Éditions Baudelaire

  • Garance est étudiante en philosophie à l'Université de la Réunion à Saint-Denis. Passionnée de philosophie, elle s'interroge sur sa vie, sur ce qui est important et essentiel à son existence. Elle cherche le bonheur mais ne sait où le trouver. Obnubilée par ses études et sa réussite professionnelle, elle met entre parenthèses sa quête de l'amour afin de ne pas perturber son but. Mais quand arrivent les vacances, elle réalise qu'il manque un élément essentiel à sa vie : aimer et être aimée. Cette idée finit par l'obséder.
    Sa rencontre avec Sarah va bouleverser sa vie et elle comprendra qu'il n'existe pas une seule forme d'amour. Toutes deux se lieront d'amitié. Elles auront besoin l'une de l'autre et cette amitié deviendra fusionnelle. Comment réagiront-elles lorsque le véritable amour fera son apparition ? Parviendront-elles à conserver leur amitié infinie ?
    L'auteure est née et a grandi sur l'île de la Réunion. Elle est mariée et a deux enfants. C'est lors de sa première année d'études à l'université qu'elle se lance dans l'écriture et termine son premier manuscrit, Une amitié infinie, en hommage à sa meilleure amie du lycée partie en métropole. Mais son livre reste pendant de nombreuses années au fond d'un tiroir. En 2020, pendant le confinement, elle dépoussière son premier roman, le retravaille avec l'aide de son mari, avant de se lancer dans sa publication.

  • Il n'y a pas que les enquêteurs qui peuvent résoudre des énigmes ! Vous aussi, mettez à contribution votre esprit de recherche et votre sens de la déduction pour déchiffrer ces trente énigmes poétiques, imprégnées d'une astucieuse combinaison entre rime, savoir et réflexion qui saura vous divertir et vous séduire.
    Déceler leurs contenus dissimulés nécessitera de faire appel à votre malice et aux talents de détective qui sommeillent en vous. Conçues avec un contenu enrichissant alimenté par une dimension pédagogique (au travers de références historiques, scientifiques, littéraires et naturelles), ces énigmes permettent également d'apprendre et de se cultiver tout en s'amusant.
    Bonnes recherches... et bonnes trouvailles !
    S'amuser et s'instruire n'est pas incompatible ! C'est l'union de ces deux termes qui a poussé l'auteur à se lancer dans l'élaboration d'un concept novateur à la fois divertissant et enrichissant : les énigmes poétiques.
    Porté par une passion à concevoir des textes invitant à la réflexion et animé par un esprit créatif et curieux, il s'est lancé dans la création d'un ouvrage qui vous permettra, au fil des rimes, d'endosser le rôle d'enquêteur en essayant de déchiffrer un condensé d'énigmes.

  • Née en 1936, Rose-Marie va connaître une enfance rude et difficile entre la maladie et une maman sévère. Mais c'était l'époque... Sa jeunesse a été perturbée par un viol, qui s'est ensuivi quelques jours plus tard d'une agression sexuelle par vengeance, exactions toutes deux passées sous silence.
    Prédestinée à être couturière, sa vie a changé lorsqu'elle a rencontré Georges Lefetey, alors jeune boulanger. Elle a consacré sa vie à la boulangerie et aux boulangères, pour lesquelles elle s'est battue afin d'obtenir une formation pour ce métier que la plupart découvraient avec le mariage et une juste reconnaissance de leur place dans l'entreprise. Ce dévouement a valu à Rose-Marie Lefetey d'être reconnue par ses pairs, d'être décorée de la Légion d'honneur et de recevoir de nombreuses autres nominations.
    Mais tout a basculé en 2001. Rose-Marie a vécu des moments difficiles en perdant tout ce qu'elle avait, se retrouvant à la rue à cause d'un mari flambeur et ludopathe. Sa force et sa détermination lui ont permis de se reconstruire et de devenir une femme heureuse et accomplie.
    Auteur de huit ouvrages et encore chef d'entreprise à 82 ans, Rose-Marie continue d'exercer sa passion : transmettre son savoir-faire. Comme elle le dit toujours : « Vive la vie ! ».

