L'oeil vivant t.1 ; Corneille, Racine, La Bruyère, Rousseau, Stendhal

À propos

"Pourquoi inventa Poppaea de masquer les beautés de son visage, que pour les renchérir à ses amants ?" demande Montaigne. Le caché fascine. Voir, regarder, c'est désirer saisir, pénétrer, posséder. Devenir "oeil vivant" : tel est le voeu formulé par Rousseau. Interrogeant quelques grandes oeuvres - Corneille, Racine, La Bruyère, Rousseau, Stendhal -, Jean Starobinski montre comment, dans la création littéraire, l'exigence du regard, dépassant et détruisant la réalité visible, entraîne dans le monde de l'imaginaire ; comment aussi, aiguisée par l'obstacle et la déception, elle incite à toutes les perversions : exhibitionnisme, voyeurisme, sadisme, refus de la réflexion.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782072190759

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    308 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    532 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean Starobinski

Jean Starobinski est professeur honoraire à l'université de Genève, membre de l'Institut de France. Il
a publié dans la même collection Action et réaction. Vie et aventures d'un couple (1999) et Les
Enchanteresses (2005).

empty