• Sofia Giacomuzzi a été diagnostiquée bipolaire à l'âge de 17 ans. Authentique témoignage du parcours de sa vie à la recherche du bonheur, ce livre nous fait découvrir la difficulté, lorsque l'on est atteint de cette maladie, de pouvoir aspirer à « une vie normale ».
    La première partie est émaillée de ses histoires d'amour qu'elle nous confie dans une grande intimité. Passion, espoir et désillusion se mêlent dans un tourbillon incessant, l'Amour inaccessible étoile qu'elle touche toujours du doigt mais elle n'arrive jamais à y accéder.
    Puis, comme une fuite à la réalité, elle nous conte un séjour imaginaire en Italie, dans la « grande maison rose » refuge de son enfance où, petite fille, elle a vécu ses plus beaux souvenirs.
    Les personnes les plus importantes de sa vie l'entourent, sa famille accompagnée d'artistes chers à son coeur.
    Mastroianni, Fellini, Marguerite Duras... mènent la danse dans un chant onirique.
    Sofia nous invite à travers ses mots qu'elle pose pour voyager au coeur de sa maladie où la complexité de tisser des relations humaines fait loi.
    Sophia, dans l'ombre de sa maladie n'a jamais cessé d'écrire, c'était une thérapie pour elle, peu de temps après avoir couché les dernières lignes de son récit et écrit le mot fin, elle a décidé de rejoindre son paradis blanc, là où la souffrance s'efface.

empty