Librinova

  • Allaneternellementla

    Manou Grigri

    C'est l'histoire d'un jeune garçon qui pourrait être un ado de votre famille, votre neveu, votre cousin, votre meilleur pote, votre petit-fils... Il va vous faire découvrir un univers fabuleux que vous n'auriez jamais pensé réel : un monde parallèle, le monde de l'invisible. Le récit que vous allez lire est une histoire vraie, qui, je l'espère, vous apportera du réconfort, si tant est que vous acceptiez que l'on vous propose une version particulière que vous ignorez sans doute de l'après-vie.

  • Ce récit de vie aux allures de conte initiatique raconte les pérégrinations d'une famille ordinaire, dont le père, sorte de Don Quichotte désespéré, s'est laissé ensorceler par Dame Alzheimer. Entre la mémoire paternelle qui s'effiloche et les liens familiaux qui se déchirent, c'est la descente aux enfers. Comment se réinventer quand tout est abîmé ? La Grande Faucheuse va venir chambouler les perspectives et apporter un tour inattendu à l'aventure de cette famille, subitement projetée dans une odyssée improbable aux confins de la Vie.
    À la suite d'une expérience spirituelle forte au chevet de son père mourant, Isabelle Foulon, romaniste de formation, se sent appelée à écrire l'histoire des siens. L'auteure belge signe un texte puissant, autant intimiste qu'universel, révélant que rien n'est jamais perdu et que la maladie comme la mort ne sont pas ce qu'elles paraissent. Un partage lumineux, empreint de poésie, qui s'interroge sur notre condition humaine et donne envie de croire en l'Invisible. Étrangement d'actualité. Bouleversant !

  • Danse ta vie

    Chris Cavier

    Chris Cavier est danseur de formation, professeur de danse classique, néo-classique et chorégraphe. À 49 ans, il a envie de transmettre son expérience et de poser un regard sur sa formation, l'Opéra, la vie de troupe, les ballets, la blessure, la reconversion... les joies et les difficultés d'une carrière d'artiste.

    Dans ce livre, il a souhaité partager sa passion pour la danse, qui au delà du rêve est une école de la discipline, qui engendre des écueils et parfois des changements de caps puis un jour ou l'autre, une reconversion. Car lorsqu'on se voue à un art, il faut s'attendre à une vie mouvementée qui ne correspond pas toujours au parcours que l'on s'était fixé.
    C'est un métier qui vous absorbe, une passion vouée à un art qui demande des sacrifices.

    Ce livre propose également une quinzaine de témoignages de danseu(r)ses, offrant des parcours différents qui montrent toutes les dimensions d'une carrière permettant de comprendre ce que représente devenir et être danseu(r)se.
    Et dans ces parcours semés d'embuches, de surprises et d'aventures, tous les choix sont possibles.

    Enfin, Chris évoque son expérience de professeur, l'évolution de l'enseignement dans ce domaine et les différentes structures.
    C'est pourquoi ce livre s'adresse aussi bien aux jeunes et futur(e)s danseur(se)s, qu'à des professionnels, ainsi qu'à tous lecteurs s'intéressant au milieu de la danse. "Danse ta vie" peut être un ouvrage de référence pour les danseur(se)s en devenir.

  • Pauline est tout juste trentenaire lorsque son état de santé se dégrade brutalement.
    Elle enchaîne les examens mais personne ne semble pouvoir expliquer son mal... Jusqu'au jour où, après huit longs mois de souffrance, on lui diagnostique un pré-cancer.
    À partir de là, tout va très vite pour Pauline : déclarée atteinte d'un cancer du col de l'utérus, a priori généralisé, son avenir s'assombrit...
    Pourra-t-elle vaincre la maladie ?
    Dans La nuit noire a volé les étoiles, découvrez le témoignage d'une femme dont la force et le courage face à l'implacable fatalité sauront déjouer le cours de son destin. Le dénouement inattendu de son incroyable histoire est une véritable ode à l'espoir !

  • Manipulable

    Eric Dupriez

    Une mère psychologiquement fragile et manipulatrice, un père poussé au suicide par des criminels ! La vie n'était pas simple dans le foyer pour Éric et ses cinq frères.

    Après le décès de leur mère, emportée par la maladie en 2006, leur père tente de remonter la pente et d'enfin penser à lui ! C'était sans compter sur internet et ses arnaqueurs professionnels.

    L'auteur vous raconte son histoire, ses doutes et surtout son combat face aux procédures de la justice.

    Par ce témoignage, il vous livre son message, simple et poignant.

