. Par où commencer pour transformer une simple idée, souvent fugace, en un manuscrit redoutablement efficace ?
    Dans cet ouvrage, Elizabeth George - plus d'une vingtaine de romans à son actif et des millions d'exemplaires vendus - nous montre son envers du décor. Pour cela, elle décortique l'une après l'autre les étapes qui ont été indispensables à l'écriture d'un de ses livres,
    Le Rouge du péché. Des recherches à l'exploration des lieux, des prises de notes aux photos, elle dévoile ses astuces pour construire sa toile de fond avec précision et réalisme, pour rendre ses personnages plus crédibles et plus vivants, pour bâtir une intrigue impeccable.
    Résultat : une véritable manne de conseils pratiques pour les curieux et les auteurs en devenir, mais aussi une source d'informations précieuses pour les fans de la plus british des romancières américaines et les mordus de littérature policière.

  • AVA 22 ans, mal dans sa peau, récemment installée à Hong Kong. Enseigne la grammaire anglaise à de riches écoliers pour un salaire de misère, a un fort accent irlandais et déteste ses colocataires.
    JULIAN Banquier. Anglais. Cynique. Aime
    plutôt bien Ava, la couvre de cadeaux et lui propose très vite de s'installer dans la chambre d'amis de son luxueux appartement de fonction.
    EDITH Ambitieuse et brillante. Avocate. Rencontre Ava alors que Julian est à l'étranger. Et c'est là que tout devient plus excitant...
    D'une plume aussi alerte que sincère, Naoise Dolan, en véritable témoin de son temps, nous parle de conscience de classe, de pouvoir, du rapport à l'argent et de la difficulté d'aimer à une époque où l'on s'expose pour mieux se cacher. Un premier roman décapant, qui explore avec brio et humour les lois complexes de l'attraction chez la génération Y.
    Une comédie hilarante, mordante, féministe, marxiste et vraiment méchante. -; Zadie Smith
    J'ai littéralement dévoré Rien de sérieux, une histoire d'amour contemporaine pleine d'esprit. -; David Nicholls
    Amusant, malin et audacieux - un combo gagnant. -; Hilary Mantel

  • A Trouville, passé et présent se fondent dans la quête de Marion sur les traces de sa grand-mère Alma, héroïne de la Seconde Guerre. Ancienne Rochambelle, infirmière de la 2 ème DB, celle-ci porte en elle un lourd secret qui a hanté toute sa vie... Par l'auteur des Amants de l'été 44.De nos jours, à Trouville, lors d'une remise de médaille pour saluer son action héroïque durant la Libération, Alma est victime d'un malaise. Elle a ces mots : " Pardonne-moi, Lucie... " Car elle porte en elle un secret qui a hanté longtemps son existence hors du commun. En 1944, Alma s'est enrôlée parmi les Rochambelles, ces infirmières et ambulancières de la 2e DB. Elle était au plus près des soldats, de l'Angleterre aux plages du Débarquement, de Paris à l'Allemagne, conciliant son engagement et sa vie de femme.
    Au sein d'une famille désunie, sa petite-fille, Marion, va chercher à remonter le fil du temps et le passé d'Alma, en interrogeant des témoins de l'époque. Afin de savoir qui est Lucie. Et de découvrir le secret coupable d'Alma...
    Un roman à la mémoire de ces héroïnes de l'ombre et de l'Histoire que furent les Rochambelles.

  • En Bretagne, entre les années 1930 et 1940, l'amitié forte et brisée de deux petites filles et l'histoire d'un pacte secret. Un roman poignant sur une impossible amitié et sur le droit à la différence. Par l'auteur des Coiffes rouges.
    Au premier regard, on les croirait soeurs tant elles se ressemblent, l'une brune, l'autre blonde. Parce qu'elles ont toutes les deux un bec-de-lièvre, Marie et Jeanne, sept ans, se lient d'amitié sur les bancs de leur école, dans le Finistère en cette année 1931. Leur première amitié. La dernière. Instants volés, heureux mais éphémères, bientôt anéantis par Hubert Lesvêque, notable qui ne tolère pas que Marie - adoptée contre son gré par son épouse - fréquente la fille d'un vannier.
    /> Puis vient cette nuit fatale, cette nuit de drames où tout bascule...
    Quelques années plus tard, dans leur maison au fond des bois, vivent le vannier et sa fille. Ils sont poursuivis par la haine de Lesvêque, et cernés par l'occupant allemand. Leur vie est comme suspendue, aux aguets. Pour cacher ce que personne ne doit savoir...
    Un roman poignant sur une impossible amitié et sur le droit à la différence.

