• Une année, avec ses joies et ses peines, de la vie de Meg, Jo, Beth et Amy March, quatre soeurs âgées de onze à seize ans. Leur père absent - la guerre de Sécession fait rage et il est aumônier dans l'armée nordiste -, elles aident leur mère à assumer les tâches quotidiennes. Ce qu'elles font avec leur caractère bien différent : Meg, la romantique, qui va éprouver les émois d'un premier amour ; Jo, qui ne se départit jamais d'un humour à toute épreuve ; la généreuse Beth ; la blonde Amy, enfin, qui se laisse aller parfois à une certaine vanité...

  • Le 21 août 1831, en Virginie, des esclaves prennent les armes contre leurs maîtres blancs. Sus aux esclavagistes ! En deux jours, ils vont de plantations en plantations et assassinent de sang froid hommes, femmes et enfants. L'instigateur du massacre est arrêté. Il se nomme Nat Turner.Emprisonné, il reçoit la visite de l'avocat Thomas R. Gray et lui raconte la ferveur religieuse qui a motivé son "oeuvre de mort". Depuis son enfance, Nat a l'étoffe d'un prophète : l'Esprit lui parle, lui envoie des signes et, bientôt, lui confie une mission. Il décrit, impassible et troublant, les préparatifs, la fuite, les morts et la soif de violence. Insurgé ou fanatique ? Libérateur ou illuminé criminel ?Après son exécution en novembre 1831, Thomas R. Gray publie le récit qu'il a recueilli sous le titre de Confessions de Nat Turner. Au-delà de la "littérature de potence", c'est un document historique incontournable : pour éviter d'autres rebellions, les États du Sud durciront la législation sur l'esclavage qui mènera à la guerre de Sécession... Ce texte, l'un des premiers à faire entendre une voix noire, éclaire aujourd'hui la place de ce personnage dans l'histoire des États-Unis et de la culture afro-américaine.En 1967, l'adaptation littéraire de ce témoignage par William Styron lançait une polémique. Cinquante ans plus tard, l'histoire de Nat Turner devient un film, The Birth of a Nation, qui sortira en janvier 2017. À l'époque des émeutes de Ferguson et du mouvement Black Lives Matter, ces Confessions restent d'une actualité radicale.

  • Alors que les américains s'affrontent entre eux pendant la guerre de Sécession, les destins se croisent, grandioses ou misérables.
    Et qui est cet étrange personnage entièrement vêtu de blanc qui semble hanter Abraham Lincoln à chaque fois que celui doit prendre une décision difficile ? Jusqu'où peut-il aller pour éviter la dislocation des États Unis et abolir totalement l'esclavage.
    Le nouveau roman de l'auteur de Bouddica et Royaume de vent et de colères.

  • Ce roman de Jules Verne est paru en 1871. Il fait partie de la série « Voyages extraordinaires ». La ville flottante, c'est le Great Eastern, un énorme navire faisant la traversée Liverpool-New York, qui accueille 4000 passagers ! Comme sur un immense théâtre, on y rencontre tous les genres de la société, ce qui amuse et divertit beaucoup le héros. Il va d'ailleurs faire la rencontre de l'extravagant Docteur Pitferge, qui deviendra son compagnon de voyage.
    Le ton est donné lorsque le navire quitte Liverpool et remonte la Mersey avant de rejoindre l'océan. Un incident survient, tuant quatre personnes et en blessant gravement douze autres. « Un voyage qui commence bien ! », s'écrie Pitferge avec ironie, intimement convaincu que le Great Eastern coulera pendant sa traversée vers New York. A bord, se succèderont toute une série d'événements qui entraîneront le lecteur dans un voyage inoubliable.
    Le Great Eastern était un paquebot transatlantique anglais lancé en 1858. A l'époque, c'était le premier paquebot géant et surtout, le plus grand navire jamais construit ! Il était célèbre pour avoir incarné le gigantisme des projets de Brunel, son concepteur, et de la Révolution industrielle du XIXème siècle. Mais il était aussi tristement connu pour les malheurs et échecs qui l'ont accompagné de sa construction à son exploitation, et pour les légendes macabres qui l'entouraient. On racontait que des ouvriers furent emmurés vivants dans sa double-coque... Bref, tout ceci lui valu d'avoir une réputation de « navire maudit ». Et si tout comme moi vous vous intéressez à l'histoire du Titanic, vous ne pourrez vous empêcher de faire des parallèles - même si les conditions ne sont pas tout à fait les mêmes - entre les mises en garde de Jules Verne et le naufrage du géant de la White Star qui a eu lieu trente ans plus tard, la nuit du 14 au 15 avril 1912...

    Derrière cette histoire divertissante, teintée d'ironie et d'humour, force est de constater une fois de plus que Jules Verne était un visionnaire hors du commun.


    Edition entièrement illustrée.

    Format professionnel électronique © Ink Book édition.



  • Nord contre Sud

    Jules Verne

    Dans le sud des Etats-Unis, en pleine Guerre de Sécession. James Burbank possède une vaste plantation en Floride et de nombreux noirs y travaillent librement, Burbank les ayant affranchis de leur condition d'esclaves. Les voisins de Burbank, dont le méchant Texar, ne l'entendent pas ainsi et le soupçonnent de sympathie pour l'armée nordiste. Burbank a donc fort à faire pour défendre sa plantation, sa famille et lui-même contre Texar, en attendant que les " fédéraux, nordistes, anti-esclavagistes, unionistes " ne viennent prendre le contrôle de la Floride. Dans ce roman, Verne se montre résolument anti-esclavagiste et laisse également voir toute l'admiration qu'il a pour le peuple américain. Publié en 1887 en deux parties, un an après la mort de son éditeur Hetzel, Nord contre sud fait partie des soixante-deux Voyages Extraordinaires.

  • Le tome iv d'Histoire des peuples de langue anglaise débute au lendemain de la défaite de Napoléon Ier. L'issue des guerres napoléoniennes place la Grande-Bretagne en situation très favorable tant sur le plan militaire qu'économique, ceci lui permettra d'édifier un Second Empire britannique qui fera d'elle la première puissance mondiale.
    Une part importante de l'ouvrage est consacrée à la jeune République américaine, une puissance en devenir. La Guerre de Sécession aurait pu lui être fatale, mais l'Union triompha non sans que les hostilités ne laissent de profondes cicatrices. La figure prédominante de cette époque est celle du président Lincoln dont la ténacité et le courage préservèrent les États-Unis. Sa disparition prématurée fut préjudiciable à un rétablissement harmonieux des relations entre le Nord et le Sud. Une fois le conflit terminé, l'expansion américaine reprit de plus belle au cours des vingt-cinq ans que dura la mythique Conquête de l'Ouest qui unifia le pays de l'Atlantique au Pacifique.
    L'entrée de la Grande-Bretagne dans l'Ère victorienne marque le sommet de sa puissance et de son rayonnement sur les cinq continents. La maîtrise des mers lui garantit la prédominance en matière militaire et commerciale.
    Pendant ce temps en Europe continentale, on assiste à la montée des nationalismes. La Prusse réalise l'unité allemande grâce à ses victoires successives sur le Danemark, l'Autriche-Hongrie, puis la France. Le maître d'oeuvre de cette politique de puissance est le très avisé chancelier Bismarck.
    Le xixe siècle est aussi la période durant laquelle les puissances européennes bâtissent des empires en Afrique et en Asie notamment. Malgré leur rivalité sur le plan colonial, la France et la Grande-Bretagne, devant la montée en puissance de l'Allemagne, cesseront d'être les ennemis héréditaires traditionnels. Dans ce monde en évolution rapide se mettent en place les éléments qui conditionneront l'Histoire des xxe siècle et xxie siècle.

    Pour Winston Churchill, le but ultime de cet ouvrage vise à faire prendre conscience aux Peuples de langue anglaise qu'ils partagent des valeurs communes qui méritent d'être défendues devant la montée des périls extérieurs.

  • Un relato vibrante de aventuras, muerte y humanidad que, sin embargo, es verídico. Las guerras no dejan margen para la moderación y, de esta suerte, las crueldades padecidas a manos de una de las facciones que se enfrentaban a vida o muerte en la Guerra Civil, llevarán al protagonista desde la neutralidad al activismo en favor del bando contrario. En verdad las guerras son el crisol de sentimientos encontrados; escenas de crueldad extrema dan paso a abnegadas manifestaciones de solidaridad y heroísmo. Todo ello salpicado con el sentido del humor del autor, quien, incluso en los momentos más dramáticos del relato, deja siempre entrever un atisbo de esperanza, en cuya ausencia, no hubiera podido sobrevivir.

  • Jeune garçon de ferme, Flemming vit la guerre de Sécession sous forme de nouvelles et de comptes rendus héroïques de batailles. La guerre arrive au pas de sa porte, il finit par être entraîné dans son tourbillon et s'engage. Commence alors l'apprentissage du métier de soldat, l'école du courage. Flemming est d'abord harcelé par le doute: sera-t-il capable de faire face, dans sa première bataille, sans déserter? L'épreuve du feu débute par un échec total de notre héros: il cède à la panique et se retrouve fuyant parmi un groupe de déserteurs. Suit alors une descente aux enfers où il vit une complète humiliation. C'est un parcours initiatique terrible, d'une vraisemblance rare et vraiment novatrice dans la littérature classique - excepté le panorama grandiose de la bataille de Waterloo vu par le jeune Fabrice dans La Chartreuse de Parme, d'où le héros, comme Flemming, sort désabusé quant à l'héroïsme des batailles. C'est en traversant cet enfer qu'il reprend courage et surmonte ses peurs...

  • ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !

    Plus qu'une éphéméride, retrouvez la Chronique d'un jour sur toute l'histoire de l'humanité.
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l'Histoire.
    Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.

    Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

  • ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !

    Plus qu'une éphéméride, retrouvez la Chronique d'un jour sur toute l'histoire de l'humanité.
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l'Histoire.
    Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.

    Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

  • This carefully crafted ebook: "The Best Of Ambrose Bierce: The Damned Thing + An Occurrence at Owl Creek Bridge + The Devil's Dictionary + Chickamauga (4 Classics in 1 Book)" is formatted for your eReader with a functional and detailed table of contents.
    This ebook is a complete collection of 4 Classics stories.
    The Damned Thing is a story focuses on how the human race takes their views of nature for granted, and how there may be things in the natural world that the human eye cannot see or the human ear cannot hear.
    An Occurrence at Owl takes place during the war of the 1860's between the American states of the North and the states of the South. A group of soldiers is hanging a Southern farm owner for trying to stop Northern military movements across the Owl Creek Bridge. In the last moments of his life, the Southern prisoner dreams he has escaped; and everything that happens in the story is really only the work of the prisoner's brain just before he dies.
    One of Bierce's most famous works is his much-quoted book, The Devil's Dictionary, originally a newspaper serialization which was first published in book form in 1906 as The Cynic's Word Book. It offers an interesting reinterpretation of the English language in which cant and political double-talk are neatly lampooned.
    Chickamauga was first published in 1889. It's about an innocent child who stumbles into unspeakable horror during the battle.
    Ambrose Gwinnett Bierce (1842 - 1914?) was an American satirist, critic, poet, editor and journalist. Bierce became a prolific author of short stories often humorous and sometimes bitter or macabre. He spoke out against oppression and supported civil and religious freedoms. He also wrote numerous Civil War stories from first-hand experience. Many of his works are ranked among other esteemed American authors' like Edgar Allen Poe, Stephen Crane, and Mark Twain.

  • This carefully crafted ebook: "The Mocking-Bird (A Short Story From The American Civil War)" is formatted for your eReader with a functional and detailed table of contents. This story, first published in 1891, forms one of the great antiwar statements in American literature.
    Ambrose Gwinnett Bierce (1842 - 1914?) was an American satirist, critic, poet, editor and journalist. Bierce became a prolific author of short stories often humorous and sometimes bitter or macabre. He spoke out against oppression and supported civil and religious freedoms. A Civil War veteran, Bierce had absolutely no illusions about "courage," "honor," and "glory" on the battlefield. He is also noted for his tales of the Civil War, which drew on his own experience as a Union cartographer and officer. He also wrote numerous Civil War stories from first-hand experience of being gravely wounded in the Civil War.

  • Aux États-Unis, pendant la Guerre de Sécession. En l'absence de leur père, pasteur nordiste (donc anti-esclavagiste) engagé comme aumônier dans le conflit, quatre jeunes soeurs issues de la classe moyenne de la société font face aux difficultés de la vie quotidienne en ce temps de guerre. Extrait : Vous continuerez de jouer la comédie aussi longtemps que vous mettrez avec plaisir une robe blanche à queue et des bijoux de papier doré. Vous êtes notre meilleure actrice, Meg, et tout sera fini si vous nous abandonnez, dit Jo. Nous devrions répéter ce soir quelques passages de notre pièce. Allons, Amy, venez reprendre la scène de l'évanouissement ; vous ferez bien de l'étudier, car vous êtes raide comme un piquet.

  • En 1870, les Prussiens font le siège de Paris. À l'intérieur de la ville, un tueur fou du nom de Gueule de Chien affronte un sergent de police tout aussi dément, surnommé Passe-Mur.
    À quelques pâtés de maisons, le jeune étudiant lorientais, Jean-Baptiste Gallenne, réquisitionné dans la garde bretonne du général Trochu s'initie à l'amour et à la politique avec Emma, la belle institutrice socialiste. Il a pour rival le charismatique Joseph Monroe, ouvrier lorrain engagé dans les moblots, ami et confident de Paul Verlaine.
    Les deux hommes affronteront Gueule de Chien, Passe-Mur, les Prussiens, les Versaillais...
    Leur lutte s'achèvera en 1876, à Little Bighorn, aux côtés du lieutenant-colonel George-Armstrong Custer. Sitting Bull et Crazy Horse arbitreront le dénouement de ces TROIS GUERRES POUR EMMA...

