Vents d'Ouest

  • Un Français, chauffeur de taxi à New-York.Après avoir réalisé des films et des séries pendant 20 ans, Benoit Cohen sent qu'il a besoin de prendre un nouveau départ. En 2014, il déménage pour New-York et décide de devenir chauffeur de taxi pour les besoins de l'écriture d'un scénario. En plongeant au coeur de la ville, en se nourrissant de la richesse de la métropole, il espère retrouver l'inspiration. Dans une école du Queens, il apprend les ficelles du métier, fait la rencontre de ses futurs collègues, migrants de tous pays à la recherche du « rêve américain », et affronte le labyrinthe administratif qui mène à la licence de taxi driver. Au volant de l'emblématique yellow cab, il arpente les rues de Big Apple, observe les visages de milliers de passagers et emmagasine les histoires. 
    Benoit Cohen pensait tirer un film de cette aventure mais le projet se transforme finalement en un récit publié chez Flammarion. Cet ouvrage traversé de souvenirs personnels, de références cinématographiques et de réflexions sur le processus créatif, prend dorénavant la forme d'une bande dessinée grâce au talent de Chabouté. Une aventure sensible, profondément humaine, devenue un album au graphisme époustouflant qui rend un vibrant hommage à la plus célèbre des cités américaines.

  • Comment vivre avec ses différences quand personne ne sait les expliquer ?Lusun n'est pas comme les autres. Elle déteste qu'on la touche, regarder les gens dans les yeux lui fait peur, le bruit la rend anxieuse et sa franchise maladroite pousse le monde à la considérer d'un oeil curieux... À l'école, tout le monde la rejette et à la maison, elle communique difficilement... Petit à petit, des idées noires s'immiscent dans son esprit : elle ne correspond pas à la norme et c'est un mal dont elle est la seule responsable. Aucun mot n'est posé sur ses différences, aucune explication ne lui est donnée sur ses états d'âmes... Pour apprendre à comprendre qui elle est vraiment, devenir autonome et s'accepter, Lusun traverse les vingt premières années de son existence entre doutes, colères et tristesse. Parfois pourtant, elle accède à quelques moments de répits, des petits instants de joie offerts par sa famille, son meilleur ami Jérôme Bouton et son obsession pour le rubik's cube. Elle reste toutefois instable jusqu'au jour où un diagnostic est posé sur sa situation : Lusun est Asperger. Enfin elle sait ! Enfin elle comprend ! Enfin ! Elle s'explique ses comportements décalés. Enfin ! Lusun peut être correctement accompagnée. Une nouvelle vie peut commencer.
    Témoignage autant qu'outil de compréhension Couleur d'asperge met en scène l'anxiété sociale provoquée par le syndrome d'Asperger. Cela dit, au fil de la lecture, il devient clair que le mal-être des personnes touchées par cette forme d'autisme n'est pas tant lié à ses symptômes qu'à un manque d'accompagnement et de compréhension. Drakja au scénario et Gery au dessin livrent dans les pages de leur première bande dessinée, un récit de fiction juste et réaliste inspiré de leurs vécus et parsemé d'histoires personnelles. Un roman graphique touchant, optimiste et chaleureux.

  • Le hasard est bien plus qu'une simple probabilité.Paris, 1909. Victor Nimas est un comptable à la vie bien rangée qui trouve son bonheur dans les chiffres et les probabilités. Son existence ne connaît ni drame ni remous et ce n'est pas pour lui déplaire. Mais personne n'est jamais à l'abri du hasard et un soir, alors qu'il rentre chez lui, il marche par inadvertance sur un petit bout de papier : c'est une place de spectacle pour les ballets russes. En règle générale, ce genre de divertissement ne lui inspire rien que de l'indifférence, pourtant cette fois, il décide de profiter de l'opportunité. Pour lui, c'est une révélation, un pur enchantement... d'autant plus qu'au-delà des chorégraphies et artifices de mises en scène, il est captivé par le regard ensorcelant de l'une des danseuses. Elle est belle, elle s'appelle Tania et voilà Victor embarqué dans un tourbillon d'imprévus qui iront jusqu'à perturber les fondements logiques de cet éternel cartésien.
    OEuvre riche aux multiples niveaux de lectures, Comme par hasard est autant une réflexion sur le hasard et la destinée qu'un voyage dans l'Europe du début du XXe siècle. Une histoire d'amour sensible et complexe, illustrée et racontée par le brio auquel Cyril Bonin nous a accoutumés.