  • Préserver à tout prix la tranquillité des campagnes ou bien la céder à ces jeunes férus de vélo en quête de plaisirs et de sensations ? Voilà un enjeu qui oppose jeunes citadins et anciens d'un village morvandiau. La solaire Blandine, fleur du pays, saura-t-elle réconcilier les deux camps ? En se lançant dans les chemins pentus et ravinés du Travers, de jeunes citadins amateurs de vélo tout-terrain n'imaginent pas un seul instant qu'une telle liberté puisse leur être reprochée. D'autant qu'ils sont très bien accueillis au hameau des Bouveaux par Octave, un vieux paysan que leur joyeuse équipe distrait de sa solitude. Au village et surtout au bar du café, seul commerce subsistant, les commentaires diffèrent : d'où sortent ces jeunes ? Qui sont-ils ? De quel droit investissent-ils ainsi les chemins de leurs rudes collines ?
    Or, chaque week-end, l'affluence des amateurs de VTT sportif augmente, attisant la mauvaise humeur ou la colère des gens du pays.
    Blandine est du pays, elle. Aussi tolère-t-on ses virées sportives sur les chemins du Travers. Jusqu'à ce qu'on découvre qu'elles ne sont que prétexte à retrouver un de ces " chevelus " intrusifs. Aussi futée que " gentille ", la jeune femme va aider au rapprochement entre les jeunes vététistes et Pierre Tricot, le sage, l'homme en qui tous ont confiance.
    Et qui a toutes les raisons d'aider à la création d'une " station de VTT ".
    Le nouveau roman de Didier Cornaille, l'auteur des
    Trois chats de Chamasson.

  • Les incendiaires

    R. O. Kwon

    " Le roman de R. O. Kwon est une mèche à combustion lente. Lire son texte revient à suivre la flamme qui se rapproche inexorablement de ce qu'elle va faire sauter - les personnages, l'intrigue et, en dernier lieu, le lecteur. "Viet Thanh Nguyen, auteur du SympathisantPhoebe et Will se rencontrent dans une prestigieuse université. Elle, d'origine coréenne, est une fille solaire qui va de fête en fête mais se reproche en secret la mort de sa mère. Lui, étudiant en théologie, a perdu la foi et galère pour aider la sienne, endettée et malade. La perte est au coeur de leurs vies respectives, mais une chose est sûre : Will aime Phoebe.
    Rattrapée par le chagrin et la culpabilité, la jeune femme perd pied et intègre un groupe fondé par un homme aussi énigmatique que son passé est trouble. Et quand ses membres commencent à s'investir de façon de plus en plus violente dans la lutte anti-IVG, Will doit se battre contre un fanatisme qu'il croyait avoir laissé derrière lui...
    Un premier roman explosif qui nous parle de passion et de manipulation, de tragédie intime et de quête de soi. Avec ses personnages qui se brûlent les ailes à la flamme de leur propre désir, R. O. Kwon explore les méandres de la dérive extrémiste, nourrie par la perte de ce qui nous est cher.
    " Dans une prose éblouissante, R. O. Kwon sonde la frontière entre foi et fanatisme, passion et violence, rationnel et inexplicable. "Celeste Ng, auteure de
    La Saison des feux et de
    Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

  • Pour subvenir aux besoins de son foyer, la jeune Violette est contrainte de quitter son nourrisson et son mari sans travail, pour " partir en nourriture " à Paris. Un roman qui évoque la mémoire des femmes morvandelles, nourrices prisées dans la capitale à la fin du XIX e siècle.
    1885. Dans l'attente de son premier enfant, Violette cultive un bonheur simple avec son mari Bertin. Même s'ils vivent de peu dans leur masure morvandelle, et qu'elle est souvent seule quand lui, galvacher, s'en va des mois durant avec ses boeufs pour se louer.
    Mais Bertin est las de sa vie itinérante. Il a une idée en tête... Que sa douce épouse aille " en nourriture " chez des bourgeois à Paris. En effet, les nourrices y sont choyées un an ou plus, puis rentrent avec un joli pécule. Au prix d'un lourd sacrifice : se séparer de leur enfant.
    Bientôt, l'argent vient à manquer et Bertin peine à trouver du travail. La jeune mère doit se résoudre à partir, et confie sa fille aux bons soins de sa soeur.
    Devenue une nourrice appréciée, elle va faire dans la capitale une rencontre qui la bouleversera à jamais... Qu'en sera-t-il de Violette, loin des siens ?

