Policier & Thriller

  • La Corse. C'est là qu'Agathe va fuir après avoir entassé dans sa voiture leurs bagages et annoncé à sa fille qu'elles allaient prendre quelques jours de vacances.
    Cette chirurgienne sans histoire vient de rendre la justice elle-même. L'homme qui avait agressé sa fille, détruit l'équilibre de leurs vies, a été relâche, et elle lui a réglé son compte, définitivement. Mais ce type au casier déjà bien chargé, avait lui aussi une famille qui a l'intention de rendre les coups.
    Sur les routes de Corse s'engage alors une traque à mort où les femmes et leurs poursuivants se feront tantôt proies, tantôt prédateurs.
    Dans ce roman noir au rythme implacable, Marie Van Moere nous offre une sorte de Thelma et Louise débridé où une mère et une fille accomplissent une vengeance qui les conduira sur les chemins les plus obscurs.

  • Prix des Lectrices Prix Femme Actuelle 2019 Un remarquable suspense psychologique où rancoeurs et haine restent tenaces.
    Une ancienne danseuse a assassiné sa mère sans avoir jamais expliqué son geste. Quinze ans plus tard, après avoir purgé sa peine de prison, elle est de retour dans son village natal, en Alsace. La vie de ses proches va en être profondément perturbée. Tous cherchent encore des réponses à leurs questions, certains refont l'enquête quand d'autres réclament justice.
    Prix des Lectrices Prix Femme Actuelle 2019

  • Un thriller psychologique prenant sur la relation entre deux soeursEmma se réveille à l'hôpital après un accident de voiture. Elle est indemne mais a oublié les 5 dernières années de sa vie, et sa soeur aînée, Flora doit mettre un terme à sa carrière de danseuse à l'opéra. Il apparaît qu'Emma pourrait avoir provoqué l'accident... Marie Battinger, 37 ans, est journaliste dans le Haut-Rhin. Son premier roman,
    Ainsi meurent les étoiles, a remporté le Coup des Coeur des Lectrices du Grand Prix Femme Actuelle et le Prix du Premier Roman au 7e festival sans nom

  • Le grand retour du commandant de Palma pour une enquête inattendue, intense et personnelle, en pleine Mare Nostrum. Depuis qu'il est retraité de la police, Michel De Palma, alias le Baron, vit sur un bateau et a tiré un trait sur ses années de brigade criminelle pour se consacrer à la voile et au violon. Quand il apprend l'étrange suicide de Thalia Georguis, c'est un grand amour de jeunesse qui ressurgit. Thalia avait voué sa vie aux missions humanitaires en Méditerranée et reçu pour cela des menaces de l'extrême droite identitaire. Elle laisse aussi derrière elle un manuscrit retraçant le parcours d'Amira, réfugiée syrienne, ombre parmi les ombres qui risquent tout pour fuir la guerre. Cavalier seul, De Palma va tout mettre en oeuvre pour retrouver cette jeune femme qu'il considère comme un témoin clé. Quitte à parcourir le camp de la honte de Moria sur l'île de Lesbos et à affronter la monstrueuse violence qui sévit en Méditerranée, cet abandon de l'humanité qui semble sans fin, comme les vagues qui reviennent au rivage.
    Avec le grand retour du commandant De Palma pour son enquête la plus intense et personnelle, Xavier-Marie Bonnot, écrivain engagé, rend hommage à la
    mare nostrum, ce berceau des grandes civilisations que la crise migratoire du xxie siècle a transformé en plus grand cimetière marin du monde.

  • à corps perdu

    ,

    • Plon
    • 6 Juin 2019


    Le retour, 15 ans plus tard, du commissaire Arsène Galien et de Pauline Raumann, héros de Comme des Bleus.

    Alors que sonne la quarantaine, le commissaire Galien a perdu ses illusions de jeune flic. Hanté par le souvenir d'une opération qui a mal tourné, il a choisi de laisser derrière lui les frissons de la Brigade Criminelle à Paris pour un poste confortable à l'État Major.
    Jamais il n'aurait pensé que sa route croiserait à nouveau celle de Pauline Raumann, la seule femme qu'il ait jamais aimée et qui l'a quitté dix ans plus tôt. Mais lorsque le fils de cette dernière est kidnappé dans des circonstances étranges, Arsène Galien ne peut s'empêcher de se mêler de l'enquête.
    Lancés dans une impitoyable course contre la montre, entre remords, griefs et faux-semblants, les anciens amants vont devoir faire face à leurs vieux démons pour tâcher de retrouver l'enfant.