  • De l'autre côté du monde...Love, c'est une capsule géographique et temporelle où un peu de la beauté du monde est saisie dans toute son intimité, loin des villes surpeuplées, au plus près des animaux, des arbres et des cours d'eau. Le quotidien d'une nature aussi calme qu'impitoyable vivant selon ses rythmes et ses instincts dans d'immenses paysages encore déserts.À l'occasion de la réédition des quatre premiers tomes de la série Love, Vents d'Ouest publie un titre inédit consacré à l'Australie et au molosse. Le territoire austral nous livre ses histoires dans un ouvrage entre fiction et documentaire où, doucement, nous glissons dans la contemplation. Le parfait tempo imposé par le scénario de Frédéric Brrémaud, allié à la souplesse et la précision du trait de Federico Bertolucci offrent un album mémorable à la hauteur des précédents opus.

  • Dans la jungle, merveilles et dangers se côtoient. Certaines créatures s'avèrent parfois même être les deux à la fois : le tigre en fait partie ! Découvrez à travers cet album une illustration ultra réaliste de la chaîne alimentaire, avec tout ce qu'elle comporte de plus fascinant. Panthères, singes, serpents, fourmis, poissons, éléphants... Autant d'images splendides, aussi fidèles que possible au genre du documentaire animalier, qui vous plongent au coeur d'une nature capricieuse, tantôt hostile, tantôt généreuse...
    Vous envierez la bête pour sa présence, sa patience et sa combativité. Ses échecs, sa solitude et sa tristesse vous la rendront d'autres fois plus humaine... Une BD au silence émouvant, qui devrait vous faire rugir de plaisir !

  • Sur une petite île du grand nord, un volcan entre en éruption, un monde disparaît. Les animaux gagnent la partie basse de l'île, les oiseaux paniquent, les phoques se jettent à l'eau. Et pourtant, il est un animal, un renard, qui court à contresens, mû par un étrange instinct qui dépasse le besoin de survivre. Rien, pas même les coulées de lave, les troupeaux de boeufs musqués en fuite ou les ours ne lui feront rebrousser chemin !

  • À la merci d'un monde regorgeant de dangers, un petit Troodon trouve refuge sous un énorme Isisaurus. Il le suit et s'en sert comme d'un protecteur. Sur leur chemin, ils croiseront de nombreux dinosaures : tricératops, ptérosaure, galliminus... Mais arriveront-ils à échapper au plus dangereux d'entre tous : le Tyrannosaure ?

  • En Afrique, dans le Kilimandjaro, un jeune lion subit l'exil au coeur des prodigieuses étendues de la Savane. La vie fourmille dans cette immensité, monumentale de diversité, de richesses, de curiosités. C'est pourtant l'air mauvais que le jeune lion poursuit sa route, en proie à l'envie qui le ronge... : retrouver sa place dans la troupe qu'il a été contraint de quitter et défier son père, le mâle dominant. Dans la Savane, chaque être doit gagner sa place, ou se perdre.

  • « Qui es-tu, jolie créature ? »Une jeune femme se réveille dans un village du petit peuple. Elle ne se souvient de rien, ni de son nom, ni de comment elle est arrivée ici. Alors qu'elle tente de retrouver la mémoire et découvre les habitants de ce monde, elle s'éveille peu à peu à des pouvoirs qu'elle ne contrôle pas. Est-elle une fée ? Une jeune fille ordinaire ? Une sorcière ? Les réponses à toutes ces questions se situent sans doute dans cette mystérieuse forêt qui entoure le village. Trouvera-t-elle le courage de se rendre là où personne n'a le droit d'aller ?Les auteurs de la très belle série animalière Love nous plongent dans une aventure féérique où nous suivons le parcours initiatique d'une jeune héroïne dans sa quête d'identité. Le premier volume d'un diptyque onirique et voilé de mystère, au dessin magistral.

