Langue française

  • Béatrice Gagnon est une dame de quatre-vingts ans qui se surnomme elle-même la vieille Chose. Derrière les apparences d'une vie simple et morne se cache un mystère où couve un terrible drame que refoule sans cesse la vieille femme. Tel un roman policier, l'intrigue nous mène à reconstruire un puzzle complexe par le biais de lettres écrites à sa fille Gisèle. Une réflexion troublante sur la peine de vivre, la peine de mort ainsi que la peine d'aimer. La vieille Chose est le premier tome de cette trilogie inédite.

    Une écriture inspirée, un chez d'oeuvre de littérature québécoise.

    Ne manquez pas la suite e cette trilogie! Le tome 2: Crime et châtiment au lac Orignal.

  • À mort la peine, ou pour la peine de mort?

    On m'a abusé, caché la vérité, traité de tous les noms. Comment être sûr d'obtenir justice, alors que je connais trois criminels qui ne seront jamais punis pour ce qu'ils ont fait ?

    Trop d'innocents croupissent en prison alors que tant de coupables restent impunis et en remettent.

    Chère Gigi,
    Avec ce que j'ai vécu au cours de la dernière année, ainsi que ce qui m'attend au cours des prochaines, je puis vous affirmer sans aucun doute possible que la peine de vivre vaut la peine de mort.
    Je vous embrasse,
    Paulo xx

    Crime et châtiment au lac Orignal est la suite obligée du roman La vieille Chose, un regard inédit sur la peine de mort. Ne manquez pas le troisième et dernier tome de cette trilogie portant sur la peine d'aimé, disponible 2018.

empty