  • Délicieuse

    Marie Neuser

    L'histoire commence ainsi : une femme parle à l'homme qu'elle aime.
    Devant elle : les restes d'un repas.
    Plutôt que le papier, elle a choisi l'écran.
    À l'intimité d'une lettre, elle a préféré la vidéo et la multitude des réseaux sociaux.
    Cette femme, c'est Martha Delombre, psychologue criminelle habituée aux confessions les plus abominables.
    C'est désormais à son tour de se confesser. L'impudeur ? Peu lui importe, car tout le monde doit savoir. À commencer par lui. Le traître.
    Peut-on dire adieu à vingt ans d'amour fou en succombant à la première inconnue qui passe ? C'est ce qu'il croyait. Au rythme des likes et des partages, traquant la fréquence des connexions, scrutant le pouls des commentaires, Martha la ténébreuse se montrera prête à tout pour continuer d'exister sans baisser la garde, jusqu'au point de rupture. Celui qu'on n'attendait pas et qui a le pouvoir de redistribuer les cartes.

  • Tout va mal pour Martina. A vingt-deux ans, la jeune femme vient de perdre son emploi et son logement, et ses possibilités d'avenir sont limitées. Mais une rencontre avec son ancienne amie Tessa va tomber à point nommé. Tessa travaille dans un manoir pour une vieille dame qui croit être toujours dans les années 1940 et invite des messieurs à des dîners imaginaires. Tessa propose à Martina de venir y vivre avec elle. Bientôt, elles sont rejointes par une adolescente et deux jeunes hommes. Aucun d'entre eux n'a trouvé sa place dans la vie, mais le manoir leur offre une certaine sécurité et une raison d'être. L'idée de pouvoir rester pour toujours dans le Pays du Crépuscule émerge en eux. Ils élaborent un plan pour s'assurer l'héritage du lieu. Jusqu'à ce qu'un invité surprise fasse son apparition, vienne entraver leur plan et déclencher une terrible suite d'événements.

  • Prendre Gloria

    Marie Neuser


    " Vous regardez entrer une amie dans une église un dimanche à onze heures trente. "

    " Vous regardez entrer une amie dans une église un dimanche à 11 h 30. "
    Dans la commune italienne de P., on sauve les apparences. Et surtout le dimanche. Le 12 septembre 1993 a dérogé à la règle.
    Ce jour-là, Gloria Prats quitte son amie Elena pour honorer un rendez-vous. Elle franchit le perron de l'église de la Miséricorde. Un rendez-vous furtif, pas plus de quelques minutes.
    Le 12 septembre 1993, les minutes deviennent des heures. Gloria ne ressort pas.
    Une fugue, à coup sûr. Ou un coup de ce petit Albanais trop discret pour être honnête. Tout, mais pas le principal suspect, protagoniste numéro 2 du rendez-vous : Damiano Solivo.
    Comment on construit un monstre, comment le pouvoir oblitère la vérité dans une ville de province pétrie de règles ancestrales. Prendre Gloria est un roman noir et une puissante critique sociale, genèse du diptyque tiré d'un fait divers qui tourmenta l'Italie et l'Angleterre de 1993 à 2011.
    À propos de Prendre Lily :
    " C'est un thriller lent, entêtant, la traque désespérante d'un homme-savonnette qui toujours échappe. Le roman ne perd jamais son souffle. "
    Télérama

    " Une traque fascinante pour coincer un psychopathe. "
    Paris Match

  • Pierre Bellemare amarqué l'histoire
    du fait divers, avec des récits authentiques
    et stupéfiants qui n'ont cessé de faire
    frissonner l'auditeur ou le lecteur.
    À la lecture de ce second tome
    de La peur derrière la porte,
    la voix inoubliable de Pierre Bellemare
    remonte en nos mémoires et agit avec cette
    même efficacité que l'on a connue durant
    des décennies. Et nous tremblons, aujourd'hui
    comme hier, n'osant plus regarder derrière
    notre porte d'où nous parviennent
    ces histoires les plus inattendues, les plus
    inimaginables, toutes absolument véridiques,
    tirées des archives criminelles françaises
    et internationales.
    Autant d'histoires extraordinaires
    survenues chez des gens ordinaires qui
    pourraient être cachés parmi nos proches les
    plus proches.
    La peur derrière la porte,
    des récits impérissables

  • Malaise au lycée.
    Lisa, jeune professeur d'italien, se rend chaque jour au collège comme on va à la guerre, avec, en guise d'armée ennemie, les élèves. Au fond de la classe, les garçons se disputent le rôle de commandant en chef en rivalisant d'insultes et de menaces. Du côté des filles, ce n'est guère plus apaisé : comment faire comprendre à une gamine de douze ans qu'elle ne doit pas se prostituer, même pour se payer des vêtements de marque?
    Seule solution pour survivre sur ce champ de bataille où règne la loi du plus fort, se forger une carapace, en attendant son heure... l'heure de la contre-attaque.