  • Ne vous fiez pas à son nom !Laissée pour morte après sa chute, Brindille poursuit sa quête d'identité. Mais les questions demeurent : que fait-elle dans ce monde ? Est-elle une sorcière, une fée ou une « ombre » comme le suppose le nom de ceux qui la chassent ? Et qu'a-t-elle fait pour que des hordes malfaisantes se mettent en travers de sa route pour tenter de l'éliminer ? Sans son compagnon loup pour l'aider, les réponses s'avèrent encore plus périlleuses à obtenir. Sans parler du chemin à parcourir au-delà du royaume des ombres...Suite et fin de ce diptyque onirique au dessin magistral, par les auteurs de Love !

  • Si l'amour est capable de déplacer des montagnes, il peut aussi aider à les gravirÉté 1947, Boulogne-Billancourt. Lors d'un bal typique de l'après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu'elle va bouleverser sa vie. Passionnée d'alpinisme, la jeune femme n'a qu'un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule Henriette d'Angeville. Malgré son manque d'expérience, Edmond promet qu'il l'aidera à le réaliser. Seulement, le train-train quotidien et plusieurs drames vont petit à petit émousser leur détermination... Mais qu'importe, l'amour est plus fort que tout, dit-on. Et s'il est capable de déplacer des montagnes, il peut aussi aider à les gravir.Avec Edelweiss, Cédric Mayen signe une belle histoire d'amour malmenée par le vent des cimes. Un roman graphique émouvant, emporté par le trait délicat et sensible de Lucy Mazel, qui confirme l'étendue de son talent après le remarqué Communardes ! - Les Éléphants rouges. 

  • La fin d'un roman. Le début d'une histoire...New-York, de nos jours. Taylor Davis est écrivain. S'il a connu le succès par le passé, sa carrière est à présent en berne et ses livres se vendent de moins en moins. Mais ce n'est pas très important à ses yeux car Taylor travaille pour l'amour de l'art. Et justement, le nouveau roman sur lequel il se penche depuis des mois l'enthousiasme tout particulièrement. Il s'agit de l'histoire d'un couple située dans les années 1950 et dont l'héroïne se prénomme Stella. Celle-ci s'interroge sur sa vie et se pose tellement de questions que Taylor s'est mis à lui répondre et a engagé un véritable dialogue avec elle. Est-ce un signe de schizophrénie? Pour Taylor, en tout cas, Stella est plus qu'un personnage de fiction. Si bien qu'un jour, alors qu'il vient presque malgré lui de taper le mot « FIN » sur son clavier d'ordinateur, Stella apparaît devant lui. Comme si ces trois petites lettres, à la manière d'une incantation, lui avaient permis de prendre corps dans la réalité ! Mais comment un personnage de fiction pourrait-il vivre au sein du monde réel, qui plus est dans une époque qui n'est pas la sienne ? Pour Taylor, c'est la fin d'un roman. Mais pour Stella et lui, c'est le début... d'une histoire.Dans ce roman graphique doux-amer, Cyril Bonin revisite le mythe de Pygmalion et renoue avec une certaine tradition de la littérature existentialiste dans laquelle l'irruption d'un subtil élément fantastique vient toucher au plus profond de l'âme humaine. À la fois destin de femme et parcours initiatique, Stella est un récit intimiste à la portée métaphysique qui interroge sur la création, l'identité et la conscience.

