• Chez nous

    Louise Candlish

    Inconnu(e) à cette adresse.Fiona et Bram Lawson pensaient s'être séparés " intelligemment ". Ils avaient, en tout cas, trouvé un accord : ils habiteraient à tour de rôle avec leurs enfants dans leur belle demeure de Trinity Avenue, dans le sud de Londres. Mais l'histoire a mal tourné. Très mal tourné.
    Un jour d'hiver, en rentrant chez elle, Fiona tombe sur des déménageurs. Tous ses meubles ont disparu, il y a des gens dans sa maison - un couple qu'elle n'a jamais vu lui annonce qu'il en est le nouveau propriétaire. Fiona essaie immédiatement de joindre Bram, mais son numéro est hors service. Et ses enfants, eux aussi, sont introuvables. Cauchemar éveillé ? Cela ne fait que commencer !
    Entre Desperate Housewives et Les Apparences, Chez nous est un thriller redoutablement addictif, qui tient son lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.Meilleur livre de l'année 2019 dans la catégorie Policier et Thriller du
    British Book Award.

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Antonin Artaud. C'est à l'occasion d'une exposition Van Gogh au Musée de l'Orangerie en janvier 1947, peu avant sa mort, qu'Antonin Artaud écrit ce texte. Il n'y a pas loin, il le sait et il veut qu'on en soit persuadé, de Vincent Van Gogh à Artaud le Mômo. Le ton est âpre, l'ironie mordante, le style jaculatoire. Ainsi, écrit-il, "on peut parler de la bonne santé mentale de Van Gogh qui, dans toute sa vie, ne s'est fait cuire qu'une main et n'a pas fait plus, pour le reste, que se trancher une fois l'oreille gauche, dans un monde où on mange chaque jour du vagin cuit à la sauce verte ou du sexe de nouveau-né flagellé et mis en rage, tel que cueilli à sa sortie du sexe maternel". Pour l'auteur du Théâtre de la Cruauté, Van Gogh "ne s'est pas suicidé dans un coup de folie, dans la transe de n'y pas parvenir, mais au contraire il venait d'y parvenir et de découvrir ce qu'il était et qui il était, lorsque la conscience générale de la société, pour le punir de s'être arraché à elle, le suicida. Et cela se passa avec Van Gogh comme cela se passe toujours d'habitude, à l'occasion d'une partouse, d'une messe, d'une absoute, ou de tel autre rite de consécration, de possession, de succubation ou d'incubation."

  • Boris est un vieil homme amoureux de sa voisine, Jeanne, mais trop timide pour lui parler. Odilon, corbeau doué de parole, décide de lui venir en aide avec l'idée de récupérer son coeur pour son amie Asie. Il attire Boris dans la caravane où il vit avec Asie, Phil et Lunaire. Alors qu'un orage éclate et emporte la caravane, Chilpéric, le neveu de Jeanne qui s'était réfugié à l'intérieur à la suite de Boris se retrouve piégé. Le vieil homme finit par rentrer chez lui mais est soupçonné de l'enlèvement de Chilpéric. Avec l'aide de Jeanne, ils partent à la rescousse du garçon. Boris est prêt à se sacrifier en donnant son coeur mais il appartient déjà à Jeanne. Les personnages comprennent alors la puissance de l'amour : Phil sauve Asie en lui donnant son coeur.

    Marie-France Zérolo est psychomotricienne mais aussi conteuse et animatrice d'ateliers theatre pour les enfants. Ses histoires pleines d'esprit sont savoureuses de drolerie et d'humanite. Elle est l'auteure de Fadoli (2015), de Gipsy (2014) et du Héron et l'Escargot (2013).Élisabeth Benoît-Morelli enseigne en école maternelle dans l'Oise. Sa créativité s'exerce aussi bien dans son métier que dans ses écrits.Elle est l'auteure du Couscous de Noël (Magnard Jeunesse, 2019).

