• Un djihadiste du nom de Al Tigra, après avoir combattu auprès de ses frères d'armes sur les fronts d'Afrique avec Boko Haram et Shebabs et, d'Asie avec Daech, renonce à l'islamisme radical et dénonce les horreurs commises par les djihadistes. Il regrette d'avoir tué des innocents et décide de décrire les conditions de vie et de combats sur les champs de bataille.Triste , il se condamne à travers des remords et des regrets. Il décide alors à travers son témoignage de dissuader les jeunes innocents qui s'engagent aux cotés des djihadistes. A travers un ton triste, l'ex combattant d'Allah pleure pour son âme perdue à cause des crime commis au nom d'Allah. Lui qui se croyait Fou de Dieu découvre que ses combats n'étaient pas pour Allah.
    Déçu sur les champs de bataille, il renonce après avoir massacré, violé et incendié des innocents pour une autre cause que celle d'Allah. Il découvre que ses bourreaux utilisent le nom d'Allah et la jeunesse inconsciente pour chercher la gloire et l'argent plutôt que défendre les idéologies islamiques. Se sentant trahi, il pleure et témoigne les regrets de ses actes atroces commis au nom d'Allah. l'oeuvre est mélangée de mélancolie et de peur d'avoir perdu l'Âme loin d'Allah.

empty