Victor Souffir

  • La parution du livre de Harold Searles L'effort pour rendre l'autre fou fut une révélation pour les psychiatres et les psychanalystes en 1977. Il témoigne d'une créativité, d'une originalité et d'un engagement de toute sa personne dans l'élucidation du contre-transfert. Ses descriptions de la pensée, de la relation d'objets psychotiques et du parcours intérieur du psychanalyste sont d'une formidable source d'enseignement clinique et théorique.

  • Les états psychotiques posent aux équipes soignantes et à la société des problèmes de grande ampleur : problème de leur description, de leur compréhension, de leur traitement, de leur évolution, et de l'évaluation des méthodes de soin. Les troubles psychotiques sévères durables nécessitent de longues périodes de soins. Prises dans l'action quotidienne, les équipes de soins ne peuvent que difficilement se faire une idée globale du « point » où en est chaque patient. Afin de mieux connaître le malade, de préciser la clinique, d'enrichir les perspectives de traitement, de procéder à des évaluations, voire de réévaluer le pronostic, les auteurs ont mis au point une méthode de description et d'évaluation clinique et psychopathologique des états psychotiques, la COP 13 (Clinique Organisée des Psychoses). Intuitive et accessible à tous les soignants tout en étant très complète, elle conjugue les ressources de la clinique psychiatrique, de la psychopathologie psychanalytique, et les enseignements de la psychiatrie de secteur.

empty