Les confreries medievales dans le royaume de france - xiiie-xve siecle

À propos

Au-del des scnes de processions d'hommes en cagoules et de toute une imagerie folklorise laquelle renvoient les confrries, les historiens dcouvrent aujourd'hui mieux l'importance de ces socits fraternelles pour l'poque mdivale. L'homme seul n'a pas de place dans le monde du Moyen ge. Il s'insre dans la cit par l'intermdiaire de divers groupes familiaux, professionnels ou territoriaux. Pourquoi partir du XIe sicle la confrrie s'est-elle ajoute tous ces rseaux ? Catherine Vincent, matre de confrences Paris 1, montre que, fruit d'une adhsion volontaire, elle rpond des besoins nouveaux de solidarit face aux bouleversements des structures sociales, de renouvellement de l'esprit vanglique, d'affirmation de l'individu. En prenant appui sur le schma-type d'une confrrie, l'auteur parvient clairer les raisons de l'tonnant succs que connat ce mode de sociabilit surtout entre le XIIIe et le XVe sicle, et saisir ce qui singularise ces compagnies parmi les autres formes de vie associative dont le Moyen ge fut riche. Ce livre, qui rassemble les matriaux les plus neufs d'une recherche en plein essor, constitue un vritable " essai introductif au monde confraternel mdival ".

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782226296580

  • Disponibilité

    Disponible

  • Distributeur

    Adilibre

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty