Jacques Ozouf

  • Enquête exceptionnelle ! Soixante ans après, sur la demande de Jacques Ozouf, quatre mille instituteurs ont rassemblé leurs souvenirs. Ils ont fouillé leurs greniers, retrouvé leurs carnets de comptes jaunis, déterré dictées et 'préparations', déballé leurs lettres et ces journaux à l'encre violette. Ils se racontent. Et de ces archives qu'il aurait été bientôt trop tard de susciter, renaît la France qui a formé la France.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le président Auriol avait, tous les jours de son septennat, accumulé des notes avec l'intention d'écrire des Mémoires qui auraient conservé la forme d'un Journal. Ces notes comprennent le compte rendu de la plupart des conversations importantes qui se sont déroulées dans son bureau, des brouillons griffonnés en conseil de ministres, des commentaires de télégrammes diplomatiques et des réflexions sur la situation politique. En tout, plus de 10 000 feuillets d'un texte mal établi. Après la mort du président, Mme Auriol a confié à Pierre Nora, qui s'est adjoint la collaboration de Jacques Ozouf, le soin de publier cette masse documentaire d'une originalité sans précédent. Il a été décidé de réaliser deux éditions de caractère très différent. D'une part, une édition intégrale et critique en sept volumes, avec l'aide du C.N.R.S. et de la Fondation nationale des Sciences Politiques, sous le titre : Journal du septennat ; de l'autre, un condensé qui, sans trahir l'esprit de l'ensemble, rappellerait au plus large public possible l'action du président et rendrait justice à ses intentions et à sa mémoire. Et, tandis que, paraissant en même temps, le premier volume, l'année 1947, établi par Pierre Nora, inaugure l'édition savante et monumentale, ces Notes de Journal rassemblent ici dès aujourd'hui, éclairées des commentaires indispensables, l'essentiel des entretiens qui eurent lieu à l'Élysée, du départ des communistes à la mort de Staline, de l'investiture manquée de Léon Blum à celle de Mendès France, du début de la guerre d'Indochine à la veille de Diên Biên Phu : un document d'un exceptionnel intérêt politique et historique, unique dans les annales de la République.

empty