  • PMA, mon combat pour la vie

    Julie Larnaud

    "Avoir recours à la PMA (Procréation Médicalement Assistée) est bien plus fréquent qu'on le pense de prime abord. C'est aujourd'hui en France plus d'un couple sur cinq qui s'y trouve confronté.

    En partageant son expérience, Julie Larnaud a voulu rendre ce parcours compréhensible au plus grand nombre : des familles qui découvrent le processus et sont submergées de questions, aux néophytes qui cherchent à comprendre ce par quoi passent leurs proches.

    Des explications techniques aux approches psychologiques, vous découvrirez un témoignage profond, sincère, douloureux mais ô combien universel : l'accès à la parentalité.

    Julie Larnaud dresse son parcours, étape par étape, des inséminations aux FIV, mais elle se penche également sur les grandes problématiques du sujet : comment concilier PMA et poursuite du travail ? Quel suivi psychologique est proposé aujourd'hui ? Comment choisir d'en parler autour de soi ou de taire son parcours ? Quel impact sur les relations familiales et de couple ?"

  • Si vous saviez...

    Marie Grosset

    Marie Grosset est Agent Territorial Spécialisé en École Maternelle (ATSEM).
    De sa plume sincère et touchante, elle raconte à travers le prisme de témoignages saisissants, la souffrance de ses collègues. Elle explique sans complaisance le pouvoir de leurs différentes hiérarchies qui souvent, les abîme, les maltraite, et les conduit parfois au pire.
    Avec toute sa sensibilité, elle évoque ses propres expériences, celle d'une maman essayant de protéger son fils contre la folie d'une enseignante, mais aussi, son parcours professionnel qui l'a emmenée un jour aux portes de la mort.
    Avec franchise et sans détour, elle décrit l'univers impitoyable dans lequel évoluent des petits enfants, dénonçant sans ambages les comportements inappropriés de certain(e)s enseignant(e)s à leur égard, leur manque de respect et les dérives journalières dont ils sont victimes. Il vous appartient de connaître la vérité sur leurs premières années de vie, même si l'Éducation Nationale couvre et protège trop souvent son élite.
    Marie prend à témoin chaque lecteur pour faire changer le monde :
    « Si je suis moi aussi un petit colibri de la légende, que dois-je encore accomplir pour avoir la certitude d'avoir fait ma part ? Je veux bien m'agenouiller devant vous et vous supplier de faire la vôtre ».
    Pour Marie et pour vous, rien ne pourra plus être comme avant, rien ne devra plus être comme avant, car après avoir lu ce livre bouleversant, vous saurez...

    L'auteure a décidé de briser l'Omerta.

  • À demain !

    Ruth Fiori

    Le dimanche 25 janvier 2015, j'avais rendez-vous avec mon frère, mes parents et ma soeur, pour fêter mes trente-cinq ans chez elle. Lorsque nous avons pu ouvrir la porte de son appartement, nous l'avons trouvée inanimée sur son lit. À ce moment-là de ma vie, ma soeur était la personne qui m'était la plus intimement proche. La veille, nous étions allées courir au parc des Buttes-Chaumont, comme nous le faisions tous les samedis. Nos derniers mots, en nous quittant, avaient été « À demain ! ».

  • Comme de nombreuses femmes, Bénédicte Marchand attend un heureux événement : l'arrivée d'un premier enfant. Elle a hâte que sa petite fille, Charlotte, les rejoigne ; pouvoir la tenir dans ses bras, la couvrir de baisers...

    Mais ce beau rêve vole en éclats : lors de l'échographie du cinquième mois, le médecin devient brutalement silencieux. Quelque chose ne va pas. Le coeur de Charlotte est malformé, elle est atteinte de la tétralogie de Fallot. Si la grossesse arrive à son terme sans problème, il faudra enchaîner les opérations pour assurer sa survie sitôt le bébé né.

    Bénédicte devra attendre encore avant de la tenir dans ses bras, car elle ignore si Charlotte guérira.

    Un témoignage poignant porté par une double naissance : celle d'une enfant malade et celle d'une mère déterminée. Une véritable leçon de force et de résilience qui en inspirera plus d'un.

