Presses de la cité

  • Les aventures semées d'embûches d'une jeune fille rebelle et d'un bagnard et le début de la tumultueuse saga de la famille Roy en Charente.Dans la vallée des Eaux-Claires, en Charente, Claire, au tempérament rebelle, mène une jeunesse insouciante entre sa cousine et confidente, Bertille, les ateliers du moulin où son père fabrique du papier artisanal et la campagne environnante où elle se promène inlassablement, accompagnée du jeune loup qu'elle a recueilli. Mais l'univers paisible de son enfance s'effondre bientôt... Accablé de dettes, son père la promet en mariage au fils d'un riche propriétaire de la région, un jeune homme brutal et sans scrupules qu'elle déteste. Un soir, Claire fait une rencontre qui va bouleverser sa vie : celle de Jean, un jeune bagnard, évadé alors qu'il devait embarquer pour Cayenne. La passion va lier ces deux êtres que tout oppose.

  • Au XXe siècle. Le Moulin du Loup abrite les bonheurs et les drames de Claire, qui élève seule Faustine, la fillette que lui a confiée Jean Dumont, son premier amour. Retrouvailles, séparations puis la guerre vont jalonner la vie de ces trois êtres vulnérables.Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de Jean Dumont, son premier amour, parti travailler au loin. Même si la vie les a séparés, le jeune homme lui a confié l'éducation de sa fille, Faustine, orpheline de mère. Au Moulin du Loup, la vie poursuit son cours paisible en cette année 1905. Portée par son entourage et sa passion pour l'herboristerie, Claire a trouvé un équilibre.
    Mais Jean est de retour, accompagné de Térésa, une veuve tapageuse et volubile. Le couple décide de garder Faustine, au grand désespoir de tous. Mais Claire ne renonce pas. Elle veut reconquérir l'homme qu'elle aime et retrouver coûte que coûte Faustine. Sa force morale et sa sincérité viendront à bout de tous les obstacles...

  • Suite de la saga de la famille Roy-Dumont en Charente. Le sixième tome de la saga des Roy au coeur de la Charente après Le Moulin du Loup, Le Chemin des Falaises, Les Tristes Noces, La Grotte aux fées et Les Ravages de la passion.Claire eut un pincement au coeur, comme chaque fois que sa fille adoptive revendiquait ses origines maternelles. Mais elle céda l'instant suivant à la douce ambiance qui régnait ce soir-là dans l'enceinte de son cher Moulin.
    Bercée par la musique et les refrains que chacun reprenait, elle éprouvait un agréable sentiment de plénitude. Il lui semblait que rien ne pourrait atteindre sa vallée et ceux qu'elle chérissait. Sauvageon était couché à ses pieds ; la lune pointait à la cime d'un frêne.
    " Tant de bonheur, de quiétude ! songea-t-elle, déconcertée. Pourtant, les Allemands ont pris Paris... Demain ! Je m'en inquiéterai demain. Le danger viendra, mais je serai prête. "

  • L'autre génie
    Zurich, 1886. Mileva Mari´c quitte sa Serbie natale et décide de braver la misogynie de l'époque pour vivre sa passion de la science. À l'Institut polytechnique, cette étrangère affublée d'une jambe boiteuse, seule femme de sa promotion, est méprisée par tous ses camarades. Tous, sauf un étudiant juif farfelu, aux cheveux ébouriffés, stigmatisé par sa religion. C'est Albert Einstein. Les deux parias tombent aussitôt amoureux. Et élaborent ensemble leur pensée scientifique. Mais y a-t-il de la place pour deux génies dans un même couple ? De drames domestiques en humiliations conjugales, Mileva apprend la dure réalité du mariage, passé les premières ferveurs de l'amour.
    Dans un récit à la première personne aux poignants accents de vérité, Marie Benedict rend hommage à l'une des femmes les plus bafouées de l'histoire du xxe siècle, dont la contribution à la théorie de la relativité a donné lieu à un virulent débat, et brosse un portrait nuancé - mais toujours documenté - de celui qui reçut à lui seul tous les honneurs.