  • Île d'Orléans, Québec. Un incendie ravage le chalet de la militante écologiste notoire Gabrielle Rochefort, au moment même où, sur la rive d'en face, elle participe à une manifestation contre la compagnie pétrolière Cliffline Energy. Ces deux événements sont-ils liés? Lorsqu'on retrouve, proche de l'incendie, le cadavre d'un employé immigré de la ferme où Gabrielle travaille, les soupçons se portent plutôt vers le contremaître, dont la violence n'est un secret pour personne. Mais la militante soutient qu'il n'est qu'un dégât collatéral dans un vaste complot qui impliquerait les hautes instances du gouvernement. Dans l'ombre des services de police, le surnommé "Chef", retraité de la police nationale et ancien amant de Rochefort, cherche la vérité derrière la paranoïa.

    Marie-Ève Sévigny, auteure et directrice de manifestation littéraire, vit au Québec. Sans terre, son premier polar, a été en lice pour le prix France-Québec.

  • Un panorama passionnant de l'histoire du polar, de Edgar Allan Poe à Stephen King, en passant par Agatha Christie et Stieg Larson. Le Polar pour les Nuls vous invite à un voyage dans le monde tout à la fois captivant et effrayant du roman noir.
    On y découvrira les multiples formes du genre : roman noir, roman policier, roman d'angoisse, suspense psychologique, techno-thriller, thriller, mais aussi les adaptations cinématographiques et télévisées des grands classiques. Les auteures nous livreront par ailleurs leurs coups de coeur et dénicheront pour nous les perles du genre... Frissons garantis !

  • En Corse, l'été sera meurtrier...
    Il ne faut jamais revenir au temps maudit de son enfance.
    En ouvrant la maison d'Acquargento, désertée vingt ans plus tôt, c'est tout l'été de ses 16 ans qui brûle la mémoire d'Anna : l'aridité du soleil corse, l'omniprésente menace des guêpes, l'indifférence des parents, l'ennui moite de l'adolescence... et l'arrivée surprise d'Hélène, sa cagole de soeur aînée, bébé au bras, plus égoïste et méchante que jamais. Plus dangereuse surtout. Cet été-là, Anna en était convaincue, Hélène jouait avec la vie de sa propre fille.
    Paranoïa, jalousie de petite soeur ou pressentiment d'un drame annoncé ?

  • " C'était une histoire de sexe, de pulsion et de meurtre. "
    Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les seins tranchés, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux.
    Le corps d'une étudiante coréenne abandonné la nuit dans un quartier désert.
    Et des jeunes femmes qui témoignent : leurs cheveux coupés net, tandis qu'elles vivent, marchent, respirent dans une petite ville balnéaire d'Angleterre qui ne connaît pas les débordements.
    Non loin de la salle de bains de Lily Hewitt vit Damiano Solivo. On lui donnerait le bon Dieu sans confession si ce n'étaient ces déviances auxquelles il s'adonne en secret.
    Mais son épouse peut le jurer : Damiano est innocent. Damiano est même victime. Victime, oui : de la complexité d'une machinerie sociale et judiciaire qui sait comment on façonne les monstres.
    Premier volume d'un diptyque tiré d'un fait divers qui tourmenta l'Italie et l'Angleterre de 1993 à 2011, Prendre Lily raconte la traque d'un psychopathe identifié.

