• L'amour et la haine ne sont pas si éloignés. Il arrive même qu'on en vienne à aimer ses bourreaux et tourmenter ceux qu'on aime.
    L'interdépendance de ces deux sentiments, la porosité entre désir et destruction sont au coeur de ce recueil de nouvelles et d'essais : qu'il nous conte l'histoire d'un vol aérien qui tourne au cauchemar, la dissolution d'un couple qui se défie dans une dernière course effrénée à travers New York, ou qu'il aborde l'immigration et le racisme, l'imagination et la créativité, Hanif Kureishi nous éblouit une fois encore par sa capacité à scruter avec lucidité les contradictions au sein de la famille, de la politique ou de nos relations sentimentales. Et nous livre un recueil étonnant, où textes de fiction et essais s'enrichissent les uns au contact des autres.

  • Londres, fin des années 70. Karim, dix-sept ans, tiraillé par sa double origine, court après les ennuis, le sexe et la gloire. Entre un père indien et sa british de mère, la communauté paki en mal d'intégration et une famille en mal de repères, il peine à se trouver. Jusqu'au jour où Pa se recycle en gourou New Age, jetant son fils dans la cohue de la vie, le show business et les expériences en tout genre...
    Roman d'éducation up tempo, album de famille loufdingue et chronique sauvage de l'Angleterre métissée : un livre échevelé, irrévérencieux et drôle. Salué par Salman Rushdie.

  • L'air de rien

    Hanif Kureishi

    "Comme à son habitude, Hanif Kureishi explore les travers des relations amoureuses avec une froide précision, un humour spirituel, une compréhension des vérités essentielles.
    ""Le septième roman d'Hanif Kureishi est diaboliquement drôle : du sexe, de la jalousie, un escroc vieillissant, désabusé - il réunit tout cela dans L'Air de rien, une histoire de triangle amoureux, une intrigue digne d'un film noir."" The Times"

  • " Ce soir, la cause est entendue : il ne veut plus de Susan, cette femme "dont il sait presque tout". Après six années de vie commune, quelques mensonges, par bonté, deux fils à élever (trois et cinq ans) qu'il adore, le narrateur, à bout de souffle, prépare son départ, conscient que le désir a déserté la maison. Une dernière nuit à contempler seul cette rupture, à solder pour de bon cette union, consentie pour "nous frustrer et nous punir mutuellement ". [...] Kureishi déroule le drame conjugal dans ce qu'il a de plus prosaïque. Est-il possible de bien vivre ensemble ? Le bonheur ne résulterait-il pas d'un apprentissage ? À ces questions, d'apparence éculée, Kureishi renvoie sa propre expérience, ses espoirs, ses tourments, pour finir sur un contentement désabusé : "L'amour est un sale boulot ; impossible de garder les mains propres.""
    Philippe Savary, Le Matricule des anges

  • Dans la banlieue de Londres, Jamal Khan est un psychiatre réputé. Décryptant l'esprit de ses patients le jour, il explore le soir venu ses propres ténèbres, en refoulant les fantômes de sa mémoire. Pourtant, mieux que quiconque, il sait que personne n'échappe à son passé... Une brillante radiographie de la société anglaise des années 70 à nos jours.
    " Hanif Kureishi est vraiment là à son meilleur. "
    Pierre Assouline, Le Magazine littéraire

    Traduit de l'anglais
    par Florence Cabaret

  • " Le personnage principal de cette aventure qui se déroule à Londres est un jeune Pakistanais résolu à mener à bien des études supérieures. Fan de rock et de littérature, notre héros, prénommé Shahid, est amoureux d'une prof genre gaucho-baba cool. Tout irait pour le mieux si Shahid ne faisait pas la connaissance de ses voisins de chambrée à la cité universitaire : pakistanais comme lui, ils ont de la réalité une autre perception. Musulmans intégristes, ils mènent la lutte sur tous les fronts, persuadés que les hérétiques, comme ils les appellent, entraînent le monde à sa perte. Entre Madonna et Allah, Shahid hésite un moment. [...]Black Album est de fait une formidable plongée au coeur de la comète musulmane intégriste en Grande-Bretagne. Kureishi agit ici en véritable reporter. Extraordinaire observateur, il ne dédaigne pas pour autant manier l'humour et le cynisme sans jamais tomber dans la caricature. "
    Bernard, Géniés, Le Nouvel Observateur

  • Mamoon Azam, écrivain d'origine indienne de renommée mondiale, voit sa notoriété décliner à 70 ans passés. Afin de réactiver l'intérêt pour son oeuvre, Harry Johnson se voit confier la mission de rédiger sa biographie. Un travail qu'il accomplit aux côtés de celui qu'il a toujours admiré et de sa nouvelle épouse italienne, dans leur grande demeure de la campagne anglaise.
    Mais au-delà de l'excitation initiale, l'entreprise se révèle plus qu'ardue. Harry se trouve pris en étau entre les desiderata de Mamoon, soucieux de laisser un témoignage flatteur pour la postérité, et les exigences plus commerciales de son éditeur, en quête de révélations inédites sur la vie privée de l'écrivain.
    Avec humour et causticité, Hanif Kureishi lève le voile sur les coulisses de la création et interroge la façon dont se construit une oeuvre, ce qu'il en reste une fois que l'on a écrit ses derniers mots.

  • « Nul autre que lui ne jette un regard aussi avisé et affûté sur la vie contemporaine. » William Boyd « Kureishi est au meilleur de sa forme, impitoyable dans ces histoires de pères, de fils et de fanatiques. Le ton est franc, souvent sévèrement autocritique, et pourtant empreint d'un certain espoir. [...] Kureishi n'a jamais eu peur des éléments sordides, ratés et ridicules de l'existence humaine. Mais si ses observations sont sans pitié, elles sont très souvent paradoxalement tendres. [...] Les nouvelles de ce recueil exceptionnel sont à lire et à relire. » Helen Dunmore, The Times « Cet écrivain a vraiment du talent. [...] Une humanité et une ironie incroyables dans la construction de ses personnages. » Nicolas Demorand, France Inter

  • Il s'agit du premier recueil de nouvelles d'Hanif Kureishi. Dans l'Angleterre néothatchérienne où la misère sert l'uniformisation générale, les héros de ces dix contes modernes ne rendent jamais les armes. Esquintés, démolis, mais bourrés d'imagination et de drôlerie, qu'ils soient artistes de l'échec ou marginaux déglingués, tous ont en commun un formidable appétit de vivre et le goût violent du désir. Quitte à se faire des bleus ou à passer pour raté à force de refuser l'existence préfabriquée des autres.

  • Gabriel, 15 ans, nouveau héros de Hanif Kureishi, doit s'habituer à sa nouvelle vie. Sa mère vient de jeter à la rue son père, guitariste de la rock star un peu oubliée Lester Jones. Un cadeau que, lors d'une rencontre, la star donne à Gabriel va lui faire prendre conscience de son propre talent. Avec ce roman de formation, Hanif Kureishi, avec tendresse et attention, nous donne une merveilleuse lettre au père.

empty