  • Résumé
    L'épidémie de grippe asiatique des années 1950 atteint la Colombie-Britannique et ravage la communauté. Les Autochtones sont livrés à eux-mêmes et les médecins
    blancs négligent de les soigner. La jeune Stacey, sa mère et les autres femmes du clan de Loup se serrent les coudes, enterrent leurs morts, à l'ombre de la prophétie de Corbeau : « Les grandes tempêtes façonnent la terre, font éclore la vie, débarrassent le monde de tout ce qui est vieux pour faire place au neuf. Les humains appellent ça des catastrophes.
    Ce sont juste des naissances. »

    Extrait de la préface
    Si nous ne sommes pas les bons sauvages dépeints par les écrivains romantiques, nous ne sommes pas non plus les brutes que décrivent certains auteurs racistes. Une
    tradition qui fait encore partie de notre vie aujourd'hui, c'est de parler aux arbres, aux plantes, aux poissons et aux autres animaux, et plus particulièrement à Corbeau
    et à Cèdre.

    L'auteure
    Née en 1950, Lee Maracle, auteure issue de la communauté Stó:lo, en Colombie-Britannique, est l'une des grandes voix de la
    littérature des Premières Nations.

    Traduit de l'anglais par Joannie Demers

  • Mains de glace

    Patrice Guirao

    La police de Boston est sur les nerfs. Le corps nu du Dr Robert Bennett est retrouvé affreusement mutilé dans l'unité de médecine du campus. Ses deux mains ont disparu et son corps est gravé au cutter d'un « Notre père... ». Acte d'un déséquilibré, d'un sataniste ou atroce parricide ? À ce meurtre sordide, s'ajoutent des suicides inquiétants. Et que penser des menaces de mort envoyées au sénateur Milton et de ce corbeau qui annonce aux uns et aux autres que leurs enfants ne sont pas les leurs ? Merry, le capitaine de police est à cran, il compte sur ses meilleurs inspecteurs, Dan Mc Kee et Jade Disalvo. Deux limiers qui ont fait de leur devoir une priorité. Sans doute pour mieux éviter d'affronter leur vie et les démons qui les y attendent. La secte des Enfants des Planètes, elle, est toute prête à récupérer les âmes perdues.

    Patrice Guirao nous plonge dans un Boston glacial et angoissant, où le doute, les remords, la vengeance, l'avidité et la haine gangrènent les esprits, et martyrisent... certaines mains !

    Patrice Guirao est installé à Tahiti depuis 1968. Il est l'auteur de la Saga Al Dorsey - Crois-le !, Lyao-ly, Si tu nous regardes, Tu vois, parus aux éditions Au vent des îles et en poche aux éditions Pocket -, portée à l'écran par France Télévisions en 2017.

    Parallèlement à son travail sur le roman « Noir Azur » dont les intrigues se situent en Polynésie, il s'inscrit dans la grande famille des auteurs de thrillers avec des ouvrages comme À la lueur du sang et aujourd'hui #Mains de Glace.

  • Marguerite est institutrice en Loire-Atlantique. La retraite venue, elle accepte l'offre d'un ancien élève devenu médecin et s'installe dans une maisonnette à côté de sa propriété. Un jour, elle entend des coups de feu. Le médecin, sa femme et leur fille ont été tués dans des conditions abominables. Crime passionnel et suicide ? Meurtre sordide ? Ancienne vengeance, programmée de très loin ? L'enquête sera menée par Marguerite avec le concours un peu lent du commissaire du coin, un autre ancien élève, blond, rougissant, homosexuel et franc-maçon. Mais le premier narrateur est un corbeau - Bleu -, qui sera vite révoqué pour parti-pris, mais ne pourra pas se retenir d'intervenir à nouveau, de temps à autre, non seulement dans la narration, mais aussi dans l'action, où son rôle sera décisif.

    Pierre Chiron est universitaire, spécialiste de grec ancien. Bleu, Marguerite et l'abominable L. est son premier roman.

  • Suite à un accident, Gaël est séparé de sa famille.
    Placé en foyer, puis agressé, il s'enfuit et se réfugie dans la forêt.
    Le danger rôde et Gaël, sans le vouloir, se trouve au coeur d'intrigues et de mystères.
    Seul, mais avec l'aide d'autres enfants, il cherche à rejoindre ses proches.
    Quels secrets découvrira-t-il ?

  • Hiscoutine, 1370

    Le bourreau Louis Ruest et sa jeune épouse Jehanne d'Augignac se sont installés dans leur existence de couple marié et s'efforcent, autant que possible, de s'y habituer. Si le partage de leur lit se fait aussi aisément que celui de leur toit, le partage d'idées et d'émois est pour sa part ainsi dire inexistant. Les communications de Louis s'en tiennent au strict minimum. Il s'absente des jours durant pour se vouer à toutes sortes de travaux. Et Jehanne, emprisonnée par son statut de maîtresse de maison, souffre en silence de cette incompréhension mutuelle, car elle aime son époux de tout son être, ne souhaitant que son bonheur qui est aussi le sien.