  • La grande saga d'une famille au coeur des Charentes. La suite des romans Le Moulin du Loup, Le Chemin des Falaises, Les Tristes Noces et La Grotte aux fées.
    Jamais il n'avait éprouvé un tel sentiment de solitude. Le coeur serré, affamé, glacé, il eut soin d'éteindre la lampe de l'écurie et de mettre le loquet. Avant de reprendre le sentier qui grimpait jusqu'à la Grotte aux fées, il déposa sur le perron un petit paquet enrubanné de rouge. Avec son stylo, il écrivit " pour Claire " sur le papier bleu pastel. Puis il s'en alla, plus malheureux encore.

  • Une traversée du siècle dernier, de Corrèze en Charente limousine, sur les traces de Marie dont la vie marquée d'épreuves et de joies nous livre un tableau réaliste de la vie des femmes d'autrefois.Orpheline, Marie espère pouvoir un jour goûter à la douceur d'un foyer. Recueillie par une riche famille charentaise, les Cuzenac, elle perd rapidement ses illusions. Elle est employée comme servante dans leur belle propriété, aux Bories. Elle travaille dur, confrontée quotidiennement à l'animosité de sa patronne ainsi qu'au mépris du neveu Macaire. Heureusement, Pierre, son ami et voisin, vient la réconforter et jouer inlassablement avec elle près du bois des Loups. Les années passent, Marie connaîtra la révélation de ses singulières origines. Soulagée de retrouver un pan de sa propre histoire, elle épouse son compagnon d'enfance, Pierre. Une vie somme toute tranquille s'annonce pour eux, n'étaient les mauvais penchants de Pierre, la jalousie de l'imprévisible Macaire mais aussi les affres de la Seconde Guerre mondiale...

  • Au milieu du XXe siècle, le choc et le désarroi d'une orpheline née au bord de l'Océan, recueillie dans les Pyrénées par une tante malveillante.
    Dans un village côtier de l'entre-deux-guerres, près de l'île d'Oléron, la petite Violaine vit heureuse au sein d'un environnement marin solidaire, où la principale richesse est l'ostréiculture, quand la mort de ses parents bouleverse son existence. L'orpheline est confiée à une tante qui habite un village des Pyrénées, près de Lourdes. Pour la fillette qui aimait tant l'Océan, l'accueil hostile de sa nouvelle famille et la vue oppressante des montagnes sont une terrible épreuve. Seule Sidonie, l'Espagnole aux dons de guérisseuse, touchée par la détresse de Violaine, va l'aider à reprendre goût à la vie...

  • Marie, l'orpheline du bois des Loups, est devenue une femme accomplie. En Corrèze, à Aubazine, le village de son enfance, elle mène de front son métier d'institutrice et sa vie de famille. Mais les rancoeurs du passé la rattrapent... Suite de L'Orpheline du bois des Loups.
    Epouse comblée, mère de quatre enfants aimants, institutrice consciencieuse, Marie s'épanouit dans sa vie à Aubazine, le village où elle a grandi. Sa réussite tant privée que professionnelle est incontestable. Pourtant elle n'a pas oublié son enfance difficile, ses jeunes années à l'orphelinat et tous ceux qui lui ont fait du mal. Deux événements vont bouleverser sa tranquillité : la diffusion de lettres diffamantes à l'encontre de son couple et sa rencontre inopinée avec une jeune orpheline, Mélina, font resurgir de douloureux souvenirs... .