  • Après avoir effectué une mission reportage très éprouvante en Grèce, Francesca, reporter photo, rentre chez elle à Menton retrouver sa famille au Domaine de Cavaillon. Mais un inconnu bouleverse sa tranquillité en voulant lui faire découvrir une vérité qui risque de changer sa vie et sa manière de la percevoir. Quelle est donc cette vérité ? Francesca est-elle prête à la découvrir, ou n'a-t-elle tout simplement pas le choix ? Sa famille est-elle complice de toute cette intrigue ? En qui peut-elle encore avoir confiance ?
    Elle le découvrira grâce à Damien, mais devra se battre pour ne pas perdre sa propre personnalité en chemin, ni les valeurs qu'elle a acquises au fil des années.
    Muriel Wendling a plusieurs passions : la peinture, la lecture et l'écriture. Cette dernière a toujours fait partie de sa vie, entre les poésies, les nouvelles mais également les histoires pour enfants qu'elle racontait à sa fille le soir avant de s'endormir. Elle s'est enfin décidée à écrire son premier livre qui retrace l'histoire de sa vie dans un roman avec légèreté, une belle sensibilité et un brin d'humour.

  • 1998, sur les routes de l'Inde. Au fil des échanges et des confidences, un homme et son chauffeur se lient d'amitié, au point que l'un demande à l'autre de retrouver l'amour de sa vie.
    Près de sept ans plus tard, par le plus grand des hasards, cette histoire rejaillit et est le déclencheur d'une aventure unique.

    Partez en voyage dans ce pays fascinant et laissez-vous entraîner par une histoire d'amour inspirée de faits réels, qui vous surprendra autant qu'elle vous charmera.



    Écrivain et conteur depuis toujours, Marc Aucouturier n'avait jamais publié ses histoires, mais se lance aujourd'hui sur l'insistance de ses proches.



    D'un esprit dynamique et sportif, toujours en activité après avoir été à la tête d'une petite entreprise depuis ses 25 ans, l'auteur a fait du voyage une de ses passions et y puise son inspiration pour son écriture.

  • Sept histoires, sept légendes... Ces tours ou leurs souvenirs
    hantent le pays d'Allevard et les mandements frontaliers, un
    joyau de verdure en Belledonne. Des légendes leur sont peu ou
    prou attachées, ici reprises, réécrites, largement romancées, voire
    partiellement réinventées. Le tout avec une poésie qui rend encore
    plus vivants les sentiments qui y sont exprimés.
    Car dans un monde imaginaire, tout est permis...
    Sauf ignorer le sept, le chiffre magique...

  • Vous pensez que vos hommes politiques sont des menteurs, des tricheurs, et des voleurs ? Vous vous trompez... Ils sont bien pires !
    Un thriller politique atypique, scénario inédit et souvent caustique autour d'une élection présidentielle française.
    Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé...







    Frédéric Baudouin a été successivement GO au club Med, commercial en publicité, directeur de filiale, directeur international, directeur général, et enfin PDG d'une grosse entreprise du textile médical.


    Ancien rugbyman, arbitre de rugby, président d'un club de rugby professionnel, président du Réseau Entreprendre Loire et champion de France de tarot, son parcours atypique se retrouve dans ses hobbies tout autant que dans son écriture.

  • Notre planète, la Terre, a vu la vie apparaître il y a 3,9 milliards d'années. Cette dernière a évolué, prenant des formes différentes : minérale d'abord, puis végétale, animale et enfin humaine. L'Homo sapiens a vu son processus d'évolution s'accélérer depuis deux siècles, entraînant une forte augmentation des nuisances dues à la croissance industrielle effrénée dont il est responsable.
    Avec les progrès de la science, son impertinence l'a conduit à se lancer dans une surexploitation des biens mis à sa disposition. Cette attitude a eu pour motivations essentielles la course au profit, l'appât du gain, sans tenir compte des conséquences de ses actes. Même si les scientifiques ne cessent de nous alarmer sur les dangers d'une telle attitude, il continue sur sa lancée sans en tenir compte.
    La pertinence d'une réaction face à de tels comportements est plus que nécessaire. Il est temps de diminuer notre impact sur la nature, de réparer les dégâts déjà causés, avec pour objectif d'offrir à nos descendants la perspective d'un monde où il fait bon vivre. Il serait judicieux également de remplacer la confrontation à tous les niveaux, par une coopération favorable à la vie harmonieuse. Un autre monde est possible, c'est à nous de le créer et de lui donner forme et vie, en étant attentifs au plein épanouissement de l'humanité.