  • Elles étaient une fois dans l'Ouest.1872, Hippolyte. Dans cette ville fantôme perdue en Arizona, la population s'élève à 27 âmes : 27 femmes. Cette communauté d'amazones du désert a su rester discrète, bien que vivant des attaques de diligences et convois qui passent dans la région. Mais la cohésion de ce groupe si soudé ne tarde pas à être ébranlée alors qu'elles capturent un homme qui enquête sur elles depuis plusieurs mois. Sans parler d'une ancienne connaissance qui refait surface après une dizaine d'années pour récupérer son butin...Clotilde Bruneau revisite le mythe des amazones dans un western qui déconstruit les codes du genre. Pour son premier album de bande dessinée, Carole Chaland, illustratrice issue du jeu vidéo, donne à ce récit un souffle moderne et épique. Deux autrices au diapason pour un one shot tout en tension au coeur de l'Ouest sauvage où, cette fois, la femme n'est plus la prisonnière du désert.

  • Une romancière de légende se raconte...Décembre 1926. Agatha Christie, alors écrivaine à succès, disparaît sans laisser de traces. Toute la presse britannique s'empare du drame et une véritable enquête, digne de ses meilleurs romans, est menée pour la retrouver. Suicide d'une femme délaissée, meurtre commandité par son époux infidèle ou coup de publicité d'une romancière voulant renforcer le succès de ses livres ? Les hypothèses ne manquent pas pour élucider l'affaire et surtout tenter de résoudre l'énigme Agatha Christie...Romancière de génie, femme libre et indépendante, le personnage d'Agatha Christie n'a cessé de fasciner, tant par son oeuvre que par ce qu'elle a incarné pour la société anglaise et pour son époque. Réalisé par Chantal van den Heuvel et Nina Jacqmin, ce bel ouvrage, construit comme une enquête de la romancière, nous raconte autant le destin d'une femme d'exception qu' il est une ode à l'écriture et à la capacité de créer. Les autrices se sont davantage attachées à l'Agatha intime plutôt qu'à la fabuleuse production littéraire de la reine du crime. Une Agatha dont  le riche imaginaire, qui puise ses racines dans une enfance pleine de fantaisie, lui a permis d'affronter le réel, les pertes qu'inflige la vie, les amours  trahies. Car derrière l'image « so british » d'une respectable lady se cachait sans doute une petite fille qui n'a pas voulu grandir. Et s'il était là, le mystère de Dame Agatha Christie et de sa prodigieuse créativité ?

  • Une famille où il fait bon vivreFin du XVIIe siècle, dans la campagne rouennaise. Suite à une chute de cheval, Charles-Louis Sanson est recueilli par un fermier taciturne et sa fille, Marguerite. Alors qu'il tombe amoureux de la belle, le jeune homme ne s'imaginait pas épouser la fille de Pierre Jouenne, bourreau de la région ! En bon gendre, Charles hérite donc de la funeste tâche et devient exécuteur à son tour. Mais en plus de la mort qui jalonnera son parcours, il hérite d'un autre compagnon d'infortune : L'Amateur de Souffrance. Un monstre à apparence humaine et auteur d'un sombre pacte avec tous les bourreaux du pays, s'abreuvant de la souffrance des autres au moment du supplice final pour conserver une jeunesse éternelle. Car quoi de mieux qu'assister à une exécution publique pour assouvir cela ? Incapable de se résoudre à pactiser avec le diable en personne, Charles Sanson mettra tout en oeuvre, jusqu'à former son fils et tous ses descendants, pour lutter contre ce personnage terrifiant qui traverse les âges. Une lutte sur six générations s'engage...Les Sanson sont une famille de bourreaux qui a officié entre le XVIIe et le XIXe siècle. Ils exécutèrent notamment Cartouche, Robert-François Damiens, Louis XVI et Marie-Antoinette, Robespierre, Lavoisier, Charlotte Corday, Danton ou encore Lacenaire. S'inspirant de cette funeste dynastie, Patrick Mallet livre un récit haletant comme une série TV, mêlant habilement la Grande Histoire au fantastique pour manipuler le lecteur tel l'Amateur de Souffrance avec ses bourreaux.