  • A partir d'anecdotes véridiques, Les Enfant du Pas du Loup fait revivre avec émotion tout un pan de l'histoire de la batellerie charentaise, incarnée par un jeune gabarier passionné." Louise, tremblante de désespoir, se serra contre lui, prit sa bouche. La douleur de perdre son bien-aimé, après seulement quelques semaines de joie la rendait folle. Quoi, ils devaient se marier, vivre ensemble, voyager sur la Marie-Flavie, Hugo avait promis de l'emmener jusqu'à l'île d'Aix, dans le pertuis d'Antioche ! Et la guerre éclatait, comme un orage soudain. Une fois de plus, on lui arrachait son bonheur. " En 1863, à Saint-Simon, petit port au bord de la Charente, le coeur de Louise chavire lorsqu'elle voit poindre à l'horizon le bateau du bel Hugo. Elle est sa plus fidèle amie et c'est au Pas du Loup, un passage au bord du fleuve, qu'il lui confie ses peines et ses espoirs : posséder sa propre gabare, ce bateau qui transporte le long du fleuve marchandises, eaux-de-vie et canons, et retrouver Alexandrine, rencontrée à Tonnay et disparue sans laisser de traces. Tandis qu'Hugo accomplit son rêve de gabarier et part en quête d'Alexandrine, Louise continue de l'aimer en secret. Mais les épreuves et les caprices du destin les attendent tous deux au détour de la Charente et feront prendre à leurs vies un étonnant chemin.

  • La biographie romancée de l'incroyable destin de l'actrice et inventice Hedy Lamarr.Vienne, 1933. À 19 ans, Hedy Kiesler, séduisante actrice d'origine juive, épouse Friedrich Mandl, un riche marchand d'armes. Conscients de la menace qui vient d'Allemagne, ses parents cherchent, par ce mariage, à la protéger. Malheureusement, Mandl s'avère être un homme possessif et opportuniste, qui fraye bientôt avec les nazis. Horrifiée, Hedy parvient à s'enfuir et s'installe aux États-Unis, où elle devient Hedy Lamarr, superstar hollywoodienne.
    La jeune femme ne peut cependant oublier l'Europe et décide de contribuer à sa façon à l'effort de guerre. Celle qui est aussi une scientifique de talent met alors au point un système de codage des transmissions révolutionnaire, utilisé de nos jours pour la téléphonie mobile ou le Wifi.
    Dans ce récit à la première personne, Marie Benedict redonne vie à une femme hors du commun, dont le plus grand rôle fut oublié, voire ignoré, durant des décennies...

  • Naissance et origine du mouvement amish, en Alsace, au XVIIe siècle, à travers l'itinéraire romanesque d'Elias Greiber et des siens. " Tu ne te conformeras point à ce monde qui t'entoure. " En 1683, Frena et Elias Greiber, membres de la communauté anabaptiste suisse, une branche protestante persécutée depuis la Réforme, s'installent dans la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, au coeur de l'Alsace. Là, sur les terres des Ribeaupierre où règnent tolérance et partage, un chef religieux radical, Jacob Amann, enseigne une nouvelle doctrine des plus strictes. Avec lui, Elias, disciple de la première heure, la douce Frena, leurs quatre enfants et quelques autres, tous alsaciens de naissance ou d'adoption, sont en train de fonder la communauté des amish. .

  • Des années 1910 à 1960. Excentriques et altruistes, les Hocquelus vivent la douceur des jours dans leur propriété normande, au coeur d'un merveilleux jardin. La réalité rattrape cette tribu d'originaux quand le crime puis la guerre s'immiscent dans leur quotidien, épreuves qu'ils vont traverser avec leur sens unique du sublime et de l'humour.Au domaine du Paradou, perché sur une falaise normande, les d'Hocquelus ont fait du
    bonheur un art de vivre. Fous de jardins et d'une fantaisie inégalable, ils ont jugé artistique
    d'adopter trois fillettes d'une rousseur toute préraphaélite. Morag, Felicity, Bonnie. On parle
    anglais à table, on travaille dans les sept jardins, on reçoit des artistes. Mais, en août 1939, un
    peintre célèbre est assassiné au Paradou. Et l'inspecteur chargé de l'enquête n'est autre que
    l'ancien fiancé de Morag. Qui est le coupable ? Dora, l'épouse et artiste brimée ? Jiddu, l'Indien
    énigmatique ? Ou la " reine mère ", prête à se débarrasser de ce gêneur comme d'un arbre
    mort qui masquerait la vue sur la mer ? La déclaration de guerre et l'étrange disparition de
    Morag et Jiddu vont retarder la découverte de l'assassin. Et celle des secrets de la famille...
    Un univers à la Agatha Christie, une plume teintée d'humour et d'excentricité.

