Steve Masson

  • S'appuyant sur plus d'une centaine d'études fascinantes sur le cerveau et l'apprentissage, ce livre vous explique comment tirer profit de 7 principes simples pour apprendre de manière durable et efficace. Les élèves et les étudiants y trouveront des pistes précieuses pour mieux réussir à l'école ou à l'université ; les parents, une méthode claire pour accompagner leurs enfants dans leurs apprentissages ; les adultes, des solutions utiles pour améliorer leurs performances. Quant aux enseignants et aux formateurs, ils y découvriront des stratégies précises pour leurs cours ou leurs programmes. Apprendre et enseigner : les 7 principes neuroéducatifs pour l'école, le travail et la maison. Le livre de neuroéducation qui allie rigueur scientifique et mise en application concrète. Steve Masson est professeur à l'Université du Québec à Montréal où il dirige le Laboratoire de recherche en neuroéducation. Il est l'un des rares neuroscientifiques au monde à avoir enseigné à l'école primaire et secondaire avant d'enseigner à l'université et de diriger un laboratoire de recherche. Son regard sur le cerveau est donc concret et axé sur les stratégies pour faciliter l'apprentissage. Il a reçu le prix Pat Clifford de l'Association canadienne d'éducation pour ses travaux combinant neurosciences et éducation.

  • Depuis quelques années, un nombre croissant de chercheurs en neuro­sciences et en éducation s'intéressent à la neuroéducation, un domaine de recherche en émergence qui étudie les relations entre le cerveau, l'apprentissage et l'enseignement. Cependant, ces chercheurs sont souvent freinés par le fait qu'un projet de recherche en neuroéducation nécessite une expertise à la fois en neurosciences et en pédagogie. Fruit d'une collaboration entre deux laboratoires de recherche, l'un consacré à l'éducation et l'autre aux neurosciences, le présent ouvrage a pour objectif de guider le chercheur et l'étudiant-chercheur à travers le processus d'une recherche en neuro­éducation. Le chercheur en éducation y trouvera de l'information technique (concernant notamment l'utilisation de l'imagerie cérébrale), et le chercheur en neurosciences y trouvera quant à lui des points de repère pédagogiques (lui permettant entre autres de comprendre comment les techniques des neurosciences peuvent s'appliquer à la résolution des problèmes de recherche liés à l'éducation).

  • À l'heure où la désaffection des jeunes pour la science fait craindre le pire pour notre avenir, une vaste brochette de professeurs de science témoignent.
    Au fil des pages, leur diversité, d'abord fascinante et vertigineuse, devient plus rassurante et mieux circonscrite lorsqu'on commence à en entrevoir les convergences.
    Il y a d'abord et avant tout un amour bouillonnant, enthousiaste et inconditionnel pour l'enseignement des sciences. Les textes sont truffés d'exemples superbes, d'anecdotes savoureuses, de témoignages enflammés et d'arguments convaincants. On peut sentir tout le poids d'une imposante expérience sur le terrain, d'un vécu qui donne la piqûre. On peut deviner une grande passion pour la rigueur, ce qui, soit dit en passant, ne s'oppose en rien à l'amour, et un souci pour la conciliation des deux, ou plutôt pour leur coexistence. On peut entendre les auteurs nous expliquer que l'acculturation scientifique est un outil extrêmement puissant pour qui veut changer le monde (en bien !).
    La science et sa diffusion sont présentées avant tout comme des activités profondément humaines, où des histoires sont racontées, où les surprises sont recherchées, où les modèles sont construits, où les travers et les défauts humains sont bien présents et où la passion est obligatoire.
    Une passion à partager qui rassure pour l'avenir!

empty