  • Un récit tendre et sincère sur le parcours d'une adoptionJanvier 1996, Marie et Armand reçoivent un courrier qui va bouleverser leur vie ! Yuan Yang, petite fille de 6 mois vient en effet de leur être « attribuée » par les autorités chinoises. Cette nouvelle, après des années d'essais infructueux pour avoir un enfant, est l'aboutissement d'un vrai parcours du combattant : procédures administratives, enquête sociale, de police, de bonne moeurs, profil psychologique... Une fois leur dossier d'adoption accepté et après de longs mois d'attente, le couple est enfin autorisé à partir à la rencontre de ce bébé tant espéré dans son pays d'origine. En même temps que leur fille, ils découvrent alors une culture et un pays multi-millénaire qui commence à peine à s'ouvrir au monde.Marie Jaffredo livre un récit autobiographique tendre et sincère sur le parcours d'adoption. Ponctué de ses doutes, de ses angoisses, mais également de rires et d'émotions, son histoire nous offre dans le même temps un portrait de la Chine au milieu des années 1990.

  • « Qui voit Sein, voit sa fin »Suite à son dernier best-seller, le très médiatique écrivain Brieg Mahé a pour ambition d'écrire le roman policier ultime. Un huis clos à énigmes si bien ficelé qu'il en ferait pâlir Agatha Christie elle-même ! Et quel plus beau décor pour cela que le mythique phare d'Ar-Men sur l'île de Sein en Bretagne ? Pour aller encore plus loin et afin de stimuler sa créativité, Mahé va même tenter une expérience unique : inviter 5 personnalités dans ce lieu et les faire vivre dans les conditions du roman qu'il s'apprête à écrire. Il n'imagine pas que la réalité va malheureusement dépasser la fiction...Après Ouessantines et Belle-île en père, Patrick Weber et Nicoby nous emmènent sur une autre de ces îles bretonnes au parfum de bout du monde. Un lieu à la poésie sauvage et brute où les éléments réveillent les plus bas instincts des personnages...

  • La mort est leur métierMars 1740. Jean-Baptiste Sanson est devenu le nouveau bourreau de Paris. Mais contrairement à son père, il voit son métier comme une corvée, pas comme un sacerdoce. Pire encore : après quelques années d'exercice, Jean-Baptiste se retrouve atteint de paralysie partielle ! Cette affliction, née de son aversion pour l'activité de bourreau, sera pour lui le déclencheur de son désir de poursuivre son autre héritage : la lutte contre l'Amateur. Reprenant l'écriture du journal, il parcourt le pays, à la recherche d'informations sur ce terrifiant ennemi. Ses recherches le mènent sur les terres qui ont vu naître l'Amateur... En remontant jusqu'à ses origines, Jean-Baptiste espère comprendre les raisons de son immortalité. Et peut-être trouver, enfin, le moyen de le vaincre une fois pour toute.Les Sanson sont une famille de bourreaux qui a officié entre le XVIIe et le XIXe siècle. Ils exécutèrent notamment Cartouche, Robert-François Damiens, Louis XVI et Marie-Antoinette, Robespierre, Lavoisier, Charlotte Corday, Danton ou encore Lacenaire. S'inspirant de cette funeste dynastie, Patrick Mallet livre un récit haletant comme une série TV, mêlant habilement la Grande Histoire au fantastique pour manipuler le lecteur tel l'Amateur de Souffrances avec ses bourreaux.

  • La mort est leur métierLes Sanson sont une famille de bourreaux qui a officié entre le XVIIe et le XIXe siècle. Ils exécutèrent notamment Cartouche, Robert-François Damiens, Louis XVI et Marie-Antoinette, Robespierre, Lavoisier, Charlotte Corday, Danton ou encore Lacenaire. S'inspirant de cette funeste dynastie, Patrick Mallet livre un récit haletant comme une série TV, mêlant habilement la Grande Histoire au fantastique pour manipuler le lecteur tel l'Amateur de Souffrance avec ses bourreaux.Ce troisième volume, consacré à Charles-Henri Sanson, favorable à l'adoption de la guillotine et surtout connu pour avoir décapité Louis XVI et Marie-Antoinette, verra la conclusion du combat de la dynastie contre le terrifiant Amateur de souffrances.