    Or, voilà qu'avec la période des nombreuses festivités hivernales survient une série d'événements dont le dessein semble être de mettre la solidité de leur union à rude épreuve. En outre, l'arrivée dans leur domaine d'une personne que nul n'attendait donne le signal au dévoilement d'aveux qui risquent de fissurer une cellule familiale déjà fragile.

    Louis s'instituera alors en juge de qui dépendra le sort des siens. Choisira-t-il l'option qu'il connaît si bien, soit celle de repousser leur amour, de les faire condamner, de leur donner la mort et, ainsi de se condamner lui-même au néant, ou sera-t-il prêt à pardonner, à naître vraiment, pour vivre enfin? La réponse viendra par l'aveu bouleversant d'un secret longuement gardé, dans lequel réside pour Louis un terrifiant remède possédant le pouvoir soit de le guérir soit de le tuer.

  • Deux garçons, deux pouvoirs, deux destins...

    Par un soir d'été de l'année 1969, deux garçons naissent presque simultanément dans deux familles différentes : Théodore et Sébastien. S'ils ne se sont jamais fréquentés auparavant, c'est à l'école qu'ils vont se rapprocher. En effet, leur secret va sceller leur amitié : Théodore est l'héritier d'un don de télépathie et Sébastien peut parler avec les corbeaux.

    À mesure que leurs pouvoirs grandissent, leurs responsabilités également, et les garçons comprennent vite qu'ils devront faire preuve de courage et de ténacité tout au long de leur vie. Leur amitié parviendra-t-elle à surmonter les mystères de l'origine du monde ? Et si les deux garçons n'étaient que des instruments au service d'un plan élaboré depuis toujours ?

    Plongez dans un roman fantastique où, entre désirs humains et jeux de pouvoir de créatures supérieures, chaque choix peut mettre en péril le destin de tous...

  • Le chant de celia Nouv.

    Il y a une certaine impuissance au fait d'être témoin.
    Plus personne ne vient ici à part moi. On dirait que je ne peux m'empêcher de revenir dans ce lieu où tout le monde est mort.

    Résumé
    Doué du pouvoir de se métamorphoser afi n de fouiner dans les histoires des gens et d'écouter les chants secrets de la forêt, Vison connaît tout de l'origine du mal qui s'abat sur Celia et le village nuu'chalnulth de la côte du Pacifi que. Tout s'effondre depuis que le pacte entre les animaux et les humains a été rompu. Celia possède un don de voyance, mais elle doute de ses capacités. Sa vie est faite d'incertitudes ; son mariage a échoué et son fi ls unique, Jimmy, s'est suicidé. Habitée par une vision horrible du passé, elle vit dans la maison de sa grand-mère, où elle s'accroche à un reste de réconfort. Son univers est ébranlé par l'agression de Shelley, une toute petite fi lle. La communauté s'unit, renouant avec la tradition des ancêtres, pour sauver l'enfant et la mettre sur le chemin de la guérison. Surgit alors le serpent à deux têtes pour le meilleur et pour le pire.

    L'autrice
    Née en 1950, Lee Maracle est l'une des grandes voix de la littérature des Premières Nations. Romancière, poète, essayiste, elle a publié chez Mémoire d'encrier Le chant de Corbeau (2019).

  • Corbeau est très fier de montrer son beau fromage à tous ceux qui passent sous son arbre. Renard arrive et, mine de rien, complimente Corbeau et le prie de chanter pour lui. Corbeau oublie son fromage et ouvre le bec, au grand plaisir de Renard.
    Ce livre revisite la célèbre fable en utilisant un vocabulaire adapté, spécialement choisi pour les apprentis lecteurs!

  • Corbeau est le faiseur de tours. Corbeau est le créateur. Corbeau est le transformateur. Corbeau peut être tout et partout. Mais n'oublions jamais que Corbeau est aussi... le marieur.Cette nuit-là, alors que grand-père Soleil se reposait et que père Ciel était enveloppé de froid et de brume, marieur travaillait. La nuit était son royaume, quand tout était sombre.

