Christian Estrosi

  • Christian Estrosi est né à Nice le 1er juillet 1955, issu d'une famille niçoise modeste, dans le quartier populaire du Port. Après une carrière sportive au plus haut niveau, il choisit de mettre son énergie et son dynamisme au service de ses concitoyens et rejoint le conseil municipal de Nice en 1983. Mais dans cet ouvrage, c'est un autre Christian Estrosi qui se découvre. Le sportif de haut niveau, le responsable politique, le gaulliste s'effacent derrière le petit-fils d'immigrés italiens, l'homme amoureux de Nice, convaincu qu'on ne peut servir la France que si l'on est enraciné dans sa terre natale. Et quand cette terre natale a pour nom Nice, cet enracinement se double d'un grand bonheur. Car sous la plume de Christian Estrosi, c'est une autre Nice qui apparaît sous nos yeux, loin des milliardaires et des paillettes. C'est d'abord la ville où se forgent, au quotidien, dans son enfance et son adolescence, au contact de la diversité inattendue de son peuple et de ses quartiers, ses convictions et ses engagements. Mais il nous invite aussi à découvrir une cité méconnue, discrète, secrète, une cité antique, une cité faite d'une histoire originale, différente, et de cultures mêlées, une cité humble, mais fière et ombrageuse, une cité au patrimoine inégalé en France, une cité vivante, riche de vrais gens, avec un coeur gros comme ça pourvu qu'on les respecte. Cette Nice-là, qui ne fait qu'une avec sa montagne, autant qu'avec sa Méditerranée, elle est sincère, elle est laborieuse, elle est solide dans ses ambitions et ses perspectives. Cette Nice-là, aujourd'hui, elle réunit toutes les générations, toutes les activités, toutes les espérances. Au-delà des clichés, elle est enracinée autant qu'ouverte sur le monde. Et c'est cette Nice-là que Christian Estrosi vous donne aujourd'hui, dans ce livre, à aimer comme il l'aime. Ancien président du conseil général des Alpes-Maritimes et plusieurs fois membre de gouvernements, Christian Estrosi est député-maire de Nice et président de Nice Métropole Côte d'Azur, 1ère métropole de France.

  • Après le drame des attentats de Nice, il est légitime de se demander ce qui s?est vraiment passé. L?Etat a-t-il failli ? Les ministres ont-ils menti ? Qu?en est-il de l?Islam aujourd?hui ? Quelles concessions faire de part et d?autre ? Que faut-il exiger de ceux qui arrivent en France ? Comment régler le problème de la sécurité ?
    Christian Estrosi, ex maire de Nice, actuel président de la région PACA, et le journaliste Maurice Szafran, ancien PDG de Marianne et éditorialiste à Challenges, défient le « politiquement correct » qui paralyse depuis vingt ans le débat en France en abordant franchement les questions au coeur de l?actualité. Issus d?horizons politiques différents, ils débattent avec une grande liberté de ton dans un livre d?entretiens à rebours de la « bien-pensance » actuelle.

  • «Suis-je bonapartiste ? En écoutant mon coeur, je répondrai sans hésiter oui. Je suis bonapartiste, certes, mais en rappelant que le bonapartisme selon Napoléon III n'est pas un parti mais un état d'esprit et, en ce qui me concerne, un état d'âme.» Christian Estrosi Ministre chargé de l'Industrie Maire de Nice Président de Nice Côte-d'Azur Napoléon III, le mal aimé, le méconnu, méritait une autre image que celle que la postérité nous a laissée. Christian Estrosi et Raoul Mille sont entrés dans l'intimité du dernier empereur, pour découvrir l'homme, ses réalisations, ses rêves, ses contradictions. Personnage d'une richesse insoupçonnée : humaniste, pragmatique, aventurier, il a été un véritable pionnier dans le domaine de l'industrie et a marqué la vie sociale de son empreinte. Il a connu l'exil, l'aventure en compagnie des Carbonari, la prison de Ham, la conquête du pouvoir, puis le calvaire dans la boue et le sang de la guerre de 1870. Ni les fastes, ni les bals, ni les passions ne sont oubliés, mais c'est un nouveau visage de Napoléon III, résolument moderne, qui se détache de ce livre, fervente réhabilitation d'un homme généreux et novateur dans un XIXe siècle qui a préparé, grâce à lui, le nôtre. Écrivain, conseiller municipal délégué à la culture de la ville de Nice, Raoul Mille a obtenu le prix Interallié pour Les Amants du Paradis, le prix Paul Léautaud pour Père et Mère et le prix Baie des Anges pour Le Paradis des Tempêtes. Dans ses romans comme dans ses chroniques, il a toujours illustré la magie et l'histoire du pays de son coeur, Nice. Christian Estrosi est Ministre chargé de l'Industrie, président de Nice Côte-d'Azur et maire de Nice. Fasciné par les récits des hauts-faits de l'Histoire de France, Christian Estrosi s'est passionné pour Bonaparte, «le chaînon reliant le passé à la modernité». Écrivain, conseiller municipal de la ville de Nice, Raoul Mille a obtenu le Prix Interallié en 1987 pour Les Amants du Paradis (Grasset), le Prix Paul Léautaud en 1993 pour Père et Mère (Flammarion), le Prix Baie des Anges en 1997 pour Le Paradis des Tempêtes (Albin Michel), le Prix de soutien à la création littéraire décerné par l'Académie Française en 2005 pour Marie Bashkirtseff (Albin Michel). Dans ses romans comme dans ses chroniques, Raoul Mille a toujours illustré la magie et l'histoire du pays de son coeur, Nice.

empty