  • Au début du XX e siècle, le portrait de deux paysannes du Nord, reflets fidèles d'une région où le bonheur se gagne à force de volonté. Un grand roman au féminin.
    Née à l'aube du XXe siècle, Mélanie a grandi dans une ferme du Nord, la " Cense aux alouettes ". Douceur du foyer familial et bonheur d'un quotidien rythmé par les rituels des champs comblent la fillette qui n'aspire qu'à devenir fermière. Des années plus tard, lors d'une ducasse, une fête locale, elle rencontre Jean-Pierre, un séduisant bourrelier. Mais, le 1er août 1914, la guerre lui ravit son fiancé. Au cours d'une permission, qui sera la seule, elle s'offre à lui. Commence alors pour Mélanie, enceinte, le temps des épreuves...
    Magnifique portrait de deux paysannes, reflets fidèles d'une région où le bonheur se gagne à force de volonté.

  • - 38%

    Entre les années 1915 et 1946, Thomas, un gamin du Nord, a grandi dans un orphelinat. A l'âge adulte, marié et père de famille, il tente de vivre et d'aimer malgré les épreuves.
    Au début de la guerre de 14-18, Yolande met au monde un petit garçon, fruit de ses amours avec un soldat anglais. Considéré comme l'enfant du péché, la famille le fait passer pour mort et le place, sans que la jeune fille en sache rien, dans un orphelinat à la discipline impitoyable. Des années plus tard, Yolande apprend la vérité et se lance dans une quête éperdue pour retrouver son fils. Un très beau roman écrit au plus près du coeur par l'un des plus grands auteurs du Nord.

  • Le Pain rouge est une impressionnante évocation de la vie rurale dans le Nord au XVIIIe siècle.
    Au XVIIIe siècle dans un village du Nord, entre Douai et Cambrai. La communauté paysanne mène une existence rude, harassée de labeur, accablée d'impôts, souvent menacée par les famines et les pillages. Mathilde a grandi dans la ferme familiale au coeur de cette humble paroisse de neuf cents âmes. En plus de ses corvées quotidiennes, elle doit subir les avances du fils du seigneur tout-puissant du village. Mais elle s'est promise à Blaise, le fils du charron. Bientôt la révolte gronde. Depuis Paris, un vent puissant souffle, chargé de colère. Des temps nouveaux s'annoncent et Mathilde aimerait croire en un monde meilleur pour elle et les siens..." On aime les romans de Marie-Paul Armand pour leur vérité, leur authenticité, la minutie de la reconstitution historique, mais leur force naît de ce que Marie-Paul Armand se situe tout naturellement du côté des femmes ", a écrit Jacques Duquesne.

  • - 67%

    Une immersion romanesque dans la province de Manitoba, à l'ouest du Québec. Une saga généreuse et vibrante célébrant le courage des pionnières.Un matin d'octobre 1921, Louis, quinze ans, quitte sa Vendée natale le coeur lourd... et le ventre rond. La jeune fille-mère se réfugie en Charente, où elle est accueillie par des Vendéens du bocage établis sur ces terres. En échange de l'entretien de leur maison, elle trouve chez eux la douceur d'un foyer pour élever sa petite Rose. Elle rencontre bientôt Marius, issu d'une longue lignée de gabariers, et l'espiègle Juliette, qui deviendra sa plus proche amie. Tout sourit à Louise, cuisinière de talent, qui se crée, derrière les fourneaux, une solide réputation auprès des notables. Jusqu'au drame...
    Une nouvelle aventure l'appelle alors : celle du Nouveau Monde avec sa nature hostile, sa population chaleureuse. Lui offrira-t-elle l'espoir d'un avenir meilleur ?