  • Qu'elle soit nécessaire ou même justifiée, ne croyez jamais que la guerre n'est pas un crime.
    Ernest Hemingway, Pour qui sonne le glas.
    Découvrez le destin de deux jeunes gens amoureux - Paz et José - plongés malgré eux dans les heures les plus sombres de l'histoire du XXe siècle.
    Confrontés aux horreurs de la guerre civile espagnole, unis puis séparés, menacés, enfermés, exilés, humiliés, enfin sauvés et retrouvés, ils connaîtront un parcours hors norme, à la fois épouvantable et fascinant.
    Afin que l'odyssée tragique de ces amants courageux ne sombre pas dans l'oubli, les auteurs retracent pour nous leurs combats contre la dictature franquiste mais aussi leurs pérégrinations après la Retirada, dans les camps de concentration français après l'échec de la république et de la démocratie, prémices de la Seconde Guerre mondiale.
    Maria Teresa Gonzalez est la fille aînée de Paz et José. Née à Barcelone en 1937, elle a survécu grâce au courage de sa mère et de sa grand-mère paternelle, sur les chemins de l'exil et derrière les fils barbelés des camps de concentration français dans les Pyrénées orientales. Cette citoyenne immigrée a fait ses études à Villeneuve-sur-Lot. Professeur des écoles, conseillère pédagogique, et éducatrice dans l'enseignement spécialisé, elle est consciente de sa dette envers la France.
    Gérard Gouzes est l'époux de Jeanine Gonzalez-Suarez, la fille cadette de Paz et José. D'origine espagnole par sa mère, il est né à Tlemcen (Algérie) en 1943. Avocat à la cour d'appel d'Agen, trois fois député de Lot-et-Garonne, président de la Commission des lois constitutionnelles de l'Assemblée nationale, maire de Marmande, conseiller régional d'Aquitaine, président de la communauté d'agglomération du Val-de-Garonne, il a également été juge titulaire à la Haute Cour et premier vice-président de la CNIL.

  • Avril 1992. Alex, un gendarme français, part pour sa première mission en Asie sous le mandat des Nations Unies. Il s'apprête à porter le béret bleu, symbole de la paix. À cette époque, nul ne sait ce que ces gendarmes partent faire au Cambodge...
    Le nom de cette mission : UNTAC (United Nation Transitional Authority Cambodia).
    Dans la jungle étouffante de la région de Kampong Cham, Thea Rith, un jeune Khmer rouge en lutte pour sa liberté, se bat contre le gouvernement, l'armée, la police, les animaux, les éléments, la faim, la soif. Son combat, mené avec ses frères d'armes, se déroule dans la clandestinité.
    Ce récit chronologique et authentique de longs mois passés au Cambodge raconte la vie de deux êtres que tout sépare. Leur rencontre permettra-t-elle d'unir leurs forces pour que la paix revienne ?


    Alexandre Zanieri est un ancien commandant de gendarmerie, sportif exigeant, marathonien et traileur. Pour lui, le sport est devenu comme une drogue. Mais courir derrière quoi ? Derrière qui ?
    Une première mission à l'étranger, au Cambodge, bouleverse sa vie, ébranle toutes ses certitudes, ses croyances. À partir de cet instant, il n'a plus qu'une envie : repartir toujours et encore. D'autres missions ont suivi, toutes enrichissantes, apportant çà et là dangers, aventures et découvertes. Ses missions, son sport, ses voyages à travers le monde, il peut tout concilier. Sa devise : « Toujours aller voir derrière la colline. »

  • Après une carrière de journaliste dans le milieu sportif, l'auteur a repris son bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des gens, et faire découvrir au monde les coulisses d'une des villes les plus populaires de la planète : Versailles.
    Il a sélectionné vingt-cinq témoignages de femmes et d'hommes qui contribuent à la notoriété de ce lieu. Sans masque, ils se dévoilent et révèlent ses secrets.
    Ne souhaiteriez-vous pas vous laisser entraîner dans cet univers empli de mystères ?