  • « Je ne vais pas tout dire, être exhaustive.
    Pas maintenant, pas d'un coup.
    Par besoin.
    Par besoin de digérer feuillet après feuillet.
    Et il faut bien en choisir un pour commencer.
    Et celui-là, je vous l'assure, est certainement celui qui a été un fil rouge dans ma vie.
    Peut-être est-ce aussi l'envie de le coucher sur le papier pour qu'il prenne moins de place.
    Ou au contraire, l'écrire pour qu'il ne s'échappe jamais. Ne serait-ce pas les deux ?
    Paradoxe... Qui résume bien à quel point je l'aime et je le déteste à la fois : mon utérus. »

    En écrivant ce récit, Nanou Chkaïa a clos le chapitre d'une année de vie particulièrement dense et compliquée, durant laquelle les événements se sont enchaînés et cumulés au point de lui faire perdre pied. Par le partage de cette expérience de vie émouvante, elle souhaite transmettre l'importance de se faire confiance, d'écouter son corps et de percevoir les signes qu'il nous envoie en lui offrant du temps et de l'amour. 
    Cet ouvrage, très personnel, exprime avec beaucoup de douceur et de clairvoyance en quoi l'amour, aussi bien familial que l'amour de soi, a le pouvoir de nous aider à surmonter de multiples épreuves.

  • Comme la vie semble facile dans cette France de 1960, et comme elle est pleine de promesses pour Guy, un jeune Tourangeau qui n'a pas encore vingt ans. Il a grandi à la campagne, loin de tous les fracas. Et s'apprête à construire sa vie, aux côtés de sa fiancée. Jusqu'au jour où il apprend avec stupéfaction qu'il va devenir un tirailleur marocain. La guerre d'Algérie, dont le garçon ignore tout, est sur le point de l'embarquer. Malgré lui. Il découvrira la vie en régiment, l'incertitude des déplacements où nul n'informe les troufions de leur destination, la fatigue des exercices de nuit, plus vains que stratégiques. Puis cette terre algérienne, riche d'une histoire et d'une culture qu'il ignore absolument. La beauté de ses paysages inviolés. Le regard intimidant de ses habitants. La peur lors des opérations militaires, et face à la violence de l'OAS. Les moments de partage, aussi, avec ceux que comme lui, on nomme les "appelés du contingent"...

  • Cette phrase - "T'as pas le sida j'espère?!" - est le point de départ de ce livre témoignage. Parce que certains mots font plus mal que des coups.
    Je m'appelle Fred, j'ai 39 ans et je suis séropositif.
    Mon histoire n'est ni banale ni extraordinaire. C'est l'histoire d'un jeune gay qui a fui une petite ville à la mentalité étriquée pour vivre son homosexualité de façon plus libérée à Paris. Un garçon qui a connu de grands moments de bonheur et aussi de grands moments de peine. Qui a contracté le VIH à une période de sa vie où il était particulièrement seul et vulnérable. Et qui a transformé cette épreuve en force, en combat et en fierté.

  • Mercredi 15 février 2017.

    16h.

    Coup de téléphone.

    Demi-tour sur le chemin de notre vie.

    Prise de sang non conforme.

    Urgences. Hospitalisation.

    Maux de tête pour M., douleurs aux genoux, fatigue, pâleur.

    Nous ne voulons pas envisager le pire.

    On ne nous donne d'ailleurs aucune indication ce soir-là.

    Analyses. Perfusion de glucose, paracétamol et doses de morphine.

    Angoisse et incertitudes se sont installées dans notre vie.

    Brutalement.

  • Papa a un cancer.
    Papa a un cancer et tout le monde se doute de la fin. De toute façon me direz-vous, il n'y a qu'une fin. Et à la fin, on meurt.
    Papa a un cancer et c'est comme si j'écrivais : Papa va mourir.
    Quand ? Bientôt ?
    Papa a un cancer et c'est comme si j'écrivais « Papa est mort. » Déjà.
    Ce livre n'est pas un roman.
    Il n'y a aucun suspense.
    Au début, vous connaissez déjà la fin.

  • Après avoir passé plus de quarante ans de ma vie sur des chantiers de construction, j'ai eu envie de raconter la vie et l'ambiance qui y règnent. Ce livre n'est pas un manuel technique, encore moins de management, mais plus une succession d'anecdotes que j'ai essayé de décrire avec un peu d'humour et d'autodérision. J'y dresse aussi une série de portraits de personnages rencontrés (patrons, collaborateurs, architectes clients et quelques hommes politiques) plus ou moins au vitriol pour certains. Le but est bien sûr plus de distraire qu'autre chose, et pourquoi pas donner envie à certains d'exercer ce métier passionnant de la construction. 