  • 1944, en Gironde, le roman d'une mère et de sa fille, brimées chacune dans leur destinée. La première a été contrainte au silence, la seconde traverse son adolescence au château de Cadillac, terrible école disciplinaire pour jeunes filles. Séparation, initiation, révélations... Un roman au coeur des secrets d'une famille et d'un site patrimonial.
    Une autre vie...
    Loin de la chèvrerie, des jours sans joie et monotones. Loin de celui qui les tourmente... Estelle et Céline, mère et fille, si proches, aspirent à de nouveaux lendemains.
    Un jour de 1943, après un accès de violence paternelle de trop, Céline fugue. Au bout d'une course folle entre vignes et champs de sa terre girondine, l'adolescente découvre un château magnifique. Un vertige la saisit. Serait-ce le rêve de sa mère qui se matérialise ? Hélas... ce lieu n'est autre que l'Ecole de préservation pour les jeunes filles de Cadillac. Une ancienne prison devenue une école à la discipline de fer où Céline va vivre plusieurs années. Séparée de sa mère tant aimée, rendue inconsolable par son absence. Et par des secrets enfouis depuis trop longtemps...
    Initiation, révélations, destins contrariés... Un roman au coeur des ombres d'une famille et d'un site patrimonial, le château de Cadillac.

  • A Nantes, de la Révolution à la Terreur, une jeune femme qui a vu ses parents exécutés poursuit sa vengeance. Implacable, mais à quel prix ? Une nouvelle version enrichie d'un grand roman de Nathalie de Broc (prix du Roman populaire 2015).
    Année 1793...
    Lucile court. Sur les pavés de Nantes.
    La petite orpheline court pour oublier ce qu'elle vient de voir. L'innommable. Jamais elle ne parviendra à effacer le souvenir des siens jetés nus dans la Loire en cette année de Terreur. Engloutis sous les flots, le comte et la comtesse de Neyrac, Théo, le petit frère, l'enfance heureuse à la Grande Gibraye...
    Elle sait qu'elle n'oubliera pas cet homme qui a présidé au destin funeste des siens. Seul le désir de vengeance la tient désormais en vie. Mue par cette énergie, Lucile en oublie qu'elle n'a que le pavé pour dormir ; elle rôde près du port ou du théâtre Graslin. Son destin va basculer, là, sous les ors de ce sublime édifice, auprès de Madame Flavie qui lui offre vivre et couvert et se prend même de passion pour ce petit être au regard étrange et au caractère imprévisible...
    Au roman de l'Histoire s'entrelacent celui d'une vengeance et le portrait d'une héroïne fascinante. Par l'auteur du
    Patriarche du Bélon et des
    Etés de Grande-Maison.

  • Force du destin ? Hasard malheureux ? Le monde de Marion vacille avec le retour de celui qu'elle a aimé avec passion huit ans plus tôt. Et dont elle n'a pas pardonné les silences et l'abandon... Marion, femme dans la tourmente qui s'engage aussi, par son métier de journaliste, à faire toute la lumière sur un trafic de vin dans sa région de Montauban. Le nouveau roman de Martine Delomme, l'auteur du Choix des apparences.
    Il y a huit ans, Fabien a disparu sans un mot, laissant derrière lui Marion, son grand amour. Fuyant le trop lourd passé de sa famille, il a tout abandonné. Une longue errance l'a conduit en Italie, où il a changé de nom et est devenu propriétaire d'un vignoble dans le Piémont. Quand, à Montauban, le hasard place sur sa route Marion, et un petit Lucas de sept ans, il comprend rapidement qu'il est le père. Non sans douleur, Marion, elle, a tourné la page : devenue une pugnace journaliste d'investigation, elle est mariée depuis trois ans à Romain, qui travaille également pour la filière viticole, et qui a adopté le petit garçon. Alors que ces retrouvailles viennent troubler son bonheur tranquille, la jeune femme découvre un scandale lié à la communauté vinicole locale.
    Une affaire de vin frelaté qui, bientôt, expose Marion à de nombreux dangers...
    Avec la résurgence du passé, sombre et douloureux, Marion et Fabien devront faire face à leurs sentiments exacerbés, et à leur difficulté à trouver le chemin du pardon.
    Mais existe-t-il seulement un avenir pour eux ?
    Un beau portrait de femme signé Martine Delomme, l'auteur du
    Choix des apparences.