  • Recueil de mythes haïdas
    Traduction de The Raven Steals the Light

    « Avant qu'il y ait quoi que ce soit au monde, avant que les eaux recouvrent tout puis se retirent, avant qu'il y ait sur la terre des animaux, dans l'air des oiseaux, dans la mer des poissons, des baleines et des phoques, il y avait un vieil homme qui vivait dans une maison, au bord d'une rivière, avec son unique enfant, une fille. Qu'elle soit belle comme les branches du sapin ciguë sur un ciel de printemps au lever du soleil ou laide comme une limace de mer est à vrai dire de peu d'importance dans cette histoire qui se passe à peu près complètement dans l'obscurité. »

    C'est toute la richesse de la mythologie haïda qui éclate dans l'oeuvre Corbeau vole la lumière. À travers les mésaventures cocasses mais néanmoins profondes de Corbeau le filou, on découvre des récits à la fois poignants et pittoresques, dans un monde où les animaux parlent, où les rêves deviennent réalité, où les monstres et les hommes vivent côte à côte. Au-delà d'un échantillonnage de violence, de roublardise et de vindicte, c'est tout un monde où règnent l'amour et la communication entre les espèces qui se révèle à nous.

    précédemment publié sous le titre Le dit du Corbeau aux Éditions Atelier Alpha bleue (9782864690573)

  • Dans ce second tome d'une série, Le Maître des peines, qui en comptera trois, Louis Ruest, toujours exécuteur de la cité de Caen, découvre que sa vengeance contre son père, enfin assouvie, ne lui apporte pas la paix qu'il avait tant espérée. Au contraire, elle le laisse avec une impression de vide et une existence qui, selon lui, n'a plus aucun sens.

    Il est toutefois loin de se douter que son élan destructeur est sur le point d'avoir des répercussions qui se feront sentir jusqu'aux trônes de deux rois. Sa réputation a fait de lui un personnage diabolique digne des fables et il est devenu un instrument convoité des puissants. Ainsi, Louis est-il invité à la cour du roi de Navarre et promis à un brillant avenir pour un roturier, ce qui aura pour conséquence d'éveiller jalousies et intrigues de cour.

    Pourtant, celui qu'on appelle « monstre » demeure suffisamment humain pour susciter aussi l'amour, depuis celui d'une veuve de haut rang jusqu'à celui d'une servante. Mais c'est l'amour pur d'une enfant, Jehanne, qui est destiné à lui donner un nouveau jardin et à changer sa vie.

    Et c'est ainsi qu'en compagnie des personnages attachants d'une nouvelle famille, et après avoir tant côtoyé la mort, Louis entreprend sa lente remontée parmi les vivants.

  • Paris, 1340. À sept ans, Louis Ruest, fils unique de l'un des boulangers les plus estimés de cette ville florissante, travaille avec beaucoup d'acharnement afin de pouvoir réaliser sa plus grande ambition, celle de devenir à son tour l'un des meilleurs boulangers de sa profession. Tourmenté et assoiffé d'amour, s'il s'efforce de faire ses preuves en dépit de ses écarts de conduite, Louis est surtout désireux d'être apprécié par Firmin, son père, qui s'obstine malheureusement à ne voir en lui qu'un indigne successeur.

    Dans un Royaume de France pris en tenaille, au Nord par les débuts de la Guerre de cent ans, au Midi par des navires qui accostent silencieusement en amenant avec eux le bacille de la peste noire, qui s'apprête à provoquer la pire épidémie de l'histoire occidentale, c'est pourtant par l'oeuvre d'un seul homme, celle de son propre paternel, que la mort sans pitié se présente à Louis. Heureusement, un moine le sauvera in extremis et le ramènera au monastère de Saint-Germain-des-Prés afin d'y être soigné. Après une longue convalescence, le jeune homme prend d'abord goût à cet environnement serein et songe à prononcer ses voeux. Or, dans ces lieux pourtant paisibles, un désir sournois et implacable s'insinue lentement en lui, celui de retrouver son père et de lui faire payer chacun des coups que sa mère Adélie et lui ont reçus, chacun des mots cruels qu'il leur a lancés. Survivre et se venger devient alors la règle, et ce, même si pour retrouver son père, il devra renoncer à son âme. C'est ainsi qu'un destin hors du commun l'amènera à devenir l'un des exécuteurs les plus redoutés du Royaume, un redoutable fonctionnaire de la justice humaine.

empty