    Après des études de commerce international, Didier Balez devient steward chez Air France. Lassé par les voyages à travers la planète, il fait ses débuts à la radio puis devient journaliste pour France Télévisions.
    Depuis trente-deux ans, il couvre l'actualité internationale dans les secteurs politiques et surtout sportifs.
    Journaliste reporter pour les Jeux olympiques, il participe à dix-sept Tours de France avec la même passion.
    Homme de communication, pupille de la nation, résolument pacifiste, il conserve secrètement de profondes blessures que la vie lui a imposées.
    Passionné d'art, de musique et de littérature, il est l'auteur de deux autres ouvrages : QJFDM - Qu'ai-je fait de mal ? aux Éditions Vérone en 2018, et CQJFDP - Ce que j'ai fait de pire aux Éditions Baudelaire en 2019.

  • Rien ne prédestinait un jeune Réunionnais d'origine comorienne à arpenter les rues grouillantes de la ville de New York, au début des années 80. Pourtant, son destin était déjà tout tracé vers une route connue de lui seul...
    Ismaël est ballotté entre un père peu présent et une très jeune mère, observant des principes rigoureux hérités des ancêtres de son Île. Pour réaliser ce rêve d'entreprendre, il faut se battre contre des obstacles multiples, administratifs, financiers, appréhender les doutes, les craintes, se protéger de l'absurdité et de l'ignorance de certains individus tenant des propos racistes.
    Le milieu new-yorkais n'est pas si aisé à intégrer pour ce jeune Noir des îles de l'océan Indien. Entre tristesse, peurs, frustration, souffrances physiques, il ne peut compter que sur lui-même. Parviendra-t-il à prendre son envol et s'élancer à la poursuite de son rêve ? Pourra-t-il le faire loin des siens ? Saura-t-il faire face aux difficultés ?


    Ismaël Aboudou est né à l'île de La Réunion. Il est un danseur-chorégraphe à la carrière internationale. Il effectue ses débuts à Paris et côtoie Maurice Béjart, Mia Frye, puis rejoint rapidement New York où il se forme au Dance Theater of Harlem, au contact de grands danseurs comme les Nicholas Brothers ou Gregory Hines. En 1988, il fonde sa première école de danse à La Réunion, Re Dom Danse. Puis en 1995, il crée le Centre & Compagnie Ismaël Aboudou de l'Océan Indien (CIAOI), très réputé aujourd'hui, et milite pour la création de la formation au diplôme d'État, encore inexistante à La Réunion.

  • « Comment donc abréger le purgatoire de ce diable de Cauchon ? », se demande l'archange saint Michel.
    Oui-da ! Car le juge de Jeanne d'Arc a le cuir dur et résiste encore post mortem à l'aiguillon de la miséricorde divine... Seul un remède de cheval lui ouvrira enfin les portes du Paradis : lui faire revivre le procès de Jeanne d'Arc. Ainsi, face à l'inflexible Pucelle, Cauchon le retors va comparaître à son tour devant un tribunal bien plus terrible encore, celui de sa propre conscience...
    Cher lecteur, vous voici convié à la représentation d'un mystère médiéval aux personnages hauts en couleur. Les authentiques minutes du procès de Jeanne d'Arc, ici mises en scène, vous feront remonter le temps jusqu'en cet apocalyptique XVe siècle de la Guerre de Cent Ans.
    Certes, Jehanne est vouée au bûcher. Mais au coeur même de la tragédie qui se noue implacablement, l'humour vital se fraye un chemin inattendu et inespéré dans les réponses de l'accusée à ses juges. Même les voix surnaturelles, qui continuent à apparaître à la Pucelle en sa prison, savent aussi manier cette drôle d'arme puissamment redoutable.
    Sans doute devrions-nous nous réapproprier ce rire invincible, par lequel nos ancêtres médiévaux clamaient un « oui » franc et massif à la vie - terrestre bien sûr - et, dans le même irrépressible élan de folle espérance, en tant que chrétiens rugueux et subtils, à la vie éternelle...