  • 1917. La venue providentielle d'un soldat italien dans un village haut perché des Alpes va bouleverser, pour le meilleur, le destin de trois femmes. Et semer dans leur esprit un souffle de liberté pour combattre les travers de leur société patriarcale. Une ode sensuelle et magnifique aux femmes. Tout là-haut, sur l'alpage savoyard où elles doivent rester jusqu'à la fin de l'été, trois femmes font la rencontre de Vincenzo, soldat italien en permission.
    La plus âgée, Péroline, mère de famille, est sans nouvelles de son mari depuis trois ans. La pieuse Anne-Céleste n'a reçu qu'une lettre, très sibylline, de son fiancé sur le front. La jolie Rose, en âge de convoler, doit veiller sur sa fratrie orpheline. Toutes trois sont en manque de bras solides pour abattre leur travail le jour et... pour étreindre leur corps la nuit. Dans les Alpes en pleine touffeur d'août se révèle la faim de vivre de cette petite communauté privée d'hommes. L'attitude énigmatique de l'Italien, à la fois aventurier séducteur et âme consolatrice, délivrera le destin des trois amies brimées ¬- qui d'un mari violent, qui d'un prêtre, qui du poids du devoir -, emportées dans les tourmentes de l'Histoire (et du plus rocambolesque des faits divers, le vol de la Joconde au Louvre en 1911 !). Mais aussi au coeur du désir féminin...
    Une ode sensuelle et magnifique aux femmes. Par une nouvelle romancière dans la collection Terres de France.

  • Au XVII e siècle, la vie en Flandre et ses traditions à travers l'existence tumultueuse d'une dentellière flamande et de sa fille. Le Coeur en Flandre est la suite de La Kermesse du diable, " roman miroir " des gens du Nord, éternels, courageux et attachants.
    Août 1683. Marguerite, quatorze ans, est sauvée de la noyade par Adriaan, jeune protestant hollandais, pauvre et boiteux. L'adolescent a perdu la mémoire de sa petite enfance et cherche désespérément à retrouver ses souvenirs disparus. Les parents adoptifs de Marguerite, Renelde et Grégoire Van Noort, catholiques lillois, sont respectivement dentellière et libraire. Quand l'une de ses anciennes apprenties, Marie-Jeanne, qu'elle aimait tendrement, lui lance un appel de détresse, Renelde décide de voler à son secours. D'Amsterdam à Lille puis à Paris, Renelde et sa fille mènent une quête semée d'embûches. Renelde ignore qu'Adriaan, amoureux de Marguerite, les suit et les protège. Au terme d'une véritable enquête policière, elles réussiront à délivrer Marie-Jeanne. Renelde, qui n'a cessé d'avoir " le coeur en Flandre ", retrouvera Grégoire. Et tandis que la révocation de l'édit de Nantes jette des milliers de huguenots sur les routes, Marguerite découvre le terrifiant secret d'Adriaan, qu'elle a élu en dépit de l'intolérance qui les entoure. Ils pourront enfin vivre leur amour, symbole d'espoir, en cette fin de siècle absolutiste.
    Un beau roman d'Annie Degroote, l'auteur de
    La Splendeur des Vaneck, sur le Nord, son histoire, et ceux qui en sont l'âme.

  • Bouleversante histoire sur l'amour d'une enfant pour sa mère aux lisières de la folie, ce roman d'une grande justesse nous entraîne dans le cercle infernal de la violence familiale...
    " Ker Kroaz. Le manoir où j'ai vécu enfant. Une demeure gigantesque avec une tourelle, entourée d'un parc donnant sur une petite crique, des pièces partout, fermées à clé pour la plupart. Au début des années 1980, de l'âge de cinq ans à l'âge de neuf ans, j'ai habité là avec ma grand-mère, Joséphine Vernois, mon petit frère, Jean-Baptiste, et tante Micheline, la soeur de ma mère.
    Ma mère, si tant est qu'on puisse l'appeler ainsi, nous avait pondus, mon frère et moi, pouf, pouf, à deux ans d'intervalle, puis s'était promenée à travers le monde, une fois qu'on n'eut plus besoin de lui téter les mamelles, pour suivre mon père dans ses déplacements. On avait vécu tous ensemble à Palaiseau, mais un beau jour, ça y est, ça s'était décidé du jour au lendemain, mes parents avaient disparu et je m'étais retrouvée au Croisic avec mon frangin de trois ans. Ma mère nous avait confiés à ma grand-mère pour six mois, puis ces six mois s'étaient changés en années. "
    La Danse de la tarentule raconte l'éveil douloureux d'une enfant éperdue d'adoration pour sa mère, monstre pervers au masque trop charmant. Dans ce roman, qui dit avec grande justesse l'enfance, Emilie émeut tout autant que sa volonté de rompre le cercle des violences familiales impressionne. Le jour où cette mère impose la tragédie, Emilie s'échappe de ses rets et ne la reverra pas de son vivant.

empty