• Dans un XIXesiècle encore à écrire, un jeune écrivain du nom de Victor Hugo s'insurge de la destruction de l'ancienne France et de ses monuments. Texte de jeunesse qui témoigne de l'acuité précoce de son auteur, Guerre aux démolisseursnous met face à un homme engagé dans les débats de son temps, et dont le diagnostic sévère laisse le lecteur toujours aussi dubitatif. Quelle place pour la protection du passé dans une époque obsédée par le progrès industriel ?
    Victor Hugo met ici toute sa verve pour répondre à cette question et se fait le défenseur de ce qui constitue rien de moins que l'âme et l'histoire d'un pays : ses monuments. Le texte d'Hugo fascine en ce qu'il pose les jalons d'un débat ancien de presque deux siècles, qui reste aujourd'hui encore plus que jamais d'actualité.

    Faut-il le rappeler ? Victor Hugo (1802-1885) est le fameux auteur de Notre-Dame de Paris et des Misérables...

  • Dès 1933, Edmund Husserl, d'ascendance juive, se voit rayé de la liste officielle des professeurs d'université. Peu après sa mort, le père Van Breda, alors étudiant à Louvain, rencontre sa veuve en 1938 à Fribourg. Devant la masse de documents qu'il découvre, dont maints inédits et une bibliothèque de plus de 2700 volumes souvent annotés de la main du maître, Van Breda pressent que s'y trouvent les clefs pour retracer la genèse de la phénoménologie. Sa décision est prise : il faut créer un centre d'études dédié à cette oeuvre. Les précieuses archives doivent franchir les frontières du Reich. Van Breda entend coûte que coûte les sauver d'une destruction certaine, par les mêmes moyens dont usent les nazis dans leur entreprise de spoliation. Un périlleux périple commence dans la clandestinité.

    Le père franciscain Herman Leo Van Breda (1911-1974) a 27 ans et vient tout juste d'être licencié en philosophie quand il décide de consulter le fonds d'inédits du philosophe Edmund Husserl, disparu quelques mois plus tôt à Fribourg-en-Brisgau. L'ampleur de sa découverte le conduit à fonder en 1939 les Archives Husserl à Louvain. Son action a permis d'assurer le sauvetage de ce monument de la pensée, menacé par la montée du nazisme. Van Breda dirigera cette institution jusqu'à sa mort.

  • Les écoquartiers fascinent. Ils sonnent aux oreilles comme LA solution pour faire la ville durable, celle qui allierait qualité de l'environnement, épanouissement social et personnel au développement économique. L'engouement est tel aujourd'hui que des centaines de projets foisonnent sur tout le territoire français et l'Etat annonce la réalisation d'un écoquartier dans chaque commune en 2012.

    Alors comment fabriquer ces écoquartiers ? Pourquoi les construire ? La question occupe les maires français et leurs techniciens, mais aussi les entreprises et les citoyens qui participent activement à l'aménagement des villes.

    Quelle est la réalité de ces quartiers ? Quelles sont leurs réalisations, leurs limites, leurs « secrets de fabrication » ? Quelles difficultés ont-ils eu à vaincre ou à accepter ?

    A partir d'un analyse fine de grands exemples européens, cet ouvrage propose d'étudier les contextes économiques et sociaux qui conditionnent l'initiation des écoquartiers, les grands choix techniques et urbains qui les caractérisent ainsi que leurs écueils, les procédés de mise en oeuvre de ces projets, leurs problèmes et leurs dérives potentiels.

    Comprendre la fabrication permet de mieux apprécier les apports et les limites des écoquartiers pour l'ensemble de la ville et des politiques de développement durable.

  • Les energies renouvelables pour les nuls Nouv.

    Le livre pour comprendre les enjeux énergétiques de demain !
    Qu'appelle-t-on énergie renouvelable? Où en est-on de la consommation actuelle mondiale des ressources, quelles sont les différences entre le solaire, l'éolien, le biomasse, les énergies marines ? Quels sont les grands enjeux énergétiques de demain ?
    A une époque où l'avenir de la planète est en jeu, ces questions sont plus que jamais d'actualité, et méritent que l'on y réponde de la façon la plus exhaustive. Ce livre très complet a pour objectif de fournir les repères nécessaires pour comprendre le fonctionnement, les différences, et les enjeux des énergies du futur.

  • Le zéro déchet, l'essayer c'est l'adopter !Réduire ses déchets pour la planète, pour sa santé, pour le porte-monnaie, c'est le moment ! Mais comment s'y prendre ? En marchant dans les pas de Jérémie et Bénédicte. Ce livre audio, à la fois carnet de bord pas triste, et guide pratique, vous mènera au but en vous épargnant bien des pièges !
    Avec humour et autodérision, les auteurs vous proposent un plan d'action détaillé et 10 défis Zéro Déchet pour vous lancer. En s'appuyant sur leur connaissance de l'écologie, ils livrent des centaines de conseils pratiques et d'alternatives simples pour le quotidien : courses, cuisine, nettoyage, mobilier, hygiène, maquillage, vêtements, jardin, bricolage, festivités... Car les déchets sont partout !
    Ce que vous allez gagner : l'amélioration de votre écobilan familial (1 poubelle de 15 L pour 1 mois), moins de toxiques et de sacrées économies. Plus le sentiment exaltant d'être acteur de sa vie, de sa santé, de créer du lien, de toucher à l'essentiel.

  • L'avenir des églises catholiques du Québec est gravement menacé, et le sort des objets mobiliers à caractère religieux qu'elles abritent est plus qu'incertain. Dans le contexte actuel de fermeture des églises, ces objets sont en effet retirés de leur lieu d'origine, déplacés, entreposés, vendus ou simplement détruits. La statuaire religieuse en plâtre représente une grande part de ces objets. Longtemps considérées comme des objets de second ordre, compte tenu de leur nombre élevé et de leur fabrication en série, les statues de plâtre sont pourtant omniprésentes dans les églises et les chapelles depuis plus d'un siècle et elles ont tenu une place importante au sein de la pratique religieuse et des dévotions populaires. Que faire aujourd'hui de ce vaste éventail de statues de plâtre ? Comment préserver ces objets du passé socioreligieux et artistique témoins d'une grande période de l'histoire du Québec ?

    La réponse se trouve dans le processus de documentation et de valorisation de ces objets. Cet ouvrage propose ainsi de montrer que ce corpus d'objets comporte des valeurs artistiques, historiques et de proximité qui leur confèrent un intérêt patrimonial certain. En s'appuyant sur la notion de significativité développée dans l'approche sociologique de l'histoire de l'art, l'auteure présente les diverses caractéristiques patrimoniales de ces statues et la manière dont elles se construisent. C'est dans cette perspective qu'elle préconise la conservation in situ de ces objets ainsi que le maintien de certains lieux de culte dans leur intégralité, tout en soulevant les difficultés et les limites de la muséalisation de la statuaire religieuse.

empty