  • Ce roman fiction fait suite à un premier essai philosophique intitulé Skopos - Notre futur : l'ordre ou le chaos. Ce nouvel ouvrage s'inscrit dans le contexte de la pandémie qui frappe l'espèce humaine. Les auteurs, armés de leur bagage scientifique, financier et philosophique, s'interrogent. Sommes-nous des bonobos masqués, ces proches cousins admirablement étudiés dans les réserves de Centreafrique ? Avons-nous une chance d'être enfin des hommes clairvoyants et lucides ? Que penser de ceux et celles qui nous gouvernent ?
    Ces questions parsèment ce roman, qui relate la rencontre entre deux personnages, Louis et Michel, et des entités venues d'un autre monde pacifique, doté d'un savoir incommensurable.
    Fort d'une solide expérience des investissements publics, Michel Delacollette s'interroge quant à la possible dissolution de l'éthique dans la gouvernance étatique. Il s'est tourné vers la philosophie pour y chercher d'éventuelles réponses.
    Imprégné par la recherche informatique des structures des langages et l'analyse des données, Louis Ledonne tente de décortiquer les nombreux paramètres inclus dans les sciences humaines et éléments constitutifs de la vie en société. Cette passion l'a incité à écrire plusieurs essais philosophiques.

  • Sergio disait : « Vous respirez sans y penser, moi je ne pense qu'à respirer. »
    « L'avion prit son envol, quittant le brouillard épais et retrouvant déjà un magnifique soleil. Sergio craignait beaucoup de nouvelles difficultés respiratoires en altitude, mais l'avion militaire mis à sa disposition par le gouvernement volait au plus bas. »
    À la fin du XXe siècle, une greffe coeur poumons est possible, mais à Londres seulement. Comment obtenir la somme colossale pour payer le chirurgien égyptien ? Une quête d'argent tous azimuts s'engage alors, pour une course-poursuite à la santé.
    Radio, télévision, journaux, associations diverses, amis et connaissances créent un mouvement de solidarité extraordinaire, raconté dans ce livre. Sergio passe de l'obscurité à la lumière médiatique.
    Ce récit raconte la relation fusionnelle d'une maman et de son fils défavorisé par la vie, atteint de mucoviscidose.
    Sergio nous transmet ce message : « Vivez l'instant présent et vivez-le dans la joie et l'espoir, quoiqu'il arrive. »
    Monique Deberghes est née en 1945. Rien ne prédestinait cette secrétaire, commerciale et autodidacte à écrire. Mais un jour, son fils lui demanda de raconter sa vie.
    Alors, elle prit des notes, enregistra, filma, et avec du recul, comme s'il ne s'agissait pas d'elle, un roman prit forme. Aujourd'hui, elle conclut : « Je ne suis qu'une maman qui a tenu sa promesse. »

  • « "Chut, je ne veux rien savoir !"
    Ensuite, notre père pose sa main sur sa joue, les doigts écartés, l'extrémité du pouce posée sur le conduit externe de l'oreille et l'auriculaire sur la commissure des lèvres et dit : "Souvenez-vous les enfants, de l'oreille à la bouche, il y a cinq doigts." »
    Une leçon de vie parmi d'autres...
    Je me remémore le joli village de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume où j'ai passé toute mon enfance. Le temps altère les souvenirs mais n'a aucune emprise sur les fondations solides.
    À travers ce récit drôle et émouvant, j'ai voulu témoigner des valeurs que m'ont transmises mes parents, faisant de moi l'adulte que je suis. Aujourd'hui, je souhaite leur rendre hommage.
    Née en 1967, Louisa Fergani partage sa vie entre Paris et sa Provence natale. Elle exerce la profession de cadre de santé.