  • Près de Paris, de 1906 à 1914, les premiers pas de l'aéronautique, les exploits des pionniers Louis Blériot ou Santos-Dumont, vus à travers les yeux d'Aurélie. Avec eux et auprès de son père qui l'élève seul, la petite fille rêve d'exploits et d'aventures, toujours plus haut...C'est une plaie vive dans le coeur d'Aurélie : le dernier regard de sa mère sur le pas de la porte, valise à la main. A dix ans, la voici seule avec son père, Roland, et les souvenirs chéris de sa grand-mère issue d'une colonie d'Alsaciens installée en banlieue parisienne après 1872. Mécanicien des premières "machines volantes" de l'industriel Nieuport, Roland a été jusqu'alors un père absent, voire indifférent. Soudés dans l'épreuve, avides de rattraper le temps perdu, père et fille s'apprivoisent et tissent un lien de plus en plus fort. Après l'école, Aurélie rejoint les ateliers de Roland ; au fil des ans, elle partage sa passion.
    A ses côtés, elle assiste aux exploits et aventures des pionniers de l'air - Santos-Dumont, Louis Blériot... -, qui, en ce début du XXe siècle, rêvent de voler toujours plus loin, toujours plus haut...

  • Une famille d'excentriques rebelles, sorte de " derniers des Mohicans normands ", va envers et contre tout mener un combat pour préserver son vieux château et ses marais de la vanité humaine et du profit. Une ode puissante, drôle et poétique à la nature et aux irréductibles qui veillent sur elle.On les appelle " les Bécasseaux ". Les du Bois Jusant sont une famille d'excentriques rebelles, habitant comme aux temps anciens un vieux château au milieu d'un marais. Niché près des côtes dieppoises, c'est un paradis naturel, terrain d'étude, de jeux, d'émerveillement pour le châtelain et ses enfants.
    En juin 1944 tombe du ciel un parachutiste canadien qu'il faut cacher de l'occupant allemand. Le soldat n'oubliera jamais cette famille attachante qui l'a sauvé, ni la beauté des lieux, ni la cachette scellée dans le mur de la grande cheminée...
    Des années plus tard, au nom du progrès, le maire menace de faire raser les courtils, seules terres fertiles du domaine.
    Les " Bécasseaux " entrent alors en résistance, aidés en cela par un allié canadien...
    Une ode puissante, drôle et poétique à la nature et aux irréductibles qui veillent sur elle.

  • De 1910 à 1923, la vie d'un village alsacien autour d'une grande mine de potasse, créée sous l'impulsion d'une femme visionnaire et déterminée, Amélie Zürcher.Amélie Zürcher a découvert de la potasse sur les terres de sa ferme familiale. En 1910, grâce à la volonté de fer de cette pionnière, le " puits Amélie " est construit, près de Wittelsheim. Son apparition va bouleverser la vie de toute la région. Lucien Mosmann devient mineur après la faillite de sa menuiserie. Par solidarité, sa fille, Blanche, âgée de seize ans, se fait elle aussi embaucher. Tandis qu'elle s'impose rapidement dans les bureaux comme une brillante recrue, Lucien découvre le dur labeur au fond des galeries. Jour après jour, de nouveaux venus le rejoignent. Parmi eux, le frère de Blanche, Roger, et Antoine Friess, un jeune viticulteur dont la jeune fille tombe amoureuse. La mine est prospère mais tout bascule avec la Grande Guerre. Les hommes partent pour le front. A l'heure de l'armistice, rien ne sera plus comme avant. Roger est tombé au Chemin des Dames et Antoine, traumatisé par le souvenir des tranchées, sacrifiera Blanche pour retrouver ses vignes...

  • En 1936, prise dans une cruelle guerre fratricide, l'Espagne agonise. Virgile, journaliste bordelais, est envoyé sur le front pour couvrir les événements. A Madrid, il rencontre Ines, issue de la haute société, pourtant partisane des républicains. Très attiré par elle, il fuit cet amour qui le culpabilise et se rend à Tolède où il est témoin de la barbarie des " Maures ", ces troupes marocaines enrôlées par les franquistes. Enfermé dans l'Alcázar sans cesse pilonné, il vit l'enfer des prisonniers. La conscience en éveil, le coeur tiraillé entre sa passion grandissante pour Ines et son attachement pour son épouse Sarah, Virgile est à l'heure des choix. Ce roman dense et prenant dans une Espagne dévastée, tenaillée entre haine et espoir d'une vie nouvelle, nous tient en haleine jusqu'à la résolution finale.

