Alter comics

  • Life

    Emilie Plateau

    Je tends l'oreille. J'écoute. J'observe. Je note. J'enregistre. Je retranscris. Je dessine. Le tout dans de petits carnets qui me suivent partout où je vais. Ces saynètes miniatures sont des conversations d'anonymes ainsi que de mon entourage proche. J'ai noté et sélectionné des conversations qui me paraissaient être révélatrices des moments passés, d'un point de vue humoristique, absurde et parfois cynique. Ces dialogues sont pris et notés sur le vif lors de moments souvent passifs ou d'actions subies. L'anecdote est le sujet principal de ces strips.

  • Gérard Crétin n'a pas la vie facile, et il ne nous la rend pas facile non plus. Une serie bien dans l'esprit des ADOS de Florence Cestac toujours drôle, jamais méchant.

  • Gérard Crétin n'a pas la vie facile, et il ne nous la rend pas facile non plus. Une serie bien dans l'esprit des ADOS de Florence Cestac toujours drôle, jamais méchant.

  • Gérard Crétin n'a pas la vie facile, et il ne nous la rend pas facile non plus. Une serie bien dans l'esprit des ADOS de Florence Cestac toujours drôle, jamais méchant.

  • La petite souris

    Elric Dufau

    http://www.myspace.com/spermission). Il arrive en résidence pour le projet Harpignies, qui voit un jeune dessinateur embarqué dans un trafic de faux tableaux.

  • Les infos vous dépriment ?
    Les gens vous énervent ?
    Vous pensez que cette société touche le fond ?
    ... Non, visiblement, elle creuse toujours.

  • Whisky & Nueva York

    Julia Wertz

    Julia Wertz (la creadora del cómic de culto The Fart Party) nos narra aquí el año en que abandonó su San Francisco natal por las desconocidas calles de Nueva York. Pero no te preocupes, porque esta no es la típica autobiografía de una mujer jóven que madura y triunfa sobre la tragedia ni chorradas por el estilo. No es más que un libro bastante hilarante (a veces conmovedor) lleno de dibujos interesantes, humor absurdo y en el que se ríe mucho de sí misma. Viñeta a viñeta, Wertz nos habla de cuatro apartamentos, siete curros horribles, dramas familiares, viajes fallidos y demasiadas botellas de whisky.
    Julia Wertz tiene un sentido del humor prodigioso. Quizá es por eso por lo que este libro fue nominado al prestigioso premio Eisner de San Diego en la categoría de Mejor Publicación Humorística. Pero no acaba ahí. Julia Wertz también tiene un don para contar historias y ofrecer un dibujo fresco y desvergonzado. Una autora a tener en cuenta.

  • Flaffy

    José Domingo

    Après avoir surmonté une angoissante étape initiale d'apparente incompétence psychomotrice, un jour, il acquiert la suffisante capacité préhensile pour tenir un crayon lui fournissant un malheureux destin de dessinateur, l'éloignant d'activités plus édifiantes et lucratives tel que footballeur ou inspecteur des impôts. Dès lors, sa fixation concernant le dessin l'a amené à travailler comme designer de personnages et dessina- teur de storyboard pour le monde de l'animation, à publier en 2008 l'album Cuimhne avec Kike Benlloch, à collaborer à diverses revues de bandes dessinées, à participer au collectif Polaqia et à l'organisation de plusieurs expositions, et dernièrement à fonder un studio avec d'autres dessinateurs de la Corogne où il se dédie à temps complet à l'illustration et à la bande dessinée. Actuellement, dans une attaque de témérité aigüe et sans précédent, il se voit emporté par la réalisation de deux bandes dessinées aux sorties imminentes dont Flaffy fait partie.

  • Anglais Spam

    Ed

    Ed was born in Buenos Aires, Argentina. Fond of drawing since he was a kid, he began attending drawing classes at an early age. At age 19/20, he won the revelation prize for best draftsman awarded by the comic book magazine "BD Skorpio". He also won the first prize for best short-story awarded by the first young artists' biennial festival.
    A few years later, he co-directed Qajas, a comic-book magazine. After several animation jobs in Los Angeles, and a few press-related stints in Madrid, he settled down in Barcelona in 2000. A city where he is currently freelancing for international magazines and papers.
    He published "The winners and the defeated" and "Loser" with 6 pieds sous terre. Upcoming projects: "Manu at the beach," to be published by Mamut comics, in the category works for young readers which he is co-directing with Max Luchini.

  • Anglais Ordinary people

    Fabcaro

    "You're a real gourmet cook, it's delicious!
    I've never eaten such a delicious stew. Will you give me the recipe?
    Just look up "paella" on Google..."

  • Gente normal

    Fabcaro

    «- Eres un verdadero chef! Está delicioso! Nunca he comido un cocido tan bueno! Me darás la receta?
    -Buscas "paella" en google.»

  • Rocky e Hudson vivem em Palermo Rosa, um pequeno vilarelo encravado no velho oeste. Pressionado pelos ultra-conservadores, o prefeito proibe o beijo gay. Mas a comunidade homossexual não obedece tão facilmente essa lei.

  • Spam

    Ed

    Trois histoires pop remastérisées : Sitcom, Fín del mundo, Tradición de chocolate.
    Le texte est intégralement en langue coréenne.

  • Dans ces deux histoires courtes, le thème de la vieillesse est abordé, mais aussi celui de la condition féminine en Corée alors qu'éclate la guerre en 1950. Deux soeurs seront séparées et de nombreuses blessures resteront ouvertes. Sobre et toujours juste, Keum Suk a un récit efficace et une poésie dessinée.
    "Après des études d'arts à Séoul et à Strasbourg, Keum Suk participe à plusieurs expositions et traduit en français une centaine de BD coréennes. Elle crée le personnage de « Petitya », résident en France, qui paraît dans l'hebdomadaire coréen « Hanweekmy » et sur le site « francezone ».
    Le texte est intégralement en langue coréenne.

  • Le Meilleur des Mondes Possibles est un recueil d'illustrations humoristiques racontant les aventures et les de´boires de Tiffany Cooper, une jeune parisienne travaillant dans le milieu de la mode. Dans ces histoires - issues du blog du me^me nom ouvert en mai 2012 - elle nous parle de ses jobs de re^ve, nous emme`ne au po^le emploi, vend des sextoys et s'amuse a` tutoyer les stylistes.

  • Combien d'entre nous connaissent Raoul Villain? Une personne sur cent, sur mille? Quand bien même il y en aurait moins, ce ne serait pas si grave. Illustre inconnu, peut-être doit-il le rester, tant son manque de charisme, de personnalité et bien plus encore son trop plein d'inaptitude à quelqu'emploi que ce soit le rendent inintéressant. Oui, mais voilà, il a tué Jaurès. Faut-il pour autant s'attarder sur cet insignifiant personnage? S'il est le - même médiocre - représentant d'un courant de pensée dans ce turbulent début de vingtième siècle, probablement.

    « Citoyens, je veux vous dire ce soir que jamais nous n'avons été, que jamais depuis quarante ans l'Europe n'a été dans une situation plus menac¸ante et plus tragique que celle où nous sommes à l'heure où j'ai la responsabilité de vous adresser la parole. (...) » Lors de son dernier discours, le 25 juillet 1914, 6 jours avant son assassinat, Jaurès exprime son angoisse de la guerre qui s'avoisine. Il est le dernier rempart contre elle, contre le désastre et la folie des hommes qui détruira Reims presqu'intégralement, joyau de la chrétienté et ville d'origine de Raoul Villain.

empty