  • Marc Lassus, alias « le Morpion », a pendant près de quarante ans consacré sa vie à élaborer et développer la célèbre carte à puce.
    Ce livre est l'histoire du parcours d'un homme, de son enfance dans le Béarn jusqu'à l'incroyable success-story de Gemplus ; la société qu'il va créer et dont la technologie saura accompagner, bien avant Facebook, deux milliards de personnes pour entrer dans le XXIe siècle.
    Mais, comme toute réussite attise les convoitises, la période fastueuse ne durera qu'un temps. Sur fond d'espionnage et de main basse de la CIA sur la high-tech française, entre scandales financiers et luttes de pouvoirs, l'affaire Gemplus va défrayer la chronique durant les années 2000.
    Dans cet ouvrage, Bruno Charlaix donne la version des faits relatés par Marc Lassus. Il témoigne de ce qu'il a vécu et se livre ainsi pour la toute première fois à coeur ouvert. Il saura tout affronter, aussi bien les sirènes de l'argent que les hordes d'avocats américains, pour vivre avec passion et sans concession une vie romanesque ; celle d'un entrepreneur audacieux qui va l'amener à créer 10 000 emplois et à côtoyer les plus grands de ce monde. Capitaines d'industrie, responsables politiques et économiques vont ainsi se succéder tout au long d'épisodes s'enchaînant à un rythme haletant.
    Entre enquête et témoignage autobiographique, ce livre lève le voile sur les failles de notre système politico-économique.

  • "Je ferme les yeux pour mieux sentir le soleil sur ma peau. Je suis allongée sur la plage de Lérat, je me fais bronzer. Nous sommes au beau milieu de l'été 2006." Au lendemain de cette journée de farniente, Alexandra est hospitalisée d'urgence. Lorsqu'elle se réveille d'un coma de quelques jours, c'est pour découvrir qu'elle est paraplégique. Elle n'a que 33 ans, elle est mariée et mère de deux jeunes enfants. Elle doit désormais vivre en fauteuil roulant. Elle raconte avec sincérité et pudeur comment elle doit apprendre à vivre avec ce nouveau corps, comment elle a "passé la vague" de la colère et du désespoir et choisi de vivre encore plus fort.

  • « Je suis parti afin que tu parles de l'après, celui que je suis. Je suis venu dans ce but. Je suis Lumière, je suis venu à vous pour cela. »
    2018. La vie de Nadja Joseph bascule lorsqu'elle retrouve le corps sans vie de son fils Jean. Elle prend alors la plume pour écrire ce que sa voix du coeur, sa voix d'amour, lui dicte.
    Dans une volonté de rendre hommage à son fils et de servir le plus grand nombre, l'auteure nous livre ici, sans filtre, son témoignage, entrecoupé de lettres destinées à son fils et de poèmes en prose.
    Découvrez une communication poignante, d'âme à âme, de coeur à coeur.  

  • « Une connaissance m'avait vivement mis en garde et incitée à y réfléchir à deux fois : cette nouvelle étape de ma vie, que j'attendais avec joie, allait signer à coup sûr mon malheur. »

    Anne est heureuse. Elle va enfin s'installer avec celui qu'elle aime, Benoît, et offrir à sa fille de 5 ans, Alice, une grande et belle famille. En effet, Benoît a lui aussi deux enfants, c'est donc le début d'une aventure, celle de la famille recomposée. Mais même avec la meilleure volonté du monde, la vie dans une telle famille n'est pas un long fleuve tranquille. Les différentes méthodes d'éducation, la relation avec les beaux-enfants, l'influence de la mère biologique, sont autant d'obstacles qui paralysent la nouvelle vie d'Anne. La peur, la colère ou encore la jalousie deviennent des sentiments du quotidien. Mais Anne n'est pas femme à baisser les bras. Elle analyse chaque scène de sa vie chaotique pour en comprendre les causes. Année après année, elle tente toutes sortes d'approches pour mieux trouver sa place. Trouvera-t-elle la clé du bonheur familial ?

    Loin des images idylliques présentées dans les magazines, l'auteur met en lumière l'envers du décor de ces nouvelles familles. Véritable plaidoyer pour les beaux-parents, son récit est aussi un témoignage de soutien pour tous ceux qui s'engagent dans cette aventure.

  • Au-début des années soixante-dix en attente d'une décision importante à prendre, une jeune fille commence à lire à son père ses souvenirs de petite fille, petite fille souvent perdue et désorientée par des déménagements successifs. De retour du Maghreb où elle est née et où elle a passé son enfance jusqu'à sa prime adolescence la voici désormais en France où elle doit s'intégrer, une fois de plus. Un dialogue imaginé entre ce père ô combien philosophe et cette jeune fille obsédée par l'idée de s'intégrer dans un nouvel environnement qui devra désormais être le sien. Prendra-elle la bonne décision ? 

