• La tenue récente de méga-événements sportifs au Brésil entraîna, dans bien des villes du pays, la conclusion de vastes campagnes de régénération urbaine dont les conséquences demeurent incertaines à ce jour. Entre autres choses, l'importance accordée à l'image dans la gestion du patrimoine urbain fut maintes fois critiquée et nous fournit aujourd'hui une occasion de réfléchir à la question du spectacle du patrimoine. Comment valoriser les actifs patrimoniaux alors que leur survie dépend de plus en plus de leur visibilité dans le flux d'images qui nous assaillent ? Dans cet ouvrage, les délicates questions entourant la spectacularisation du patrimoine urbain sont abordées à l'aide d'exemples tirés de l'expérience du Brésil, mais aussi de celles de diverses villes à travers le monde. The recent sporting mega-events held in Brazil have given rise to widespread urban regeneration strategies, the consequences of which remain uncertain. In particular, it is the image-centric approach to urban heritage, the much-critiqued notion of spectacle in urban space that gives us cause for comment and reflection. How do we valorize heritage sites when their survival is increasingly contingent upon their visibility on an already crowded stage ? With examples drawn from Brazil, as well as from other cities around the world, this collection investigates the sometimes difficult questions raised by the spectacularization of urban heritage.

  • À Montréal, le boulevard Saint-Laurent résume à lui seul les différentes dimensions du cosmopolitisme. L'artère représente autant une coupure dans la ville - la frontière entre les « deux solitudes », francophone et anglophone - qu'une couture, puisqu'elle a été un lieu d'accueil privilégié pour les nouveaux venus tout au long du XXe siècle. Dans cet ancien corridor de l'immigration, devenu espace d'échanges et de récits, se rencontrent et parfois se confrontent les diverses expressions du cosmopolitisme (commerciale et quotidienne, politique et culturelle). Marquée par l'empreinte de différents pouvoirs et soumise à de multiples jeux d'influences, la rue patrimonialisée est l'objet de politiques contrastées, en quête d'images et de stratégies. Fortement valorisés dans le marketing urbain, le boulevard Saint-Laurent et ses quartiers demeurent toutefois des lieux d'incarnation privilégiés de l'identité montréalaise qui offrent un cadre à certaines de ses figures et de ses ambiances les plus remarquables. S'y déclinent de multiples expériences citadines, où se construisent les formes d'un cosmopolitisme de quartiers, enjeu politique autant qu'image de marque. L'enquête rapportée dans cet ouvrage témoigne d'une pratique approfondie des quartiers traversés par le boulevard, s'appuie sur les représentations littéraires, artistiques et citoyennes qu'ils inspirent et s'attarde à comprendre les relations entre ses différents acteurs - commerces, associations et administration municipale.

  • Si le patrimoine culturel peut prendre différentes formes, cest surtout dans les villes quil se concentre. Les auteurs interrogent ainsi la notion de patrimoine urbain en analysant les processus par lesquels les acteurs privés et publics donnent du sens à cet environnement particulier et, ce faisant, comment ils le transforment.

empty