  • Un meurtre sordide à Paris. Un jeune flic et une jeune journaliste. Tous deux ont moins de trente ans et doivent faire face à une enquête compliquée. Nos deux bleus partent à la chasse au tueur et se font avoir. Des erreurs de jeunesse qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses. Mais ils sont têtus. Ils ne lâchent pas l'affaire...
    Paris, novembre 2016. Le sordide assassinat d'une femme enceinte secoue l'opinion publique. La brigade criminelle est sous pression. Il faut dire que tous les ingrédients du scandale sont réunis : une victime, fille d'un ténor du barreau, des élections qui approchent et une presse qui se déchaîne.
    Dernière recrue du groupe chargé de l'enquête, Arsène Galien est tout de suite plongé dans le grand bain. Il compte bien profiter de cette affaire pour gagner la confiance de ses supérieurs. Quant à Pauline Raumann, jeune journaliste voisine de la victime, elle se serait bien passée d'être mêlée à cette enquête, qui fait ressurgir des démons oubliés.
    Les deux novices ont des idéaux et des incertitudes plein la tête, tandis qu'une irrésistible attraction les pousse toujours plus près l'un de l'autre. Ils vont finir par se laisser emporter dans une affaire hors du commun, à la poursuite du pire des tueurs.

  • Où la résolution d'une énigme criminelle va entraîner le Baron, flic marseillais, personnage fétiche de l'auteur, dans le monde du trafic des arts premiers de Marseille à la Nouvelle-Guinée. Mystères séculaires et horizons lointains nourrissent ce polar ambitieux qui revisite au passage les textes sur les sociétés primitives de Freud, Lévi-Strauss et Margaret Mead.

  • La deuxième enquête du commandant de Palma réédité : derrière la carte postale de la Provence traditionnelle, le Baron doit plonger en eaux profondes et se risquer aux frontières du surnaturel.
    William Steinert, industriel allemand amoureux de la Provence, a disparu. Persuadée qu'il a été assassiné, sa riche épouse Ingrid sollicite les services de Michel De Palma, alias le Baron, commandant à la brigade criminelle de Marseille. Au repos forcé depuis qu'il a été grièvement blessé, le Baron accepte de jouer les privés. Banale affaire d'enlèvement et de séquestration ? Pas vraiment, puisque le cadavre de Steinert est repêché dans un marais et que, peu après, plusieurs autres corps sont retrouvés dans les eaux saumâtres de Camargue sauvagement mutilés par de gigantesques mâchoires. De Palma n'a qu'un seul indice - une plume de spatule blanche, oiseau rarissime - et une certitude : les liens de Steinert avec la Provence remontent à l'Occupation.
    Dans les marais de Camargue, la nuit, une étrange voix chante l'hymne des chevaliers de la Tarasque, monstre mythique dont le folklore provençal s'est emparé. Le début d'une affaire ténébreuse qui va mener De Palma aux frontières du réel...

  • Tout peut changer sauf vous-même. Sauf votre passé.
    René Vasseur est une machine, un être au cuir épais qui a fait la guerre, qui a changé de nom. René Vasseur est un légionnaire. Après vingt ans d'absence, la haine au coeur, il revient dans son village natal, au fond d'une vallée industrielle dévastée par la crise. Peu à peu, surgissent les ombres du passé : la femme qu'il a aimée, l'ennemi d'enfance devenu flic, l'ami qui a basculé dans le grand banditisme, son père, ancien patron de la CGT locale, tyrannique et désabusé... Et le drame qui a bouleversé sa vie : la mort de son frère, Rémy, dix-huit ans, assassiné lors des grèves de décembre de 1986.
    René est-il venu venger son frère ? Pourquoi ne l'a-t-il pas secouru alors qu'il en était capable ? Pourquoi a-t-il rejoint la Légion ?
    J'ai peur. J'ai toujours eu peur. C'est peut-être pour cela que je suis dangereux.

  • Romano Valdez, jeune violoniste à l'opéra, est retrouvé mort dans la boue d'un chantier du centre-ville de Marseille. Décapité. Pour le commandant De Palma, alias le Baron, cet acte odieux va au-delà du simple homicide. Car le mode opératoire est exactement le même que dans l'affaire Laurence Monello, une jeune fille décapitée... vingt-cinq ans plus tôt. De Palma avait arrêté un homme, Sylvain Moretti, surnommé " l'Éboueur ". Moretti avait été jugé, condamné à mort et guillotiné dans la cour de la prison des Baumettes. Exécution à laquelle le Baron avait assisté. Cette affaire aurait fini dans les oubliettes de la chronique judiciaire si un livre à succès n'avait pas disculpé l'Éboueur quelques années plus tard. Le Baron aurait-il envoyé un innocent à la mort ?

