• Depuis trois quarts de siècle, en période de croissance comme en temps de crise, la question du travail est récurrente en France, notamment lors des échéances politiques. Les débats autour du temps de travail, de la « valeur-travail » ou de « la France qui se lève tôt » ou plus récemment la proposition d'un revenu universel, ne cessent d'agiter la classe politique comme, parfois, la rue. Depuis le début du XXIe siècle les mutations ont été nombreuses. Ainsi les principaux mouvements sociaux ont porté sur le sens et les modalités du travail, qu'il s'agisse des plus jeunes, des retraites ou encore des lois « Travail » des présidences Hollande et Macron.
    Christian Chevandier propose d'observer la question du travail sur plusieurs décennies et de mettre à la disposition du lecteur une série de textes essentiels commentés pour mieux comprendre ce que représente aujourd'hui la valeur travail.

  • Le travail structure la société française et occupe le devant de la scène politique contemporaine. Des luttes pour les droits des travailleurs aux réflexions sur la « fin du travail », de la réduction du temps de travail à la « flexisécurité », le modèle français ne cesse de soulever débats et tensions.
    En se concentrant avant tout sur les années 1930 à 1950, moment où droit du travail, conditions de vie et protection sociale basculent pour créer un nouveau modèle, Christian Chevandier nous livre, à travers une série de grands textes commentés, la matière d'une réflexion profonde sur les enjeux économiques, sociaux et culturels du travail en France.

  • 5 titres qui proposent un « moment choisi » de l'Histoire de France ou du monde, en lien avec les programmes d'Histoire enseignés au collège et au lycée.
    La démarche dans chaque ouvrageLe récit historique pose trois questions centrales mis en perspective par la structure de chaque ouvrage :
    o Le récit des temps forts : le rapport à l'événement
    o Les acteurs en présence des évènements : le rapport au témoin (procédure où s'élabore la connaissance historique, par exemple l'observation des témoins)
    o Les enjeux et les débats : le régime de vérité de cette connaissance
     
    Août 1944. Comment Paris s'est-il libéré ? Comment s'est déclenchée l'insurrection ? Comment se sont déroulés les combats ? Qui a pris la décision de lancer la population parisienne dans la bataille ? La libération de la capitale est un événement primordial dans la reconquête de la France occupée et un moment clé de l'histoire du pays.
     

  • Ouvriers d'usine par leur formation et la réalité de leur travail, mais cheminots du fait de leur appartenance à la Compagnie de chemins de fer P.L.M., ils ont fabriqué puis réparé pendant plus d'un siècle des locomotives à vapeur. L'utilisation des sources les plus classiques de l'historien tout comme le recours à l'informatique ont permis de tracer les itinéraires individuels et familiaux de ces hommes. Les permanences comme les ruptures apparaissent à travers cette étude d'histoire sociale, qui prend en compte tout autant l'organisation de la production, les conditions de travail, les mobilités professionnelles, géographiques et sociales, que les mouvements collectifs. La dernière partie, consacrée au syndicalisme, associe une description précise à une analyse de son rôle au sein de la corporation.

empty