Thierry Sibieude

  • 70% des salariés désengagés, de jeunes qui refusent d'entrer dans des grands groupes, le salariat qui ne fait plus recette, une image négative des entreprises sont autant de signaux forts et faibles qui invitent les entreprises à se réinventer pour être en adéquation avec les attentes sociétales. Il y a donc urgence pour l'entreprise de comprendre le pourquoi de cette désaffection, d'analyser les nouveaux ressorts d'engagement des collaborateurs et d'inventer ou de co-inventer avec eux de nouvelles formes de travail.

  • Ascenseur social en panne, peur du déclassement, la société française semble sclérosée et enfermée dans son pessimisme. Face à ce constat, il est tentant d'accuser l'école républicaine, de blâmer les classes préparatoires et les grandes écoles d'entretenir la reproduction des élites. Il est effectivement urgent de restaurer plus d'égalité des chances dans l'accès à l'enseignement supérieur et de former des cadres représentatifs de la diversité sociale et culturelle du pays. 
    Certains établissements ont mis en place des voies réservées sur critères territoriaux. D'autres, à l'image de l'Essec, ont choisi de développer un système original de tutorat entre des étudiants et des lycéens issus de milieux populaires ou de quartiers défavorisés. Ce dispositif fait tomber les autocensures, restaure la confiance en soi, redonne du capital culturel et rend possible des parcours d'excellence pour des jeunes qui n'auraient jamais imaginé les atteindre. 
    Dix ans après son lancement, ce programme, illustré dans cet ouvrage par des analyses et de nombreux témoignages, a indéniablement ouvert des pistes réalistes et pertinentes pour que le droit au mérite redevienne réalité. 
    Cet ouvrage a été rédigé par Chantal Dardelet, responsable du pôle égalité des chances de l'ESSEC, Fabrice Hervieu-Wane journaliste et auteur indépendant et Thierry Sibieude, professeur, directeur de l'Institut de l'Innovation et de l'Entrepreneuriat social de l'ESSEC.

empty