• Lorsque le Pérou devient indépendant (1821), les vastes territoires situés à l'est du nouvel État demeurent en grande partie inexplorés. Dans les premières décennies de l'ère républicaine, les différents gouvernements s'efforcent de fixer les limites de leurs territoires orientaux et lancent, sans grand succès, des programmes d'exploration et de colonisation. La seconde moitié du XIXe siècle voit se multiplier les politiques de démarcation et d'intégration de l'Oriente à l'État-nation en cours de construction, dans des proportions et avec des résultats variables. À partir des années 1880, l'exploitation du caoutchouc naturel est à l'origine d'un boom économique qui provoque une mise en valeur et une colonisation de l'Oriente, jusqu'alors inédites, entraînant des bouleversements majeurs et durables dans l'organisation socio-économique de la région.

  • « Porter le témoignage de l'homme » pourrait être la devise de qui a posé un regard pertinent sur le monde, doublé de la marque impertinente de l'observateur attentif. Ce livre, hommage à notre collègue Rodolfo de Roux, revienr sur les pérégrinations d'un chercheur, historien et pédagogue, et dont les travaux engagent résolument la questiondes rapports de F Eglise avec le monde, celle de la violence des relations humaines, par-delà le cas douloureux de la Colombie, ou encore celle de la création et de la culture. Né à Cali (Colombie) en 1945, Rodolfo de Roux a d'abord enseigné l'histoire de l'Amérique latine à l'Université Javeriana de Bogota et la sociologie de l'éducation à l'Université Pédagogique Nationale de Colombie (Bogota), où il a été doyen de la Faculté des Arts et Humanités. Après avoir brillamment soutenu deux thèses en France, l'une en Sciences Sociales des Religions (EHESS, 1981) et l'autre sur l'histoire religieuse en Amérique latine (Université de Toulouse-Le Mirail, 1992), il est devenu enseignant-chercheur dans cette université à partir de 1992 et jusqu'en 2008, en tant que Maître de conférences puis comme Professeur de civilisation hispano-américaine. Cet ouvrage est sans nul doute le reflet d'une reconnaissance envers un intellectuel contemporain dont aucune incursion dans les domaines de l'histoire, de l'éducation ou de l'écriture n'a jamais laissé indifférent ses auditeurs et ses lecteurs qu'ils soient eux-mêmes des chercheurs ou de simples amateurs de l'Histoire latino-américaine moderne et contemporaine.

empty