  • Justice soit-elle

    Marie Vindy

    Machos et salauds...
    Quatorze meurtres de femmes non élucidés. Bienvenue en Bourgogne. Affaires classées ou non-lieu, la justice a depuis longtemps baissé les bras. Qui étaient toutes ces filles dont les cadavres ont été disséminés dans la région ? Des filles faciles, qui n'ont eu que ce qu'elles méritaient ? C'est ce que certains laissent entendre...
    Laurine, elle, voudrait simplement savoir qui a assassiné sa mère. Quand un nouveau meurtre est découvert, c'est, pour cette gamine déterminée, l'occasion de mettre un coup de pied dans la fourmilière. Gendarmes, médias, familles, juges, tout le monde en prend pour son grade. Au milieu de ce déchainement de violence qui confond victimes et coupables, l'avocate Déborah Lange, spécialiste des "cold cases", se bat pour faire éclater la vérité.
    Inspiré de faits réels, Justice soit-elle est un cri de colère d'une auteure engagée contre les violences faites aux femmes et le mépris d'une justice à deux vitesses.

  • Le commandant De Palma, alias le Baron, se trouve au coeur d'une enquête sans précédent dans les annales de la police marseillaise : une professeur de préhistoire retrouvée noyée dans une calanque, un tueur barbare qui signe ses meurtres d'une main en négatif, une étoile filante du milieu marseillais retrouvée, elle aussi, flottant entre deux eaux dans la même calanque... Le lien entre tout ça ? Il se trouve dans une caverne préhistorique dont l'entrée se fait par 38 mètres de fond, dans le ventre des grandes falaises blanches qui baignent la Méditerranée. Au début des années 1990, un plongeur téméraire y a découvert des bisons, des chevaux et des mains en négatif, les premières empreintes, et un " homme tué ", la plus ancienne représentation de meurtre dans l'histoire de l'humanité.

  • Brive la galère

    Marie Wilhelm

    On découvre un cadavre flottant dans la Vienne en plein centre-ville de Limoges : pas de chance pour le commissaire Savigny. Le voilà confronté à une enquête de plus en plus éprouvante qui va bousculer ses certitudes et mettre en danger une kyrielle de personnages issus des milieux les plus variés : une soeur irlandaise de passage, brutale et tonitruante, une jeune fille turque dévorée par la colère, une mystérieuse proviseure ou encore deux familles bourgeoises aux agissements inattendus. Un Savigny qui va devoir rassembler ses esprits et invoquer sa finesse et sa capacité d'attention Dieu merci toujours intactes.
    Une fois de plus, la plume limpide et efficace de Marie Wilhelm fait merveille.

  • Brasiers

    Marie-Pierre Jadin

    Dans une vieille ferme ardennaise, le corps d'un homme est retrouvé emmuré. Fraîchement débarqué de Bruxelles, un jeune inspecteur est chargé de l'enquête. Avec l'aide de la propriétaire de la maison, il assemble les pièces d'un puzzle qui les mènera de Bastogne à Berlin, des heures sombres de la Bataille des Ardennes aux ombres du Rideau de fer.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Marie-Pierre Jadin


  • Tous les secrets finissent par ressortir... même ceux qu'on croyait enfouis à jamais au coeur des montagnes...

    De la famille Verdier, il ne reste plus qu'eux, Pierre et Claire, le frère et la soeur. Lui, a repris la ferme familiale, dans la vallée de Saint-Vincent, auprès de leur montagne. Elle, vit à Paris. De l'existence de sa soeur, il ne sait rien, ou si peu de choses. Simplement qu'elle lui rendra toujours visite, immanquablement, deux fois l'an, dans cette maison de famille où rien n'a changé.
    Mais cette fois-là, c'est différent. Claire a des cauchemars. Toutes les nuits, elle a peur pour une certaine Vicky, et prétend qu'elle-même sera bientôt morte. Pour Pierre, l'homme de la terre, les secrets et les névroses de sa soeur ne sont que des faiblesses.
    Un matin d'hiver pourtant, Claire part et ne revient pas. Lorsqu'on retrouve son corps sans vie, étrangement vêtu, c'est Pierre qui est désigné comme le coupable.
    Pierre est seul à présent. Lui, le taciturne qui vit reclus depuis le drame qui a brisé sa carrière d'alpiniste, aurait-il pu commettre l'irréparable ? Tant il est vrai que dans la famille Verdier les mystères et les secrets sont légions. Et qui est cette Vicky dont personne dans l'entourage de Claire ne semble connaître l'existence ? Pierre comprendra bien tard qu'elle était le secret le mieux caché de sa soeur...

empty