  • "The secret of the League" is a dystopian novel written by Ernest Bramah, which is widely credited for having inspired George Orwell and his 1984 for its realistic, detailed and vivid depiction of the rise of Fascism as a response to the climb to power of a Labour government. Written in 1907 in the aftermath of the 1906 General elections, which saw Labour move from 2 to 29 seats and become a powerful force in British politics, the book's ambivalence with regards to its description of the overthrow of a democratically-elected government sheds some light into the psychology and malaise of the middle classes when cornered between aggressive leftist rhetoric and the plotting upper classes financially supported by foreign influences. Still unfortunately very topical, The secret of the league must be read now.

  • 1849 : Henri Brown est un esclave dans le Sud de États-Unis.
    Pour gagner sa liberté il prend le risque de voyager enfermé dans une simple caisse de bois. Un périple de 24 heures, où il devra survivre aux retournements de situations.... et à ceux de sa boîte !
    Et la Mort n'est pas jamais loin...

    Poursuivez la découverte de cette Amérique déchirée par l'esclavage avec le roman Je suis fille de Rage de Jean-Laurent Del Socorro.

  • After finishing his second term in office in 1877, Grant and his wife Julia took a trip around the world which left him short on money. Nearly 60 years old, the ex-president looked for something to engage his time. He ran for the Republican nomination for president in 1880, but lost to James Garfield. The next year, Grant moved to New York City to go into business with his son, Ulysses S. Grant, Jr., and a young investor, Ferdinand Ward. The firm of Grant & Ward did well at first, bolstered by Ward's skills and Grant's name. But Grant was largely disengaged from the company's business, often signing papers without reading them. This proved disastrous, as Ward had used the firm as a Ponzi scheme. Grant & Ward failed in May 1884, leaving Grant penniless.
    That fall, the former president was diagnosed with terminal throat cancer. Facing his mortality, Grant struck a publishing deal with his friend Mark Twain and began working on his memoirs, hoping they would provide for his family after his death. Grant suffered greatly in his final year. He was in constant pain from his illness and sometimes had the feeling he was choking. Despite his condition, he wrote at a furious pace, sometimes finishing 25 to 50 pages a day. In June 1885, as the cancer spread through his body, the family moved to Mount MacGregor, New York, to make Grant more comfortable. Propped up on chairs, and too weak to walk, Grant worked to finish the book. Friends, admirers and even a few former Confederate opponents made their way to Mount MacGregor to pay their respects. Grant finished the manuscript on July 18; he died five days later.
    On release, the book received universal critical praise. Twain compared the Memoirs to Julius Caesar's Commentaries. Matthew Arnold praised Grant and his book in an 1886 essay. Gertrude Stein also admired the book, saying she could not think of Grant without weeping. The Memoirs quickly became a best seller. The Grant family, who received 75% of the net royalties (after expenses), made approximately $450,000 (greater than $10 million in 2009 dollars) from the book.
    The Memoirs are divided into two volumes. The autobiography has been highly regarded by the general public, military historians and literary critics. Positive attention is often directed toward Grant's prose, which has been praised for its conciseness and clarity-a sharp contrast from contemporary Civil War memoirs, which tended to reflect the Victorian fondness for elaborate (and sometimes overblown) language. He portrayed himself in the persona of the honorable Western hero, whose strength lies in his honesty and straightforwardness. He candidly depicts his battles against both the external Confederates and his internal Army foes.
    In this new annotated edition the Personal Memoirs of Ulysses S. Grant are contextualized with footnotes and maps for the exploration of the modern reader.

  • En 1865, la guerre de Sécession touche à sa fin, et Eliza Duane Mooney laisse derrière elle Baton Rouge, en Louisiane, pour se lancer à la recherche de son frère. Lorsqu'elle entame cette marche à travers le pays, Eliza ignore qu'elle met en branle les rouages d'un formidable engrenage, dans lequel s'agite une panoplie de personnages aux destins en apparence étrangers les uns aux autres.
    Dans ces immensités sauvages, témoins de la naissance d'une nation, la fureur des éléments n'a d'égale que celle des passions : hommes et femmes s'y déchirent, quêtant tour à tour l'amour ou le pardon, et par- dessus tout, sans doute, la rédemption...
    Redemption Falls est considéré comme le chef-d'oeuvre de Joseph O'Connor.

  • Lorsque la fantasy se perd dans les méandres de l'Histoire...
    ... on peut voir le roi Peste mener ses troupes dans un Londres ravagé par la maladie. Partir à la rencontre de Giacomo Mandeli, peintre de génie contraint de travailler pour l'Inquisition. Suivre les Vikings de Knut affrontant les armées anglo-saxonnes, ou, alors que la guerre de Sécession fait rage, vivre la dernière chasse sanglante du colonel Rels.
    Russie, Japon, Irlande, Espagne, États-Unis... Armand Cabasson nous entraîne dans un périple à travers l'Histoire, les légendes et les guerres, pour nous offrir des moments de fantasy forts, puissants, servis par une poésie sauvage.

empty