  • En Alsace, en 1816, un jeune étudiant résout seul une affaire criminelle dans le milieu des indienneurs, les imprimeurs sur étoffes... Florent Schoebel, brillant étudiant formé à l'esprit des Lumières, est envoyé en mission officieuse à Guebwiller par le lieutenant de police de Strasbourg pour enquêter sur les agissements présumés des partisans de Napoléon, exilé à Sainte-Hélène. Il y rejoint son oncle, maire de la localité. Dans cette ville où fleurissent les manufactures de textile dévolues principalement à la fabrication d'indiennes, ces étoffes de coton imprimées, un fait divers suscite sa curiosité : une jeune fille est retrouvée inanimée devant un baraquement en flammes qui servait de dortoir à des ouvrières. Accident ou acte criminel ? Lorsqu'on découvre dans la rivière un cadavre décapité, Florent fait le lien avec la première affaire. Malgré les agressions dirigées contre sa personne et l'opposition des gendarmes, jaloux de leur autorité, il va devoir mener l'enquête... Un polar historique particulièrement efficace, qui met en scène un héros charismatique et étonnant.

  • En cette année 1817, disette oblige, de nombreux Alsaciens sont candidats à l'émigration en Amérique. Mais lorsque certains d'entre eux, dépouillés de leurs biens avant même d'avoir embarqué, disparaissent étrangement, l'" affaire des revenants " commence à agiter la police de Strasbourg. De jeunes émissaires, parmi lesquels Florent Schoebel, formé à l'esprit des Lumières, sont dépêchés à Saverne, au pied des Vosges. C'est à Nanni que revient la tâche la plus périlleuse : espionner le principal suspect, Ambroise de Laroche-Fontan, un homme sans scrupules dont elle veut se venger. Mais contre toute attente, elle se laisse séduire par ce dernier. Dans une guerre des nerfs éprouvante, la jeune femme est confrontée à un cruel dilemme : épargner son amant ou s'acquitter de sa mission. Elle devra aussi sauver sa propre vie du danger qui guette en permanence... A l'ombre du château du Haut-Barr, une intrigue captivante.

  • S.E.C.R.E.T. ne vous avait pas encore tout révélé...S.E.C.R.E.T. ne vous avait pas encore tout révélé... Après son initiation à S.E.C.R.E.T., Cassie est désormais Guide : à elle d'aider et de recruter les nouvelles membres de ce cercle très confidentiel qui aide les femmes à s'épanouir en réalisant leurs fantasmes sexuels. C'est ainsi qu'elle fait la connaissance de Daphné, une jeune femme de trente et un ans qui tient un magasin de vêtements vintage. Timide, maladroite et marquée par une séparation difficile, Daphné n'a aucune idée de la manière dont parler à un homme, encore moins de comment le séduire. Jusqu'à ce que Cassie et S.E.C.R.E.T. s'en mêlent, la forçant à sortir de sa zone de confort pour découvrir ses zones érogènes. De son côté, Cassie tente d'oublier son rendez-vous raté avec Will (son ami et patron, pour ceux qui aurait oublié quelques scènes croustillantes du premier tome) en multipliant les conquêtes. La chose est plus facile à dire qu'à faire et il semblerait que la jeune femme ait encore beaucoup à apprendre d'elle-même. Heureusement, S.E.C.R.E.T. lui réserve encore bien des surprises...

  • En 1723, dans la vallée de Munster, deux fortes corporations dominent : celle des éleveurs, les marcaires, et celle des forestiers. Grâce à son mariage, Willy Bresch est devenu un éleveur prospère et rien, semble-t-il, ne pourra assouvir sa soif de vengeance contre son ennemie de toujours, Emma Ritter. Patronne de l'exploitation forestière et propriétaire d'une scierie, celle-ci lui rend coup pour coup. Leur rivalité divise la communauté villageoise. Des temps troublés s'annoncent, d'autant que le pouvoir royal menace les libertés ancestrales des habitants de la Grande et de la Petite Vallée. Partout la révolte gronde... Au coeur de l'Alsace, une tumultueuse saga autour de deux êtres que tout oppose.

empty