• Comment bien éduquer ? En réponse à cette question fondamentale, les auteurs présentent un modèle de besoins psycho-pédagogiques tenant compte des éléments nécessaires à la construction de l'identité de l'individu : besoins affectifs, cognitifs, sociaux, idéologiques. Ils proposent un " système pédagogique multiréférentiel et intégré ", car, selon eux, les divers courants de pensée pédagogique développent plus ou moins un seul de ces besoins. Dans une démarche éducative, il est nécessaire de faire appel à tous ces courants, les pédagogues deviennent sujets-auteurs de leur projet éducatif.

  • Comment éduquer aujourd'hui ? L'éducation familiale est confrontée à quantité de manières d'être, de faire, de ressentir, qui diffèrent de celles qui se transmettaient hier encore de génération en génération. Face à ces réalités nouvelles, nous assistons à un foisonnement d'initiatives éducatives en Europe et au Canada. Sept pays regroupés au sein de l'AIFREF présentent et analysent les enjeux pédagogiques et les problématiques de recherche développés dans leurs différents contextes nationaux.

  • Voici un ensemble de contributions qui se penchent sur des enfants et des adolescents en situation de risque et sur ceux qui présentent un risque pour leurs proches et pour la société. Tous les textes sont proposés par des chercheurs et/ou des praticiens impliqués dans l'accompagnement de ces enfants et adolescents. On est particulièrement séduit par les nouvelles formes de soutien actif : elles sont de nature développementale, stimulent la relation, privilégient la confiance et incitent à la réflexivité. Bientraitance rime ici avec résilience.

  • Comment nos enfants éduquent-ils leurs enfants ? Chaque génération se socialise sur la base des modèles culturels transmis par la génération précédente et pour le sociologue, la transmission joue un rôle essentiel dans le processus de la socialisation. C'est dans la famille que cette transmission se fait dès le plus jeune âge, son impact est considérable. Mais les mutations d'une société s'interposent entre ce qui est transmis et ce qui est hérité et les objets de la transmission se transforment au gré de la succession des générations. La transmission est une histoire évolutive, complexe dans la diversité des formes et des structures de la socialisation avec des perpétuelles mutations dans le temps. Cet ouvrage sur la transmission est réalisé à la suite d'enquêtes par des sociologues connus pour leurs travaux sur l'éducation familiale.

  • Sommes-nous condamnés à succomber aux épreuves ? À chuter sur les obstacles ? À sombrer après un traumatisme ?Pour Boris Cyrulnik, il n'en est rien. Nous pouvons reprendre notre développement après tous nos déboires. Mais à certaines conditions sine qua non qu'il s'est attaché à décrire. Nous pouvons être résilients pourvu que nous trouvions dans notre entourage des tuteurs de résilience. Des figures d'attachement qui nous aident, jeunes ou moins jeunes, à nous en sortir. Dans ce collectif, des psychologues de l'éducation développent une idée exposée par Boris Cyrulnik dans Parler d'amour au bord du gouffre : que l'école peut être ce tuteur de résilience. Ils présentent les pratiques résilientes dans l'institution scolaire, comme l'accueil des handicapés ; les facteurs de résilience scolaire, par exemple, contre les maltraitances familiales ; les processus de résilience, comme le sens de l'humour. Ils montrent que la résilience permet de lutter contre l'échec scolaire. Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, est l'auteur de best-sellers dont le dernier paru est De chair et d'âme. Jean-Pierre Pourtois est professeur de psychosociologie de l'éducation familiale et scolaire à l'Université de Mons-Hainaut en Belgique. Contributions de Marie Anaut, Cristina Antunes, Alain Bentolila, Évelyne Bouteyre, Delphine Burrick, Éric Debarbieux, Rollande Deslandes, Huguette Desmet, Carine Dierkens, Henriette Englander, Anne-Marie Fontaine, Daniel Gayet, Willy Lahaye, Line LeBlanc, Marie-Louise Lefebvre, Odette Lescarret, Pierre Mannoni, Michel Mercier, Émilie Morel, Bernard Terrisse.

empty