  • Vous découvrirez en lisant ces six nouvelles l'une d'entre elles est en anglais , six personnages différents. Différents certes, mais reliés entre eux sans parfois même qu'ils ne le sachent ; comme nous le sommes tous, tous liés les uns aux autres, dans une même société d'humains.
    Vous pourrez ainsi suivre, sur fond de Coronavirus, la vie d'Isabelle, professeure investie ; de Stéphane, globe-trotteur solitaire ; de Pierre, artiste passionné ; de Domitille, aide-soignante à l'écoute des personnes âgées dont elle s'occupe ; d'Emmanuelle, étudiante et citoyenne éclairée ; ou encore de Francis, policier fuyant la société de 2028 dominée par la surveillance collective.
    Des nouvelles qui vont vous faire voyager au Sénégal, au Guatemala, en Californie, à Cuba, mais pas seulement. En plus d'un voyage dans l'espace et dans le temps, ces personnages vont aussi vous aider à voguer vers l'aspiration au bonheur. C'est ce que nous recherchons tous, n'est-ce pas ? Ces personnages, c'est vous. C'est moi. C'est nous, humains.
    Maman de trois garçons devenus de jeunes adultes autonomes et professeure d'anglais en lycée à Villeneuve-sur-Lot, Laurence Joubert-Defoort a trois passions : la peinture, les voyages et l'écriture. Mais voilà ; pour écrire, il faut du temps. Or, du temps, jusqu'à l'aube de ses cinquante ans, elle n'en avait pas ou très peu. En tout cas, pas assez pour être inspirée. La période de confinement du printemps 2020 a été pour elle une superbe libération créatrice et lui a permis de coucher sur le papier une kyrielle d'émotions enfouies qui attendaient le bon moment pour s'exprimer enfin. Le résultat ? Cette première série de nouvelles faisant le portrait de personnages divers et variés, reliés les uns aux autres. Des personnages pleins d'humanité qui voyagent, qui travaillent, qui aiment, comme nous tous...

  • Les ailes arrachées

    Djohar

    Imaginez : toute votre vie est basée sur une vision biaisée et un jour, le voile se lève et vous ouvrez les yeux sur la réalité. La panique vous envahit. Mais il vous faut l'apprivoiser rapidement pour continuer à vivre - ou à survivre.
    Cet ouvrage écrit à l'encre du sang et des larmes relate malgré tout une belle histoire, tragique et obsédante. Les ailes arrachées est un récit autobiographique. Il aurait pu être un parcours du combattant, mais on en retient davantage son histoire d'amour. Des tréfonds de l'enfance aux illusions perdues de l'adulte, l'auteure vous livre la croisade d'une survivante qui s'accroche encore, et en dépit de tout, à la vie.
    Née en 1976, Djohar a fait des études de musicologie. Depuis toujours, elle se passionne pour la poésie et la littérature. Elle est à présent enseignante. Les ailes arrachées est son premier roman.

  • En février 2020, l'hôpital se prépare à recevoir les premiers cas de coronavirus. En mars, ils arrivent par milliers. Depuis, mis à part une courte trêve durant l'été, les différents services Covid-19 n'ont cessé de traiter les malades malgré la saturation des services, la fatigue et la lassitude des soignants, la guerre pour trouver des masques, des anesthésiants et des respirateurs ; sans compter une certaine défiance - ou irresponsabilité - d'une partie de la population. Les hospitaliers ont tenu à témoigner à coeur ouvert dans Hospitaliers : Témoignages au coeur de la crise.
    Journaliste, rédacteur en chef et directeur de publication durant près de quinze ans pour la radio, la télévision et la presse écrite, Christopher Albano décide de tourner cette page en 2016 et de se lancer dans la communication. Depuis 2019, il est directeur adjoint de la communication, de la culture et du mécénat au Centre Hospitalier de Valenciennes. Maintenant que ce Marseillais de naissance a découvert le milieu hospitalier - qu'il définit comme passionnant, riche et complexe -, il ne compte plus le quitter.

  • En ce printemps 2002, notre vie se déroule tranquillement au sein de notre famille très unie et pleine d'amour. Et soudain, Clément, notre troisième enfant alors âgé de 9 ans, en bonne santé et plein de vie, sombre à la suite d'une simple fièvre dans une encéphalopathie épileptique aiguë.
    Après avoir été sauvé de la mort, Clément continue à faire de nombreuses crises d'épilepsie, plus d'une dizaine par mois. Ces crises détruisent tout sur leur passage et laissent derrière elles souffrances et désolation. Comment survivre à ce tsunami ? Comment vivre avec l'épilepsie ?
    En France, près de six cent mille personnes sont épileptiques, un tiers est pharmaco-résistant. Ils sont cinquante millions dans le monde.
    Côme Hoppenot est âgé de 58 ans, marié et père de quatre enfants. La vie n'a pas toujours été tendre avec lui, après les départs brutaux et très précoces de ses parents et de son frère aîné.
    À l'âge de 9 ans, Clément, son troisième enfant, est touché par l'épilepsie - une maladie cachée, sournoise et destructrice - qui finit par l'emporter à l'âge de 24 ans après de longues années de combat quotidien.
    Aujourd'hui, il oeuvre pour que l'épilepsie soit reconnue grande cause nationale et passe ainsi de l'ombre à la lumière. Ce livre est une première étape dans ce combat qu'il souhaite mener afin de faire connaître cette maladie, pour Clément et pour tous ceux qui sont touchés par ce mal et leurs familles.

