Langue française

  • Au milieu des années 1970, un jeune Québécois entend l'appel de la route, auquel il obéit sans réserve, de l'Europe des origines à l'Inde mythique et au Népal. Entre ces deux régions du globe, entre ces deux pôles, il y aura la solitude à expérimenter, quantité de mets exotiques à apprivoiser, bien des langues à déchiffrer et des garde-frontières à affronter, de nombreuses guerres religieuses et révoltes politiques à traverser. Mais aussi d'innombrables rencontres et autant de séparations, des compagnons et compagnes de voyage avec qui partager une heure d'angoisse à la frontière ou tout un jour d'émerveillement devant la beauté somptueuse d'une montagne ou d'un temple. Le jeune voyageur est une véritable éponge. Rien ne lui échappe, et il fait de chaque minute de son périple une occasion d'apprendre et de s'enrichir de la culture de l'autre.

  • À la faveur d'un séjour à Grenade, un homme engage un dialogue avec son père, tout juste décédé. Il s'emploie à lui faire découvrir la douceur et le charme de l'Espagne et évoque la déchirure résultant de la cession de Grenade aux Rois Catholiques, après des siècles de domination - de civilisation - arabe.
    La terre d'Averroès et des Abencérages, la ville de l'Alhambra et des fontaines, sont restitués dans la magie d'un récit qui superpose le passé au présent. Ainsi peut exister le dialogue du fils et du père, à travers ces autres dialogues qu'entretiennent la réalité et le souvenir, la vie et la mort.
    Nouvelliste et traducteur, Louis Jolicoeur s'est imposé comme l'un de nos plus sensibles écrivains du voyage.

  • Le parcours du masque étrusque, ses voyages entre l'Europe et l'Amérique servent de toile de fond au roman. Le rythme, irréprochable et envoûtant, guide le lecteur dans le récit d'une famille qui cherche son identité à travers un trésor venu d'ailleurs.

empty