  • Portrait d'une génération désenchantéeCalista est étudiante le jour et baby-sitter la nuit, et sa vie ne la fait pas vraiment rêver... Une nuit, sa copine Anna, libre et extravertie, s'incruste dans l'appartement où travaille Calista. Anna découvre les lieux avec envie : beau quartier, 150 m², dressing de rêve, écran au mur... Alors comme un défi, Anna lance à Calista : et si elles séduisaient le mari à qui appartient cet appartement ? Et si elles viraient sa femme pour prendre sa place, tout simplement ? Elles gagneraient vingt ans sur le parcours « normal ». Et à partir de cette vague plaisanterie, les deux amies vont tout faire pour atteindre leur but. Une petite tentation est un jeu trouble, mêlant attirance et infidélité. Un album marquant, qu'on ne peut refermer qu'à la toute dernière page.

  • Tout mettre en péril pour partir en quête de ses origines ?La vie d'Anna a radicalement changé : exit la petite serveuse de Harlem, place à la belle comédienne sur le pont d'un paquebot à destination de l'Afrique ! L'amour infini qu'elle ressent pour Simon, son rôle de vedette de cinéma, les discussions passionnantes avec le professeur Bradley : Anna est emportée dans un tourbillon de sensations nouvelles et exaltantes. Elle se laisse surtout bercer par l'espoir immense de retrouver son père, tandis que les autres membres de l'expédition découvrent des images d'un autre genre de père : l'un des premiers hommes de l'humanité... Mais ce retour aux origines ne sera pas sans blessures.Au croisement d'Out of Africa et des romans de Joseph Conrad, ce triptyque retrouve le souffle romantique de la grande aventure... 

  • La fin de l'insoucianceParis, 1996. Louise, une vieille dame, voit son passé ressurgir lorsqu'elle reçoit un colis en provenance du Maroc. Elle se rappelle : Casablanca, 1954... À l'époque, elle était chanteuse de jazz, et faisait tourner la tête des hommes. À l'époque, c'était tous les soirs les 400 coups avec ses copines Camille et Sibyl. Bien sûr, tout n'était pas rose au Maroc. Les tensions entre le pouvoir français et les indépendantistes étant au plus haut, le pays était la proie d'attentats chaque jour. Mais qu'importe... elles étaient jeunes. Elles étaient belles. Leur amitié leur semblait plus forte que tout.Julie Ricossé nous replonge dans le contexte turbulent du Maroc à l'orée de son indépendance à travers une émouvante histoire d'amitié. Un roman graphique tendre et sensible.

  • Quoi de mieux qu'une foule pour se couper du monde ?Suite à une tragédie amoureuse, Sam part s'installer à New York. Il profite de ce changement d'air pour réaliser un reportage photo commandé par son rédacteur en chef. Replié sur lui-même, focalisé sur son travail d'observation, Sam n'adresse la parole à personne et se perd progressivement dans l'anonymat des grandes villes. Il n'a même jamais été aussi seul qu'au milieu de cette foule. Mais peut-être est-ce justement ce qu'il recherchait ?Giacomo Bevilacqua réussit le tour de force narratif d'immerger le lecteur tant dans l'intimité de son personnage que dans l'immensité des rues de Manhattan. Un récit introspectif et touchant sur la solitude, le deuil amoureux et la reconstruction.

  • Tout mettre en péril pour partir en quête de ses origines ?Que de chemin parcouru ! De la petite serveuse de Harlem, Anna s'est faite exploratrice et actrice, afin d'embarquer en Afrique sur les traces de son père. Mais l'euphorie est désormais loin, tandis que l'idyllique voyage s'est transformé en cauchemar... Comment ne pas finir par croire la rumeur que l'expédition est maudite, quand les mauvaises rencontres se multiplient, que la nature se fait hostile et que chacun se retranche dans sa folie... Anna quant à elle, est plus déterminée que jamais : elle ne rentrera pas sans aller au bout de sa quête. 
    Au croisement d'Out of Africa et des romans de Joseph Conrad, ce triptyque retrouve le souffle romantique de la grande aventure, et offre une fin grandiose et terrible. 

empty