• Un nouveau titre dans la série, qui signe le retour de Owen le zombie.« J'ai enfin réussi une de mes expériences !J'ai créé un zombie ! Mais difficile de le faire passer inaperçu à la maison ou à l'école tellement il sent mauvais et ne pense qu'à manger tout ce qui bouge !Je l'ai appelé Owen et tout le monde croit que c'est mon correspondant de Transylvanie... Chut ! » Owen le zombie, création d'Adèle un peu encombrante, était dans les tomes précédents devenu une star de boy's band... Sauf que, ce coup-ci, le revoici à la maison.Il va falloir toute l'inventivité d'Adèle pour l'installer dans la cabane du jardin, sauver les pauvres pigeons innocents et, si possible, éviter au zombie de boulotter ses parents...Vaste programme en perspective !
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • Vous n'allez jamais me croire ! J'ai enfin réussi une de mes expériences, j'ai créé un zombie ! Bon, le seul petit problème c'est qu'il ne songe qu'à dévorer papa et maman et que, quand il ne perd pas un bras, c'est sa jambe qu'il égare... Mais vous allez l'adorer, il est Mortel ! Un petit nouveau fait son entrée dans l'univers de Mortelle Adèle ! Il s'agit d'Owen, le zombie qu'Adèle a fabriqué au cours de l'une de ses expériences. Mais entre surveiller Owen qui ne pense qu'à manger, toutes les bêtises à faire, son chat Ajax à embêter, ou ses parents à faire tourner en bourrique, Adèle a du pain sur la planche !

  • Mickey et son amie Amanda ont trouvé un moyen de se faire un peu d'argent de poche : ils vont garder Bella, la chatte des Caplan qui partent en vacances. Rien de bien sorcier, a priori. Un après-midi, alors qu'ils oublient de fermer la porte d'entrée de la maison, Bella s'enfuit... et se fait écraser. Horreur ! Les enfants décident de la remplacer. Pour cela, ils se rendent dans un immense magasin : Le Paradis du chat, où ils trouvent le parfait sosie de Bella. De retour à la maison, ils remarquent que la chatte est très agressive, et qu'elle se comporte d'une bien étrange façon...

  • Visages et corps décharnés, titubant à travers les villes, marchant comme des somnambules : dans l'imaginaire occidental, les zombis suscitent l'effroi et servent d'exutoire aux angoisses et aux fantasmes les plus crus et parfois les plus farfelus.
    Ces morts-vivants, qui ont pour patrie d'origine Haïti, nous fascinent, nous inquiètent, tout en excitant notre curiosité. Qui sont-ils au juste ? D'où viennent-ils ? Existent-ils seulement ?
    Avec son double regard de médecin légiste et d'anthropologue, Philippe Charlier a enquêté en Haïti, interrogeant des prêtres vaudou, assistant à des funérailles, observant des rituels, inspectant des cimetières, et examinant avec ses collègues des patients considérés comme zombis. Fruit de ces rencontres, on découvre au fur et à mesure du récit, le rôle clé d'un poison redoutable, extrait d'un poisson tropical dans le processus de « fabrication » de ces êtres entre deux mondes, mais aussi tout un imaginaire caraïbe et africain autour de la mort et du corps.
    Quand la science explore les croyances.
    Postface d'Alain Froment

empty