  • Ma vie débuta vraiment à l'âge de 27 ans, lorsque je sautais enfin le pas de quitter la France - où je n'avais pas encore trouvé de sens à ma vie - pour l'Allemagne. C'est cette décision qui changea ma vie à jamais, car j'y rencontrais là-bas l'homme de ma vie, un irlandais âgé seulement de 19 ans à l'époque mais qui devint par la suite mon époux. Cette histoire est donc en partie une sorte de guide pour se lancer à l'aventure et oser la vie en dehors des sentiers tracés, même si on y regrette parfois le sentiment de sécurité non négligeable que ces derniers nous procuraient.
    Cependant, comme aiment à le répéter les personnes issues d'une autre génération, « on résout rarement les problèmes en les fuyant », cette histoire est également celle des monstres cachés dans le placard qui finissent par ressurgir au moindre moment de faiblesse. Ces monstres, ce sont les maux de notre génération, le harcèlement scolaire, le viol d'une intimité, la dépression, la déconsidération qu'on subit presque au quotidien dans un monde où l'amour ne peut pas toujours triompher.
    Ce livre, c'est aussi l'ambition ou la naïveté de vouloir croire qu'un destin brisé peut être encore réparé.
    Enfin, cette histoire qui est la mienne est un hommage à l'homme qui m'a aidé à grandir et à devenir la personne que je suis aujourd'hui, à savoir ce jeune irlandais que j'ai fini par épouser et qui a subitement décidé un jour d'hiver que le combat pour lui était perdu d'avance, ce que je me refuse à admettre.

  • Une autobiographie, mais pas des « mémoires » classiques. Alexander Khodakov a participé à la construction de l'Histoire, avec un grand H. Mais ce qu'il nous livre ici, c'est la petite histoire, la vie quotidienne qui se déroule dans les coulisses du luxe et de la pleine lumière de la diplomatie. Aventures, situations insolites et souvent farfelues, il a vécu mille vies en une. De Moscou à l'Algérie, au Gabon, au Congo, au Zaïre, aux États-Unis, en Europe, dans tous les lieux de la planète où s'est dessiné l'avenir de notre monde. Il déteste le protocole, mais doit se conformer aux moeurs et coutumes de la diplomatie et de la haute société. Dans l'ombre de ce monde brillant et lisse, il nous rappelle avec un humour désenchanté que les artisans de notre Histoire sont des femmes et des hommes, avec leur grandeur, leurs petitesses, leur courage et leurs lâchetés. La panoplie de la condition humaine est là, avec le meilleur et le pire, et il nous la montre, avec le sourire...

  • Le plus beau cadeau dans la vie d'une femme est de devenir maman. La naissance d'un enfant reste un moment inoubliable. 
    Mais Carole et son bébé vivent dans un cadre familial destructeur ; elle se promet alors de toujours protéger son petit Julien.
    Peu à peu, ce fils tant aimé va perdre pieds face à un monde hostile à ses yeux. Et malgré l'amour de sa mère, il se sent seul et incompris, meurtri par une vie qui ne veut pas de lui. 
    Son existence aura été un combat de tous les jours contre cette société qu'il ne comprend pas et qui l'abandonne, lui qui est resté « enfermé depuis tout petit ». 
    Cette histoire bouleversante est la sienne.

  • La Pizza Rouge du Boulanger est un voyage dans la mémoire de la narratrice, où les souvenirs se manifestent à travers des images, des parfums, des sensations et des saveurs. Et c'est justement le goût des saveurs qui est le fil conducteur auquel se relient les fragments les plus marquants des vingt premières années de sa vie à Rome, dans les années 50/60, suivies de son départ pour Paris, où elle vit depuis.
    Les anecdotes, parfois relatées sous forme de rites culturels, annoncent le début d'une quête identitaire entre l'amour pour la France, la langue française, et l'attachement à l'Italie, berceau de son identité, sa langue et sa culture culinaire.
    Les différents tableaux présentés sont décrits à travers le regard et les mots de l'enfant qu'elle était, acteur de sa vie, et celui de l'adulte qu'elle est devenue, tantôt spectatrice-critique, tantôt narratrice de son propre vécu.
    À la fin de son récit, et par devoir de mémoire, l'auteure a ajouté en annexe un grand nombre de recettes romaines et du Latium. Chacune d'entre elles est liée à un souvenir particulier qu'elle souhaite faire partager, comme elle le dit, avec tous ceux qui en auront envie.

empty