  • À chaque fois que Damien marche la nuit au bord de la mer, il regarde attentivement le ciel et se pose cette question : « Il y a quelqu'un ? »
    Sommes-nous le fruit du hasard ? Ou bien avons-nous été créés par... mais non, pense-t-il, c'est impossible.
    Avec trois autres personnes, il se lance alors dans une discussion qui va le passionner et le faire réfléchir.
    Les découvertes scientifiques bouleversent ce qu'ils pensaient tous les quatre savoir sur le monde, et vont les amener à comprendre ce que sont « l'existence » et la raison pour laquelle « nous sommes ».


    Né à Bordeaux en 1941, Jean-Michel Touche a vécu plusieurs années au sultanat d'Oman et à Brazzaville (Congo) pour exercer son travail dans l'industrie pétrolière, et a voyagé dans de nombreux pays comme le Cachemire, le Népal et l'Inde. Marié jeune, il est le père de trois fils et le grand-père de trois petits-enfants. Il s'intéresse beaucoup à l'être humain, s'est occupé de SDF et n'hésite pas à parler avec des gens qu'il croise dans la rue, simplement pour échanger un tout petit temps amical. Car selon lui, comme le préconise Dieu, « s'aimer les uns les autres » est la seule manière d'être heureux.
    Il est l'auteur de plusieurs ouvrages : Les messagers de l'alliance, Une lettre de Thomas, Bienvenue dehors, Manigoa, Deux Frères et Tu n'iras pas à Samarkand.


  • Le cheminement terrifiant de deux êtres qui s'aiment à la folie, dans le labyrinthe ténébreux et insondable de la maladie mentale...

    Un roman psychologique, mais avant tout un roman d'amour car la psychose évolue dans un environnement cruellement hermétique, inaccessible à la communication et à la compréhension. Seule une présence fidèle, attentive et dépourvue de jugement peut essayer d'apprivoiser les tourments de l'être aimé.

    Ce livre représente un exutoire à la folie mais aussi un témoignage d'une grande authenticité qui nous plonge dans le monde de l'irrationnel et de l'exclusion.

    Une aventure de la conscience d'une intensité émotionnelle bouleversante.


  • Pierre, Antoine, Paul ; trois histoires d'enfants placés, vraies, sidérantes, aberrantes.


    Avec le soutien des professionnels de l'enfance, les familles d'accueil sont chargées par la justice de protéger, soigner et accompagner les enfants.


    La réalité est loin des discours officiels et des images idylliques véhiculées par des séries télévisées.


    L'auteur vous invite à plonger dans le monde de l'Aide Sociale à l'Enfance et à découvrir les aberrations du système de la protection des enfants placés qu'il a été amené à vivre au quotidien pendant 7 ans.


    Au-delà des instants de bonheur partagés, de la richesse humaine de cette expérience et de la fierté d'avoir lutté pour accompagner au mieux ces enfants, l'auteur analyse la maltraitance sournoise du système institutionnel à laquelle il a, bien malgré lui, participé. Il nous invite à la réflexion suivante : comment mieux protéger un enfant confié à l'Aide Sociale à l'Enfance ?

  • Un matin semblable à tous les autres, ou presque, je ne le sais pas encore, c´est pour aujourd´hui.

    Je m´apprête à vivre l´une des journées les plus merveilleuses de la vie d´une femme, je vais être maman.

    Cette journée va pourtant tout bouleverser, plus de repaires, plus d´avenir, plus de passé.

    Me voilà projetée dans cet univers décalé sans y être préparée, sans même avoir conscience qu´il existait.

    J´ai peur !

    Que vais-je devenir ?

    Que va-t-elle devenir ?

    J´ai longtemps cherché comment construire le combat qu´il me fallait mener, pour toi ma fille, pour ton présent, pour mon passé, pour ton futur, pour ton identité.

empty